Cinq scénarios pour le fret et la logistique en 2040. : Rapport

De
De 2004 à 2008, une recherche a été menée sur la « Prospective fret à l'horizon 2030 » (cf.
Duong (Philippe), Savy (Michel). Paris. http://temis.documentation.developpement-durable.gouv.fr/document.xsp?id=Temis-0077349
Source : http://temis.documentation.developpement-durable.gouv.fr/document.xsp?id=Temis-0077349&n=3801&q=%28%2Bdate2%3A%5B1900-01-01+TO+2013-12-31%5D%29&
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique
Nombre de pages : 171
Voir plus Voir moins






Cinq scénarios pour

le fret et la

logistique en 2040

Proposition

Avril 2011






Samarcande Etudes et Conseil
18 rue des Envierges, 75020 Paris
Tél : 01 53 19 81 02 – fax : 01 53 19 06 36
e-mail : samarcande@samarcande.fr Cinq scénarios pour le fret et la logistique en 2040


Cette recherche a été réalisée par Samarcande Etudes et Conseil, sous la direction de :
- Philippe Duong, Directeur de Samarcande, professeur associé au CNAM
- Michel Savy , p r o f e sse u r à l ’ U n i ve r si t é P a r i s E s t C r é t e i l
Avec la participation de :
- Renaud Kourland , ch a r g é d ’ é t u d e s à S a m a r ca n d e ,
- Nathalie Mattiuzzo, d i r e ct i ce d ’ é t u d e s à S a m a r ca n d e , m a î t r e d e co n f é r e n c e s
associée à l ’ U n i v e r si t é P a r i s E st C r é t e i l
- Vincent Santoul , ch a r g é d ’ é t u d e s à S a m a r c a n d e

Nous tenons à remercier, pour avoir accepté de nous faire partager leur vision et leurs
idées :
- Rachel Blumel , ch e f d e p r o j e t à l ’ A ss o ci a t i o n N a t i o n a l e d e l ’ I n d u st r i e A g r o a l i m e n t a i r e
- Denis Choumert et Christian Rose, P r é si d e n t e t d é l é g u é g é n é r a l a d j o i n t d e l ’ AUTF
- Laurent Davezies, Professeur au CNAM
- Nicole Gnesotto, Professeur au CNAM
- Michel Godet, Professeur au CNAM
- Jean-Louis Guigou et Pierre Beckouche, Président et Conseiller scientifique de
l ’ I n st i t u t d e P r o sp e ct i v e E co n o m i q u e d u M o n d e M é d i t e r r a n é e n ( I P E M E D )
- Bernard Julien, Directeur du GERPISA
- Alain Rallet, P r o f e sse u r à l ’ U n i v e r si t é P a r i s S u d e t D i r e ct e u r d e l ’ A D I S
- Alexandre Rogey, membre de la Fondation Tuck
- Didier Thibaut, Directeur logistique de Carrefour France et Président du Club
Demeter
2
Samarcande Etudes et Conseil
Cinq scénarios pour le fret et la logistique en 2040
Sommaire
Introduction .......................................................................................................................................6
1. Des ruptures et des mutations en cours .................9
1.1. Plus que jamais une vision systémique ............ 10
1 . 1 . 1 . I l n ’ y a p a s d e p r o sp e ct i v e t r a n s p o r t i n d é p e n d a n t e .................................................. 10
1.1.2. Les enjeux clés et les ruptures qui font bouger le transport et la logistique ........... 12
1.2. Les mutations sectorielles et nouvelles visions après la crise ........................................ 17
1.2.1. Démographie ................................................................................ 17
1.2.2. Système productif ........ 25
1.2.3. Consommation et commerce ...................................................... 29
1.2.4. Energie.......................................................................................... 33
1.2.5. Ressources naturelles et matières premières ........................... 37
1.2.6. Climat ............................................................ 42
1.2.7. Finances publiques ...................................................................... 46
1.2.8. Infrastructures .............................................. 48
1.2.9. Territoires ..................................................................................... 53
1.2.10. La logistique et le transport de fret ........... 56
1.2.11. Technologies de transport ........................................................ 63
1.3. Perspectives quantifiées .................................................................... 67
1 . 3 . 1 . P r é vi si o n s d u M i n i st è r e d e l ’ É co l o g i e , d u D é ve l o p p e m e n t d u r a b l e , d e s Tr a n sp o r t s
et du Logement ....................................................................................................................... 67
1.3.2. TRANSvisions et Le Livre Blanc................. 68
1.3.3. Prospective 2050 ......................................................................................................... 69
1.3.4. Backasting Facteur 4 dans le transport de marchandises ....... 71
1.4. Construire une vision organisée des mutations à venir .................................................. 77
2. L a c o n s t r u ct i o n d ’ h y p o t h è se s ................................................................ 79
2.1. Hypothèses pour demain : le croisement des variables et des thèmes ......................... 80
2.1.1. Les thèmes ................................................................................................................... 80
2.1.2. Construction des variables .......................... 81
2.1.3. La grille et son utilisation ............................................................................................. 82
2.2. Six hypothèses de choix de société .................. 88
2.2.1. Prolongement du modèle pré-crise ............................................................................ 89
2.2.2. Croissance, écologie et intervention publique ........................................................... 90
2.2.3. Poursuite des tendances actuelles............. 90
3
Samarcande Etudes et Conseil
Cinq scénarios pour le fret et la logistique en 2040
2.2.4. Le Grenelle généralisé ................................................................................................ 91
2.2.5. Chocs et chaos ............ 91
2.2.6. Décroissance choisie ... 92
3. Cinq scénarios pour le transport et la logistique .................................................................. 93
3 . 1 . C o n st r u c t i o n d e s sc é n a r i o s p o u r l e syst è m e d ’ é ch a n g e s ............... 94
3.1.1. Les variables de construction des scénarios ............................. 94
3.1.2. La construction des scénarios .................................................................................... 94
3.2. Les cinq scénarios .............................................. 97
3 . 2 . 1 . S c é n a r i o “ M o n d i a l i s a t i o n a sym é t r i q u e ” ...................................................................... 97
3 . 2 . 2 . S c é n a r i o “ Fi l d e l ’ e a u ” ................................ 105
3.2.3. Nouvelles glorieuses . 115
3. 2 .4. S c én ario “Dév elo pp eme nt dura ble” ......................................................................... 124
3.2.5. Décroissance choisie ................................. 132
3.3. Enseignements des scénarios ......................................................... 140
3.3.1. Les enjeux majeurs des éléments de cadrage global ............ 140
3.3.2. Les enjeux majeurs du système logistique et de transport .................................... 142
3.3.3. Les enjeux majeurs des effets .................................................. 145
3.3.4. Leçons à tirer.............................................................................. 146
4. Propositions .......................................................... 148
4.1. Logistique ................................................................ 149
4.1.1. Excellence logistique ................................. 149
4.1.2. Logistique et entreprises ........................................................... 150
4.1.3. Logistique et territoires .............................................................. 150
4.2. Transport ........................................................... 154
4.2.1. Système de transport ................................................................ 154
4.2.2. Modes ......................................................... 157
4.3. Gouvernance ..................................................................................... 160
4.3.1. Politique nationale ..................................................................................................... 160
4.3.2. Gouvernance logistique des territoires .... 161
4.3.3. Politique nationale, politique européenne 162
Bibliographie ................................................................................................................................. 166



4
Samarcande Etudes et Conseil
Cinq scénarios pour le fret et la logistique en 2040
5
Samarcande Etudes et Conseil Cinq scénarios pour le fret et la logistique en 2040
Introduction

Pour qui souhaite aborder les questions de fond dans le domaine du transport de
marchandises et de la logistique, une vision prospective est indispensable. Que l'on
envisage l'aptitude du système de fret à répondre aux besoins de la société, à satisfaire aux
contraintes de "durabilité" environnementale ou à assurer son propre développement, les
phénomènes à prendre en compte et les actions à envisager relèvent souvent du long terme
(le long terme du temps humain, pas du temps géologique !) et il faut compter en dizaines
d'années. Une telle attitude est contraire à la tendance, maintes fois identifiée dans la
littérature managériale, à "piloter à vue" dans un environnement tellement changeant que
toute prévision y serait non seulement difficile mais encore dangereuse.
Nous prétendons pourtant qu'une vision à long terme du fret et de la logistique est possible
et qu'elle est utile pour éclairer les perspectives de toutes les activités économiques, et pas
du seul transport, parce que toutes sont directement ou indirectement fortement utilisatrices
des transports et que leurs responsables entendent anticiper sur les tendances à venir pour
prendre de bonnes décisions. Quant au système de transport proprement dit, il est marqué
par une réelle inertie, ne serait-ce que du fait de sa composante primordiale que sont les
infrastructures, et cette inertie (qui ne signifie pas immobilisme) impose de penser à long
terme. Un rapport du Conseil général des Ponts et Chaussées préparant les décisions du
Comité interministériel d'aménagement et de développement du territoire de décembre 2003
observait que le délai de réalisation de nouvelles infrastructures s'étalait de 14 à 20 ans en
France. Il est vrai que ce délai est plus court en Chine où s'accomplit un programme
d'équipement exceptionnel tant par son volume que par sa rapidité, mais dans un système
p o l i t i q u e o ù l e s v o i e s d e r e c o u r s p o u r r e t a r d e r u n p r o j e t s o n t sa n s d o u t e m o i n s o u v e r t e s … Si
elles sont longues à construire, les infrastructures sont en outre amortissables sur longue
période, et c'est à un horizon particulièrement lointain qu'il faut donc se projeter pour en
apprécier l'opportunité et aider à la prise de décision quant à leur réalisation.
Pour autant, notre environnement national, européen et mondial est d'évidence dans une
phase de changement rapide, que l'on considère le basculement du centre de gravité de
l'économie mondiale vers l'Asie, l'urgence à ralentir le changement climatique déclenché par
les activités humaines ou encore la crise financière et économique déclenchée en 2008 et
dont nul ne connaît aujourd'hui l'issue finale. Appréhender l'avenir suppose donc à la fois de
prendre en compte des changements déjà engagés mais qui se prolongeront dans les temps
à venir (comme par exemple la tendance à organiser la production et les échanges selon un
modèle d'organisation flexible) et des possibilités d'inflexion des tendances, de blocage par
des limites, voire de bifurcation des trajectoires. Ces éléments seront précisés dans un
e xe r ci ce e x p l i ci t e d ' i d e n t i f i ca t i o n d e s p r o ce s su s p o t e n t i e l l e m e n t à l ' œ u vr e e t d e l e u r s e f f e t s .
Quel horizon ?
Toutefois, cette recherche entend appréhender les perspectives à long terme, pas à très
long terme (des études à très long terme ont leur intérêt, par exemple en matière climatique
où le pas de temps est plus long qu'en matière économique et sociale, elles sont
évidemment encore plus exploratoires). L'horizon que nous nous fixons est,
approximativement celui d'une une génération humaine (environ 30 ans, ce qui aboutit à peu
près à 2040) et l'on peut donc affirmer que de nombreux éléments du système de fret et de
logistique de 2040 sont déjà en place (comme de nombreux éléments d'aujourd'hui
existaient déjà en 1980). Nous nous efforcerons donc de faire apparaître les mutations
probables ou possibles, désirables ou non, mais nous n'envisagerons pas de changement
total de paradigme. Par exemple, dans le domaine de l'énergie, nous envisagerons un
renchérissement ou une pénurie de pétrole du fait de la croissance de la demande mondiale
ou du "peak oil" consécutif à l'épuisement des réserves les plus faciles à exploiter, mais sans
6
Samarcande Etudes et Conseil
Cinq scénarios pour le fret et la logistique en 2040
imaginer par exemple que l'ITER (réacteur thermonucléaire expérimental international) aura
permis de disposer d'une énergie non polluante, abondante et bon marché, ce qui pourrait
faire entrer dans rien moins qu' u n e a u t r e ci vi l i sa t i o n … A l'échelle du temps très long, chaque
génération est une transition vers la suivante, ce qui n'exclut pas les ruptures, les grandes
scansions braudéliennes qui, il est vrai, ne sont pas toujours perçues par leurs
contemporains et ne se dégagent souvent qu'a posteriori.
L'état de l'art
A notre connaissance, peu de travaux prospectifs ont été menés sur les transports de fret,
que ce soit à l'échelle nationale, européenne ou mondiale, comme a pu en faire le constat le
récent groupe de travail du Conseil d'analyse stratégique (CAS) intitulé "Le fret mondial et le
changement climatique". Les travaux qui existent sont principalement centrés sur les
questions environnementales (émissions de CO²) et s'appuient sur des projections plus ou
moins tendancielles, sans envisager de rupture brutale. Ils n'abordent guère des questions
qui nous intéressent également, telles que l'évolution des filières logistiques ou l'organisation
géographique de la production et des flux d'échanges.
Notre propre travail prospectif précédent, Prospective fret 2030, était terminé juste avant que
n'éclatât la crise financière (muée ensuite en crise économique, puis en crise budgétaire et
de la dette de plusieurs États) ouverte en 2008 et non achevée à ce jour (même si la
possibilité d'une "crise de système" était évoquée dans le rapport). Cette suite d'événements
d'une brutalité inhabituelle (entre janvier et décembre 2008 les indices boursiers du monde
entier ont chuté de moitié !) modifie-t-elle les principaux résultats de ce travail ?

C'est une des questions auxquelles la présente recherche s'efforce de répondre, en
envisageant des scénarios fondés sur des hypothèses plus contrastées.
Hypothèses et méthode
Le fret et la logistique entrent dans un système plus vaste de production et distribution, dont
ils sont une composante importante, mais qui ne détermine pas à elle seule le
fonctionnement et l'évolution de l'ensemble. On sait ainsi que la maîtrise opérationnelle du
transport peut appartenir, selon les circonstances, au transporteur, au chargeur ou encore à
un organisateur (commissionnaire, prestataire logistique intégré, etc.). La logique du
transport est de s'adapter aux besoins de la consommation de transport (la demande sur le
marché, mais aussi le transport en compte propre encore plus étroitement lié à l'activité
industrielle ou commerciale du chargeur), ce qui n'ôte pas toute capacité stratégique aux
transporteurs ou prestataires logistiques. Certains déterminants du fonctionnement et de
l'évolution du fret sont donc bien en amont du transport proprement dit, et mener une étude
prospective du fret impose d'ouvrir plus largement le champ. Sans avoir l'ambition folle de
f a i r e l a p r o s p e c t i ve d e t o u t …C e t t e n é ce ssi t é e t se s c o n t r a i n t e s d é t e r m i n e n t l a m é t h o d e .
Nous procéderons à une analyse systémique croisant facteurs d'évolution générale d'une
7
Samarcande Etudes et Conseil
Cinq scénarios pour le fret et la logistique en 2040
part, éléments du système de production et de fret d'autre part, pour intégrer les mutations
touchant l'ensemble de l'économie et de la société (jusqu'à son échelle globale) dans
l'appréhension du transport. On construit ainsi un tableau croisé avec en colonnes les
facteurs d'évolution, relevant souvent de tendances très larges touchant l'économie, la
société et le territoire, et avec en lignes les variables clés dépendant des décisions humaines
qui influencent les facteurs. Sur chaque variable peuvent être faites diverses hypothèses
(exprimées par exemple selon deux bornes, basse et haute, du champ raisonnable des
possibles) et l'on en apprécie l'effet sur les éléments du système de fret.
Sur cette base, on peut dessiner des scénarios, c'est-à-dire plusieurs images du système à
long terme, non en combinant toutes les cases du tableau de manière aléatoire mais en
considérant les compatibilités, les corrélations ou les incompatibilités, tant pour les facteurs
déterminants que pour les éléments déterminés, pour les regrouper en ensembles cohérents
avec les hypothèses caractérisant chaque scénario.
Pour construire le tableau des facteurs de changement et de leurs effets, qui forme le
"moteur de recherche" de notre démarche, nous n'avons pas seulement exploré les données
disponibles dans la littérature, y compris dans nos propres travaux antérieurs. Sur des
thèmes choisis en fonction de leurs compétences, nous avons pu réaliser des entretiens
approfondis, essentiellement qualitatifs, avec des experts de haut niveau ayant déjà mené
une réflexion prospective sur leurs domaines respectifs. Cette opération s'est révélée
particulièrement féconde (on ne trouve pas tout sur internet !).
Pour autant le travail de synthèse des données recueillies, la construction de la base de
données, l'élaboration des scénarios, la formulation des conclusions et des
r e co m m a n d a t i o n s n ' e n g a g e n t q u e l e s a u t e u r s d e ce t t e r e c h e r c h e …
8
Samarcande Etudes et Conseil
Cinq scénarios pour le fret et la logistique en 2040










1. Des ruptures et des mutations en cours
9
Samarcande Etudes et Conseil Cinq scénarios pour le fret et la logistique en 2040
1.1. Plus que jamais une vision systémique
1 . 1 . 1 . I l n’y a pa s de p ros pe c t i v e t ra ns po rt indépendante
Quelle que soit la perspective historique dans laquelle on se place, le transport de
m a r ch a n d i s e s a t o u j o u r s é t é i n t i m e m e n t l i é à l ’ é vo l u t i o n d e l a so ci é t é e t d e l ’ é c o n o m i e .
L ’ i n ve n t i o n d e l a b o u sso l e e n C h i n e e t so n u t i l i sa t i o n p a r l e s n a vi g ateurs génois et vénitiens
a p e r m i s l ’ e ss o r d e l a m a r i n e m a r ch a n d e e t du commerce maritime mondial, de même que
l ’ i n ve n t i o n d u ch e m i n d e f e r e n A n g l e t e r r e a p e r m i s l ’ e sso r d u t r a n sp o r t d e m a sse , su p p o r t
d e l a r é v o l u t i o n i n d u st r i e l l e . C ’ e s t d o n c d a n s l ’ i n t e r p é n é t r a t i o n d u t r a n s p o r t , d e l ’ a c t i vi t é
h u m a i n e e t e n p a r t i c u l i e r d e l ’ a c t i vi t é é co n o m i q u e q u e l e sys t è m e d e t r a n s p o r t p r e n d t o u t so n
sens.
L e t r a n s p o r t n ’ a e n e f f e t d e s e n s q u e s’ i l s’ e xp r i m e d a n s l e ca d r e d ’ a ct i vi t é s co n cr è t e s d o n t l a
j u st i f i ca t i o n n ’ e s t pas le transport pour lui-même, mais les échanges, à des fins de production
o u à d e s f i n s d e co n so m m a t i o n . S a vi si o n p r o s p e ct i ve n e p e u t d o n c s’ e xe r ce r q u e d a n s u n
cadre « systémique » dont les différentes composantes sont bien identifiées et dont on peut
percevoir les interrelations pertinentes.
Une analyse systémique du transport peut être synthétisée par le schéma ci-dessous, qui
représente le système général des échanges, ses composantes, leurs interrelations et les
r u p t u r e s q u i l ’ a f f e ct e n t e n p a r t i cu lier depuis la crise de 2008-2009.
Le système général des échanges articule trois sous-systèmes :
- l a s ph è re de l ’ hu m a ni t é ,
qui englobe les activités
humaines influant
directement sur les Industrie, agriculture Consommation,
échanges et le transport, commerce Distribution
Sphère de Services Génération so i t p a r ce q u ’ e l l e s so n t
la de flux
inductrices de flux (la Démographie production
Vitesse, Coûts démographie, la
délais
Territoires consommation et le
Politiques publiques
Organisation commerce), soit parce
Sphère de logistique
que leurs sensibilités en l’ h u ma n it
é structurent les Sphère
Technologies
des Volume orientations (les politiques
échanges
publiques, la recherche et Organisation
transport la technologie).
Distance

Mondialisation - la sphère de la
Système productif
production, qui inclut les
Ressources
grandes thématiques qui
Energie concourent à
Industrie, agriculture
l’o r g a n is a t io n e t a uDistribution
Sphère de fonctionnement du Services Génération
la de flux système productif à
production
l ’ é ch e l l e p l a n é t a i r e e t q u iVitesse, Coûts
délais englobe le processus de
mondialisation, ainsi que Organisation
Sphère de logistique les thématiques qui
l’ h u ma n it relèvent des inputs que Volume é Sphère sont les ressources en
des
échanges
Organisation
transport
10
Distance
Samarcande Etudes et Conseil

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.