La science, symptôme de l'occident

De
Publié par

Et si les scientifiques avaient trop compliqué leur processus de démonstration ? Et si la démonstration, peu concluante, s'embourbait simplement parce qu'elle relève en vrai d'un raisonnement paralogique psychiatrique tel que celui que l'on rencontre dans le discours du paranoïaque, discours logique certes mais qui part d'un postulat faux ? Nous sous-entendons ici que cette hypothèse est fort probable.
Publié le : samedi 1 septembre 2012
Lecture(s) : 4
EAN13 : 9782296502789
Nombre de pages : 116
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
 
 
    
 La Science, symptôme de l O ccident     
           
 COLLECTION « PENSÉE AFRICAINE » dirigée par François Manga-Akoa  
En ce début du XXI e  siècle, les sociétés africaines sont secouées par une crise des fondemetnutrse. Eéllceo nmoemt ieqnu ecause tous les secteurs de la vie. Les struc s s, les institutions politiques tels que les Etats et les partis politiques, la cellule fondamentale de la société quest la famille, les valeurs et les normes socioculturelles seffondrent. La crise qui les t au défi de rendre compte de leurr arvaeirssoen  ldesê trmee ta uejno ucradusheu ie. t Lhistoire des civilisations nous fait constater que cest en pmméorrito dete  led den éecaruinxst- eq muqêiu lee sl esm epneaucpelnets.  Pdoounrn ernt et exprdiémfoie nnd,t  llea  eilleur mes afin de contrer la dispariti elever ce lenjeu est la vie et la nécessité douvrir de nouveaounxt  horizons aux peuaprlteisc iapferiàc laai nqs,u êltae  eCto àll leac tciroéna ti « o P n E du N  S se E n E s  AFRICAINE » p  pour fonder de nouveaux espaces institutionnels de vie africaine.  
  
Dernières parutions
Joseph WOUAKO TCHALEU, La nouvelle répression, Une critique marcusienne du totalitarisme à visage libéral, 2012. Jerry MPERENG, Le Génocide rwandais vu par LExpress et Jeune Afrique , 2012. M. D. BAMBANZA, Le conquérant, la nouvelle voie , 2012. Amédée OGNIMBA , Les comportements anti-sociaux dans le système juridique traditionnel congolais, 2012. Léonard MOUAHA, Le Cameroun en devenir, 2012. Charles Wola BANGALA, Servir la République. Catalina-César-Cicéron, quel modèle pour lAfrique ?, 2011.
Lawrence THIEBERT        La Science, symptôme de l O ccident    Le « comment » des impasses  de la recherche scientifique occidentale    
             
 
    
         
    
        
© L'Harmattan, 2012 5-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Paris   http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr  ISBN : 978-2-296-970 25-0 EAN  :  978229697 0250
Sommaire
PROLOGUE...............................................................................9INTRODUCTION .................................................................... 11 Première partie LES SCIENCES......................................................................17 LES SCIENCES : LE DISCOURS SCIENTIFIQUE ET SES FONDEMENTS...19 LA SCIENCE MÉDICALE ET LA PSYCHIATRIE ..............27 LES SCIENCES PHYSIQUES ET LEURS PARADOXES....35 LA SCIENCE BIOLOGIQUE ET SES QUESTIONNEMENTS, LA THÉORIE DE L’ÉVOLUTION.........................................41 Seconde partie PISTES DE TRAVAIL ..........................................................45 LE « OFF » DU CARRÉ LOGIQUE ET LA PULSION DE CROÎTRE.............................................47 LA PSYCHO-PHILOSOPHIE AU SECOURS DES SCIENCES PHYSIQUES................................................57 LA PSYCHO-PHILOSOPHIE ET LA THÉORIE DE L’ÉVOLUTION...................................89 CONCLUSION ...................................................................... 101 ANNEXES .............................................................................103 BIBLIOGRAPHIE .................................................................111
Prologue
Rien ne me destinait à plonger dans les entrailles de la physique fondamentale, sauf… ces rêves répétitifs au cours desquels j’avais l’impression de vivre dans des villes, des mondes et des univers suspendus, suspendue au ciel, sauf…le vertige qui me prenait à chaque fois que je regardais les images du ciel, du cosmos, sauf…l’incroyable panique à la rivière ou à la mer lorsque je m’apercevais que le fond de l’eau n’était plus visible, sauf…la sensation de déréalisation à mon réveil après avoir été plongée dans un sommeil dans lequel je rêvais de me réveiller plusieurs fois sans y arriver car me réveillant toujours dans un autre rêve puisque je ne voyais pas pourquoi au cinquième réveil je serais vraiment réveillée ? Sauf… A vrai dire, force m’est de reconnaître plutôt que tout m’invitait et me destinait à chercher à comprendre ces phénomènes physiques et étranges que sont la vie, sa multiplicité, sa diversité et ses métamorphoses. Ainsi, mon aventure commença par l’obtention d’un baccalauréat scientifique suivi d’une année de physique-chimie, six années d’études médicales qui m’ont ouvert la voie à quatre années d’exercice en tant que médecin généraliste suivies à leur tour par cinq années de formation de psychiatre et ensuite, bien plus tardivement, par une formulation de mes recherches et intuitions sous la forme d’une thèse d’anthropologie psychanalytique qui m’a, à nouveau, rouvert les portes de la physique et de la biologie grâce à une clé : le Carré logique de la pulsion de croître, que vit et subit chaque être vivant ! Une authentique fable mythologique qui me laisse encore rêveuse !
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.