Ecole des relations humaines

De
Publié par

ISG – Management des organisationsL’école des relations humainesUn thème majeur: l’inconscient! Etude du fonctionnement émotionnel, affectif et cognitif! L’entreprise met les acteurs dans une position singulière, qu’il faut prendre en compte! Identification et compréhension des mécanismes inconscients en jeuLes origines du courant: l’expérience d’Hawthorne! 1924 – 1929! Un chercheur: Elton Mayo! Une entreprise: la Western Electric! Un but: étudier le lien entre l’illumination des postes de travail et la productivité des salariésDéroulement de l’expérience! On augmente l’éclairage dans une salle, pas dans l’autre" Résultat: les deux groupes augmentent leur productivité! On fait baisser la luminosité dans une salle, pas dans l’autre" Résultat: les deux groupes augmentent leur productivité! Les deux groupes sont placés en lumière naturelle"deux ! Autres tests, sur d’autres variables (paiements à la pièces avec bonus, périodes de repos, etc.)" Résultat: à chaque tentative de changement, la productivitéaugmenteConclusion des expérience: l’effet Hawthorne! Le fait qu’un individu sache qu’il est soumis àune observation change son comportement! L’intérêt porté par la direction aux ouvriers augmente la productivité! Ce qui est important pour la productivité, ce sont les relations humaines dans l’unité de travail! Les groupes ont des composantes informelles qu’il faut prendre en compteCritique des expériences! Manque de base scientifique ...
Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 2 559
Tags :
Nombre de pages : 11
Voir plus Voir moins
L’école des relations humaines
ISG – Management des organisations
Un thème majeur: l’inconscient
!
Etude du fonctionnement émotionnel, affectif
et cognitif
!
L’entreprise met les acteurs dans une position
singulière, qu’il faut prendre en compte
!
Identification et compréhension des
mécanismes inconscients en jeu
Les origines du courant: l’expérience
d’Hawthorne
!
1924 – 1929
!
Un chercheur: Elton Mayo
!
Une entreprise: la Western Electric
!
Un but: étudier le lien entre l’illumination des
postes de travail et la productivité des salariés
Déroulement de l’expérience
!
On augmente l’éclairage dans une salle, pas dans
l’autre
"
Résultat: les deux groupes augmentent leur productivité
!
On fait baisser la luminosité dans une salle, pas
dans l’autre
"
Résultat: les deux groupes augmentent leur productivité
!
Les deux groupes sont placés en lumière naturelle
"
Résultat: les deux groupes augmentent leur productivité
!
Autres tests, sur d’autres variables (paiements à la
pièces avec bonus, périodes de repos, etc.)
"
Résultat: à chaque tentative de changement, la productivité
augmente
Conclusion des expérience: l’effet
Hawthorne
!
Le fait qu’un individu sache qu’il est soumis à
une observation change son comportement
!
L’intérêt porté par la direction aux ouvriers
augmente la productivité
!
Ce qui est important pour la productivité, ce
sont les relations humaines dans l’unité de
travail
!
Les groupes ont des composantes informelles
qu’il faut prendre en compte
Critique des expériences
!
Manque de base scientifique entre expérience
et conclusions tirées
!
S’est-il vraiment passé quelque chose à
Hawthorne? Pas de preuves dans les
statistiques
!
Idéologie patronale: l’école des relations
humaines loin d’être humaniste
Prolongement des expériences au sein
de l’école des relations humaines
!
Théories de la motivation
"
Mc Gregor: théorie X et théorie Y
!
Théorie X: l’homme est paresseux, non ambitieux, il doit
être contrôlé pour travailler
!
Théorie Y: l’homme est ambitieux, peut s’autocontrôler
et peut se réaliser dans son travail
!
Ces deux positions s’auto réalisent quand on agit en
conséquence:
"
Plus on met en application la théorie X, plus elle se vérifie
"
Plus on met en application la théorie Y, plus elle se vérifie
La pyramide des besoin de Maslow
Les questionnements du management
!
Question de la motivation:
"
Qu’est-ce qui motive les individus?
"
Quel sens donnent-ils à leurs actions?
!
L’Homme un être unique ?
"
Question de l’altérité (la différence), de la
reconnaissance par l’autre
"
Position de la femme dans l’organisation
La question du stress – Le travail entre
plaisir et souffrance
!
Stress vient d’une pression de l’organisation
sur l’individu
!
Stress peut être motivant ou bloquant
!
Peut se transformer une maladie (par
exemple dépression)… qu’il faut traiter
"
Avec des jours de congés?!
"
Ou en reprenant les problèmes à la base?
Internaute : Le mode de management actuel a-t-il un lien avec le stress des
salariés, ces salariés qui sont de plus en plus autonomes et à qui on demande de
plus en plus d'initiatives ?
Dominique Huez (médecin du travail):
Oui, le mode de management actuel a à voir avec le développement du stress,
parce que derrière ce qu'on appelle l'autonomie, c'est en réalité la prescription
des résultats et le fait que le travail aujourd'hui est une boîte noire, totalement
aveugle pour le management, pour les collègues, voire pour le salarié lui-
même.
Dans ces conditions, ce qui est essentiel, c'est évidemment l'importance des
marges de manoeuvre, mais aussi la possibilité de discuter, de délibérer avec
les collègues, en un mot, d'avoir pour partie la main sur ce qu'on fait.
A cette condition, effectivement, la souffrance qu'on trouve naturellement dans
le milieu professionnel au sens où, si travailler c'est subvertir les difficultés
organisationnelles, cela a forcément un coût, mais c'est aussi cela qui peut être
transformé en plaisir, parce que cela peut être source et de créativité, et de lien
social.
Mais si les possibilités pour faire seul et avec les autres sont de plus en plus
réduites, il n'y a plus de dynamique de plaisir possible, la culpabilité surgit et le
risque de retournement de la violence contre soi devient majeur.
Source LeMonde.fr (12.09.08)
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.