Le bruit des transports : INTERNOISE 2000.

De

http://temis.documentation.developpement-durable.gouv.fr/document.xsp?id=Temis-0068777

Publié le : dimanche 9 janvier 2000
Lecture(s) : 7
Source : http://temis.documentation.developpement-durable.gouv.fr/document.xsp?id=Temis-0068777&n=36930&q=%28%2Bdate2%3A%5B1900-01-01+TO+2013-12-31%5D%29&
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

45
M I N I S T E R E D E
L'AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
ET DE L'ENVIRONNEMENT
Direction des Études Économiques
et de l'Évaluation Environnementale
LE BRUIT DES TRANSPORTS : INTERNOISE 2000
Le congrès « INTERNOISE 2000 » s’est l’amélioration des structures cyclables et
tenu à Nice du 27 au 30 août 2000, piétonnes, la gestion du stationnement, la
rassemblant plus de 1200 scientifiques gestion du trafic du fret. La fermeture
venus de 45 pays différents. Le thème du trafic a été étudiée pour en connaître
principal retenu par les organisateurs a été l’incidence sur le bruit dans
« le bruit des transports » vu sous l’environnement urbain. En France,
SOMMAIRE l’angle de tous les modes sauf les deux - une réduction de 8 dBA a été constatée
roues : véhicules, trains, tramways, dans les rues en U, sans transport en
Thèmes avions. commun ; cette réduction est de 3 dBA
Si le trafic routier est la cause principale en présence de transport en commun.
p.1 : le bruit des transports de la nuisance sonore pour les citadins, Toutefois, il convient d’être prudent sur
INTERNOISE 2000 l’établissement d’un lien entre lutte contre les modalités des expériences engagées
le bruit du trafic routier et aménagement car la méthodologie est en discussion au
p.2 : pollution de l’air et urbain s’est fait jour durant la décennie 90 niveau de la future directive européenne
transport automobile
avec, d’une part, la publication du livre sur le bruit ambiant.
vert de la Commission Européenne • L’absence de recherches sur la
intitulé «les politiques futures sur le bruit» multiexposition et la multinuisance
dans lequel le bruit du trafic routier est est à noter dans la mesure où, par p.3 : Nouvelles tirées de la
largement évoqué et, d’autre part, les exemple, les effets combinés des presse scientifique
nombreuses expériences réalisées dans pollutions atmosphériques et du bruit
différents pays hors Europe. seraient, pour les maires des grandes Ozone et épithélium
Les principaux enseignements qui pulmonaire villes, à étudier.
peuvent être tirés de ce congrès sont les • Des évaluations économiques faites
Particules et métabolisme suivants : au Danemark concernant la réduction du
cellulaire • Au niveau de la réduction à la bruit des transports montrent que la
source, les résultats scientifiques les plus dépréciation des logements due au
Pollution de l’air et mortalité marquants sont les gains obtenus en ce bruit des transports est estimée à 1% par
qui concerne le contact entre le pneu dB(A) de la valeur du logement.
p.4 : Actualité des et la chaussée : le traitement de la • La modélisation était au rendez-vous programmes
chaussée par des enrobés avec une pléiade de modèles très souvent
« expérimentaux » apporte un gain axés sur la prise en compte des flux de Bruit et nuisances sonores,
supérieur à 5 dB(A). Ce gain peut paraître trafic pour l’élaboration de un volet du programme
dérisoire mais il contribue à atténuer le cartographies sonores plus ou moins PREDIT
bruit de roulement caractéristique en ville sophistiquées.
où la vitesse est limitée et offre pour le
conducteur un confort apprécié Si ce congrès a tenu ses promesses sur les
èmeL’environnement au 21 siècle (rayonnement vibratoire réduit, habitacle innovations technologiques comme le
moins bruyant). Les autres sources de confort acoustique à l’intérieur des
bruit provenant d’un véhicule ont été véhicules, il n’a pas abordé des sujets
étudiées (ventilateurs, climatisation, pots émergents comme la route « intelligente »
d’échappement) mais les résultats restent et son incidence sur le bruit et sur la n°5/2000
peu significatifs. pollution atmosphérique, le
Septembre 2000 • Au niveau des politiques développement du télétravail et son
d’aménagement et de la réduction du impact sur la réduction du trafic, ni la
bruit routier, les résultats ont porté sur voiture électrique ou hybride pour
Directeur de la publication : des mesures de gestion du trafic laquelle les constructeurs automobiles
Benoît Lesaffre notamment sur les mesures pour limiter mobilisent leurs efforts de recherche.
la vitesse (zones 30, ralentisseurs) mais
également sur des mesures assurant
La lettre du Service de la Recherche et de la Prospective de la D4E
N° 05/2000
%%%%('$%$%!%'%)%* !"#!$"#!"!+,' %"!$#&%%"('()%*&%)'46
POLLUTION DE L’AIR ET TRANSPORT AUTOMOBILE
L'Organisation Mondiale de la nécessité primordiale de poursuivre les premiers résultats des études
Santé (OMS) estime qu'un grand et d'amplifier les efforts coordonnés épidémiologiques (étude OMS
nombre de métropoles de réduction à long terme et à portant sur la France, la Suisse et
européennes sont soumises l'échelle de l'Europe des émissions l'Autriche) qui montrent que les
actuellement à des niveaux d'oxydes d'azote et de composés effets à long terme d'une exposition
d'oxydes d'azote et d'ozone organiques volatils par les sources chronique à la pollution de fond, tels
supérieurs aux seuils jugés nocifs fixes et surtout les sources mobiles. que les cancers ou les affections
En revanche, la diminution des cardio-respiratoires, sont loin d'être 3(200μg/m /h pour les oxydes
émissions automobiles a un négligeables. 3d’azote et 120μg/m /h sur 8 heures
impact plus important sur les pour l’ozone), notamment chez
teneurs en oxydes d'azote, facteur certains groupes de sujets sensibles.
Au-delà de la connaissance de la principal des épisodes de pollution Ces pollutions urbaines,
nocivité qualitative des différents en période hivernale.principalement celles dues aux
polluants, la quantification et
émissions automobiles, sont un sujet
l’évaluation économique des
d'inquiétude de plus en plus
Renforcer les connaissances en dommages induits sont
important pour les citadins.
matière d'exposition des nécessaires pour dimensionner les
Malgré leur complexité (mélange populations est une nécessité. Un dispositifs à mettre en place. Cette
d'oxydes d'azote, de composés moyen en est le développement évaluation pose cependant le
organiques et aromatiques...), les actuel de méthodes permettant problème des effets non marchands,
mécanismes de formation de cette d'évaluer ces expositions à partir des et, en ce qui concerne la mortalité,
pollution et ses impacts sont de réseaux de surveillance de la celui de "la valeur de la vie".
mieux en mieux connus grâce aux qualité de l'air. De nouveaux outils Quelques études, utilisant différentes
nombreuses recherches réalisées. pour la mesure en routine d'autres méthodes d'évaluation économique
polluants ainsi qu'une meilleure (contingente, d'évitement, prix
connaissance des expositions à l'air hédonistes, consentement à payer,
Les processus de formation et la
intérieur sont nécessaires pour capital humain) permettent
caractérisation des différents
affiner cette évaluation. d'attribuer aux effets de la pollution
polluants émis par les transports
atmosphérique sur la santé et sur le
routiers, notamment en fonction de
patrimoine architectural des coûts
la composition des carburants En matière de risques pour la très importants.
(présence ou non d’additifs santé, il convient de distinguer les
oxygénés), du type de motorisation effets relativement bien documentés La mise en place des plans de
ou de post-traitement, vont d'expositions brèves à des teneurs déplacements urbains (PDU), rendus
permettre d'affiner les modèles de élevées de ceux provoqués par obligatoires par la Loi sur l’Air,
pollution atmosphérique. Les l'exposition à des pollutions semble plus répondre à des
modèles développés actuellement ont chroniques. Les effets à court terme préoccupations de mobilité et
par exemple montré, par simulation, de la pollution atmosphérique sur la d'urbanisme que de pollution de l'air,
que l'utilisation de carburants aux santé sont désormais mieux cernés, tout en créant néanmoins un cadre
normes "2005" aurait eu des aussi bien grâce aux recherches en de réflexion et de sensibilisation au
conséquences favorables sur les toxicologie (action synergique thème de la qualité de l'air. Bien
épisodes de pollution. entre l'exposition aux polluants et qu'une étude ait montré que les
les allergènes, réaction automobilistes représentent l'un des
inflammatoire induite par les groupes les plus exposés aux Les travaux de modélisation
particules diesel sur les cellules polluants, le comportement montrent aussi que la réduction des
épithéliales respiratoires,...) qu'aux individuel en matière d'usage de sources polluantes automobiles
travaux épidémiologiques (étude des l'automobile est largement n'a pas d'influence immédiate sur
neuf villes, Evaluation des Risques de fonction des contraintes de la vie la concentration en ozone estivale
la Pollution Urbaine pour la Santé,..). active, de la politique de la ville et et que celle-ci est souvent due en
Les effets à long terme sont moins des aspects économiques. La grande partie aux masses d'air
connus mais les travaux convergent pollution atmosphérique est souvent atmosphériques chargées de ce
pour attribuer à la pollution un rôle vécue comme un état de fait sur polluant arrivant sur les
de cofacteur vis-à-vis de lequel il est difficile d'imaginer de agglomérations. En effet, la survenue
nombreuses pathologies, notamment pouvoir agir individuellement. d'épisodes de pollution
sur l'appareil respiratoire des
photochimique (c'est-à-dire pour une
populations sensibles. La priorité à Une grande partie de ces résultats sera présentée teneur atmosphérique d'ozone
accorder à la diminution de la lors du colloque-séminaire PRIMEQUAL-3supérieure à 180 µg/m ), souvent sur
PREDIT qui se tiendra à Toulouse les 29, 30 pollution de fond plutôt qu'aux
une grande aire géographique, est ernovembre et 1 décembre 2000.seules pointes de pollution,
révélatrice de l'état chronique de la : maintenant prévisibles à plusieurs
pollution de fond des basses couches pascale.ebner@environnement.gouv.frheures, est également soulignée par
de l'atmosphère. Ceci confirme la
La lettre du Service de la Recherche et de la Prospective de la D4E
N° 05/2000
"".( !"&'$!! (&,%'&+..,1"")$(,#"# +#",!-&$%".+-!-*$("!!% &0$/$!" 61$1."+! "+/.&($*$,5'04"'/&$!$",0"$#.$/(."!/.7(/$$/&#" + "! 2.-!((&./"!0 "! 3 3&!!"*%&"*,/47
Cette intervention a pu être temps des analyses furent faites pour Pollution à l’ozone et intégrité
démontrée in vivo par une autre tester la robustesse des résultats épithéliale pulmonaire.
équipe, qui a fait inhaler à des souris lorsqu’on tient compte de tous les
des particules d‘un diamètre facteurs de confusion. Deux équipes de recherche belge et
Le panel réuni par le HEI est arrivé aérodynamique inférieur à 2,5 μitalienne se sont associées pour
globalement aux mêmes résultats que apprécier les effets de l’ozone sur (PM ). On retrouve alors une 2,5
les auteurs des travaux initiaux, l’épithélium pulmonaire en étudiant augmentation des ARN messagers
concluant à une association entre la la concentration dans le sang d’une correspondant aux gènes régulés par
pollution particulaire et la mortalité. protéine (CC16, CC10 ou CCSP) NF kappa B (gènes de cytokines pro-
Parmi les points soulevés on peut sécrétée par des cellules pulmonaires inflammatoires). L’élucidation de ces
relever l’interrogation sur le caractère particulières, les cellules de Clara. mécanismes peut permettre de mieux
linéaire ou non de cette relation, sur Une élévation sérique de cette apprécier les risques de ce type de
le rôle du niveau d’éducation et sur la concentration traduit une atteinte de pollution chez les sujets souffrant
cause des différences spatiales la barrière épithéliale pulmonaire. déjà de maladies respiratoires.
observées. Cette concentration augmente avec
l’exercice chez des cyclistes, mais elle Clin Exp Immunol, Mai 2000 et
Health Effect Institute, Special Report of augmente encore plus si cet exercice Am J Respir Cell Mol Biol, Août 2000
the Institute’s Particle Epidemiology a lieu lors d’un épisode de pollution
Reanalysis Project, Juillet 2000photochimique et ceci de façon
proportionnelle à l’augmentation de Pollution de l’air et mortalité
la concentration du polluant. La
vérification de ces résultats par des • Pour répondre à certaines des
• Le Health Effect Institute,
études de laboratoire chez la souris critiques qui s’étaient fait jour lors de
organisme résultant d’un partenariat
pour des niveaux d’ozone aussi la publication des travaux de
entre l’Agence de Protection de
faibles que 0,08 ppm pendant 8 recherche évoqués ci-dessus, le HEI
l’Environnement des Etats Unis
heures conduit les auteurs à affirmer a financé une étude intitulée
(EPA) et l’industrie, est une source
qu’il n’y a pas - au dessus des niveaux « morbidité, mortalité par pollution
d’information indépendante sur les
de base - de marge de sécurité quant atmosphérique » aux Etats Unis
effets sur la santé des émissions
aux effets de l’ozone sur la (NMMAPS). Les résultats obtenus
automobiles. Le HEI a fait réanalyser
perméabilité des voies aériennes. sont en accord avec une
les données des études dites « des 6
augmentation de la mortalité toutes 3villes » et « de l’ACS /American
causes de 0,5% pour une Environ Health Pespect, juin 2000 4Cancer Society » sur l’association
3augmentation de 10μg/m de PM10entre augmentation de la
(particules de diamètre concentration en particules fines
Mécanismes d’action des aérodynamique inférieur à 10μm)dans l’air et en sulfates et
particules au niveau cellulaire. mesurée le jour précédant le décès. augmentation de la mortalité. Les
En ce qui concerne la morbidité, le résultats de ces études prospectives
Des travaux de recherche récents même accroissement de la qui avaient respectivement porté sur
viennent éclairer les mécanismes concentration de PM aboutit à un plus de 8000 personnes pour la 10
d’action des particules (diesel ou première et plus de 500 000 pour la accroissement de 1% des admissions
autres particules) au niveau cellulaire. seconde, avaient été contestés, à l’hôpital pour maladies cardio-
Des études in vitro sur des cellules l’argumentation portant sur la non- vasculaires, et de 2% pour les
épithéliales bronchiques humaines prise en compte d’autres polluants pneumonies et les broncho-
avaient montré l’augmentation de la atmosphériques, de niveaux de vie pneumopathies obstructives
production de cytokines différents ou d’autres facteurs de chroniques, chez les personnes âgées
inflammatoires lors de l’exposition à confusion. de 65 ans et plus.
des émissions de particules diesel. La La ré-analyse a porté sur la validation
même équipe de chercheurs a des données utilisées dans les deux Health Effect Institute, Research Report
retrouvé, dans des conditions études (population et données de 94-II, The national morbidity, mortality,
expérimentales similaires, une qualité de l’air) et sur les possibilités and air pollution study, Juin 2000
augmentation (au niveau de de reproduire les résultats rapportés
l’expression génique et de surface) initialement. Dans un deuxième
des molécules d’adhésion (ICAM-1) • A noter la parution de :
qui jouent un rôle dans Künzli N, Kaiser R, Medina S et al.
3 Dockery DW, Pope CA, Xu X, Spengler JD, l’accumulation des cellules Public-health impact of outdoor and
Ware JH, Fay ME, Ferris BG, SpeizerFE.
inflammatoires. Ces effets sont traffic-related air pollution : 1993. An association between air pollution and
a European assessment. Lancet 2000, 256, significativement diminués lors de mortality in six US cities. N Eng J Med 329 :
795-801. 1753-59. l’utilisation d’antioxydants. Les
4 Pope CA, Thun MJ, Namboodiri MM auteurs ont alors suggéré
Dockery DW, Evans JS, Speizer FE, Heath
l’intervention d’un facteur nucléaire CW. 1995. Particulate air pollution as a
PM et PM désignent des particules dont oxydo-dépendant (NF kappa B) 10 2,5 predictor of mortality in a prospective study of
le diamètre aérodynamique moyen estUS adults. Am J Respir Crit Care Med 151 : associé à l’expression des gènes.
respectivement inférieur à 10 et 2,5 μm.669-74.
La lettre du Service de la Recherche et de la Prospective de la D4E
N° 05/2000
'!!%%'#!'##%"%$&&'&&$ " ! ""#$$&48
Actualité des programmes de recherche : « Bruit et Nuisances sonores », un volet du PREDIT
(Programme de recherche et d’innovation dans les transports terrestres)
Les premiers enseignements qui enjeu environnemental au niveau
Les perspectives de recherche
peuvent être tirés de la partie du de la réduction du bruit en milieu
sont tournées vers la 5programme PREDIT consacrée urbain (un gain de 5 à 6dBA avec
multiexposition et la
aux « Bruit et nuisances une chaussée type enrobé drainant
multinuisance, deux notions
sonores » sont l’excellente est parfaitement ressenti en milieu
certes difficiles à appréhender sans
synergie entre les équipes de urbain).
la définition d’indicateurs
recherche et les industriels qui a
pertinents, mais indispensables • La nécessité de réaliser des conduit à la présentation de projets
pour comprendre la réalité cartes de bruit (future directive innovants. Des résultats issus du
physique et sensorielle de notre européenne sur le bruit ambiant) PREDIT et d’autres programmes
environnement. La recherche sur conduit à un développement de (le Vème PCRD européen ou le
les basses fréquences perçues plusieurs méthodes. L’une d’elles programme national « Action
dans notre univers sonore de tous est basée sur l’information Concertée Incitative Ville ») ont
les jours est un objectif prioritaire qualitative issue de la distinction été présentés lors du récent
pour la communauté scientifique entre la représentation de congrès INTERNOISE 2000.
car elles affectent la qualité sonore l’environnement sonore estimé
de notre environnement. • Au niveau de la réduction par un observateur « averti » et
à la source, les résultats les plus celle exprimée par les habitants.
jean-claude.serrero@environnement.gouv.fr significatifs ont été enregistrés Cette distinction a permis la
dans le domaine du bruit création d’un outil pédagogique
ferroviaire où la SNCF a destiné aux urbanistes pour qu’ils
développé plusieurs modèles intègrent dans leur démarche
quantifiant l’émission acoustique opérationnelle, les aspects
° °
globale du train et identifiant ainsi « sonores » des quartiers à °
les sources prépondérantes de réhabiliter ou de tout autre projet
bruit, notamment le bruit de urbain.
contact « roue/rail ». Ce bruit
• Parmi les effets du bruit étudié depuis de nombreuses
sur la santé, les études menées en années est réduit actuellement
èmepopulation générale ne montrent, à L’environnement au 21 siècle de 6 à 8 dBA lorsqu’une action
l’inverse des études de laboratoire, vol III, 781pages. conjointe est réalisée sur la voie
Démocratie et politique à long terme qu’une relation faible entre le bruit et sur les roues (absorbeurs de
sous la direction de J. Theys et les maladies cardiovasculaires. vibration) ; ce gain est très
Editions Germes, Juillet 2000
significatif pour les trains de • En ce qui concerne la
marchandise. Le savoir faire des qualité des espaces sonores Une partie importante de ce
équipes françaises sur ce sujet est urbains, des expériences sur la troisième volume des actes de
recherché au niveau international. modulation sonore au sein d’un Fontevraud s’attache à démontrer
parc en jouant sur la topographie, que « démocratie » et « gestion à • La modélisation du bruit
les effets sonores, les équipements long terme de l’environnement » de contact pneu/chaussée est
ont été présentées. Le projet ne sont pas antinomiques. Une en constante progression ; ce bruit
« persephone » qui consiste à majorité des textes réunis vise à est conditionné par le défilement
construire un paysage sonore à explorer ce que pourraient être des motifs du pneumatique et la
partir de l’enregistrement de bruits demain les nouvelles formes texture de la chaussée ; le
en milieu rural associé à un corpus d’action publique ou privée dans le rayonnement acoustique du
de photographies a été étendu à domaine de l’environnement ; à pneumatique est affecté par les
une application concrète, celle de caractéristiques de la chaussée faire une prospective des nouvelles
la mise en place d’un parcours formes de « gouvernance », avec (porosité, facteur de forme,
sonore dans un parc naturel pour l’affirmation de nouveaux perméabilité à l’air). Ce thème de
raviver « l’écoute » des touristes. principes d’action - le principe de recherche constitue un enjeu
Cette démarche sera expérimentée économique important pour les précaution -, la remise en cause de
pour un parcours urbain (Ville de l’action politique traditionnelle, fabricants de pneumatique et de
Lyon). La notion de paysage l’intégration du développement revêtements de chaussée et un
sonore développée dans les durable dans les stratégies des
années 70 revient en force car les entreprises et des collectivités
5 acousticiens prennent conscience Le programme PREDIT a été lancé en locales, la réorganisation de
1996, pour une durée de 5 ans, à des limites de la quantification qui l’expertise.
l’initiative de quatre ministères ne reflète pas à elle seule la réalité
(Recherche, Environnement, transports et
sonore de nos villes. Industrie) et de deux agences (ADEME et
ANVAR).
La lettre du Service de la Recherche et de la Prospective de la D4E
N° 05/2000
.-#-$,$*& +"#)*&('&#&$%"#*&!&

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.