Discours du 5 avril 2014

De
Publié par

Renaud Gauquelin – Conseil Municipal – le 5 avril 2014 Mesdames, Messieurs, Chers Rilliards, A plus de 48 %, les électrices et électeurs ont choisi l’alternance.

Publié le : mardi 8 avril 2014
Lecture(s) : 270
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins
Renaud Gauquelin – Conseil Municipal – le 5 avril 2014
Mesdames, Messieurs, Chers Rilliards,
A plus de 48 %, les électrices et électeurs ont choisi l’alternance. Avec ensemble près de 52% des voix, la liste que j’ai eu l’honneur et la joie de conduire et la liste un « nouvel élan » ont perdu.
Après le temps, très bref, de l’élection, il y a celui de l’action, très long.
Je veux saluer tous les Rilliards que j’ai servi de mon mieux, avec énergie et affection. Que soient vivement remerciés celles et ceux, 4 sur 10 qui souhaitaient garder leur Maire. Que soient félicités celles et ceux qui ont participé au scrutin et je pense de tout cœur, à cet instant précis aux jeunes des quartiers populaires qui, parce que l’enjeu était décisif, se sont déplacés souvent pour la première fois. Qu’ils continuent !
Monsieur Alexandre VINCENDET, vous trouverez une ville propre, une ville calme, une ville aux finances saines avec notamment des aides exceptionnelles pendant 6 ans que j’ai négociées avec François LAMY, Ministre de la ville, que je tiens à saluer.
Monsieur Alexandre VINCENDET, vous pourrez vous appuyer sur une équipe d’encadrement remarquable autour de Madame Catherine LE PUT, notre exceptionnelle DGS et sur du personnel municipal particulièrement dévoué au service public ainsi que sur des habitants.
Je salue chacune et chacun également pour leur gentillesse et ne regrette rien des acquis négociés ces dernières années avec les organisations syndicales.
Monsieur Alexandre VINCENDET, vous trouverez en face de vous, une opposition courtoise, positive et structurée, expérimentée et représentative de toute la diversité de la Gauche française, cette Gauche qui est mon camp depuis l’adolescence et dont je ne trahirai jamais les valeurs, comme je n’oublierai jamais mes origines modestes.
Merci à l’équipe précédente pour le travail accompli tous ensemble. Toi, Abdeljalil Sahraoui décédé en cours de mandat, je ne t’oublie pas. Tu étais un homme simple, tout comme tes collègues.
A Rillieux-la-Pape, les élus et le Maire ont circuléquasiment toujours avec leur véhicule personnel – et c’est sain – et la première classe des TGV ne fut jamais la nôtre – et c’est normal. Toutes et tous, à l’image du Maire, furent d’honnêtes serviteurs du bien commun.
Monsieur Alexandre VINCENDET, Monsieur le Maire, soyez le bienvenu à Rillieux-la-Pape. Aimez cette ville comme je l’aime, aimez les habitants, tous les habitants, comme je les aime et réussissez cette tâche, cette mission de Maire qui vient de vous être confiée pour les 6 prochaines années.
Merci à toi Géraldine, Merci à toi Radhia, Merci à toi Marc qui avez dirigé le cabinet du Maire avec énergie, compétence et loyauté.
Merci à vous de votre aimable attention
Renaud Gauquelin
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Chirac dragueur

de le-nouvel-observateur

Une ville qui nous ressemble

de renaudgauquelin2014

Lettre aux habitants

de renaudgauquelin2014

suivant