Les flux d'IDE de l'UE avec le reste du monde ont baissé de près de 40% en 2001

De
Les flux d'IDE de l'UE avec le reste du monde ont baissé de près de 40 % en 2001 Premiers résultats pour 2001 : « m 9 » « * @ « ¡s * # m «s « ® « m m m « * a » · « « β m * · β m · * m m * Paolo Passerini Les statistiques des investissements directs étrangers (IDE) renseignent sur l'un des principaux aspects de la mondialisation. À la différence des échanges internationaux traditionnels de biens et de services, les IDE (voir définition en page 3) traduisent la volonté d'établir un engagement durable dans un marché particulier. Eurostat gère une base de données sur les IDE qui comprend des données harmonisées et, partant, comparables sur les flux entrants et sortants, les revenus et les positions d'IDE pour l'Union européenne, ses États membres et les principaux partenaires. Le présent article propose des estimations préliminaires pour 2001 ainsi que des données révisées pour 2000. ECONOMIE ET FINANCES Les flux d'IDE de l'UE retrouvent en 2001 leur niveau de 1998 < Après les investissements historiques de 2000, les flux d'IDE de l'UE1 avec les pays tiers ont fortement baissé en 2001, à en juger par les données préliminaires. Avec THEME 2 - 30/2002 202 milliards d'euros (2,3 % du PIB de l'UE), les investissements dans les pays tiers sont de 37 % inférieurs à ceux de 2000. Les IDE en provenance du reste du monde plafonnent à 97 milliards d'euros (1,1 % du PIB de l'UE), soit 39 % de moins que les chiffres révisés de 20002.
Publié le : jeudi 8 mars 2012
Lecture(s) : 42
Source : EU Bookshop, http://bookshop.europa.eu/
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.