Errance

De
Publié par

Errance, L’esprit, vide Seul l’œil capte,

Publié le : dimanche 23 septembre 2012
Lecture(s) : 151
Licence : En savoir +
Paternité
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins

Errance,
L’esprit, vide
Seul l’œil capte,
Cerveau en roue libre
Pilote automatique.
Toujours les jambes s’activent
Parcours cent fois effectués
Mes pas me mènent,
Herbes drus, parfois humide
La forêt prépare son tapis de feuilles
Les arbres égrènent leur chapelet
Chacun organise son repli
Même les couleurs ont passé.
L’ombre gagne,
La terre rétrécie.
Les oiseaux se sont tus
Ils écoutent l’hiver approcher.
Qu’il est loin le printemps !
G.B.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant