cours pulve 2

De
Publié par

?9????9???99?Pole national durable(Epernay)+Gestion des effluents et déchetsGESTION DES EFFLUENTS +Connaissance et valorisation paysages viticoles+Effet de serre et changements climatiquesDE Pole national durablePULVERISATIONInstitut Français de la Vgne etdu VinITVFrance/ENTAVJoël ROCHARD+Références techniquesInstitut Français de la Vigne et du Vin +Coordination+Interface ITV France/ENTAVENTAVrecherche/professionnelsjoel.rochard@itvfrance.com joel.rochard@itvfrance.comLes produits phytosanitaires et la qualité des eauxProduits phytosanitaires A l’origine de pollutions diffusesEffluents de produits phytosanitaires présence des produits phytosanitaires dans les eaux superficielles et souterraines)www.itvfrance.comjoel.rochard@itvfrance.com joel.rochard@itvfrance.comArrêté interministériel Arrêté interministériel (12/09/06)Zones non traitées (au voisinage des points d’eau)Limitation des pollutions ponctuellesAttribuées aux produits selon leur usage Au moment du remplissage 4 largeurs possibles : 5, 20, 50 et 100 mètresLors de l’application Affectation des anciennes ZNT dans ces 4 Éviter toute dérive (vent, ZNT minimale…..) classesAprès l’application : gestion des effluents Respect de la ZNT lors de l’interventionphytosanitaires ZNT minimale : 5 mètresConditions de réductions de la ZNT (annexe 2)Présence d’un dispositif végétalisé permanent (>5m)joel.rochard@itvfrance.com joel.rochard@itvfrance.comMoyens divisant ...
Publié le : samedi 24 septembre 2011
Lecture(s) : 49
Nombre de pages : 7
Voir plus Voir moins
GESTION DES EFFLUENTS
DE
PULVERISATION
Joël ROCHARD
Institut Français de la Vigne et du Vin ITV France/ENTAV
joel.rochard@itvfrance.com
www.itvfrance.com
joel.rochard@itvfrance.com
Arrêté interministériel (12/09/06) Limitation des pollutions ponctuelles
¾Au moment du remplissage
¾Lors de l application 9Éviter toute dérive (vent, ZNT minimale…..)
¾Après l application : gestion des effluents phytosanitaires
joel.rochard@itvfrance.com
¾
Pole national durable(Epernay) +Gestion des effluents et déchets +Connaissance et valorisation paysages viticoles +Effet de serre et changements climatiques
Institut Français de la Vgne etdu Vin ITVFrance/ENTAV +Références techniques +Coordination +Interface recherche/professionnels
Pole national durable
Les produits phytosanitaires et la qualité des eaux
Produits phytosanitaires A l’origine de pollutions diffuses
ENTAV
¾Effluents de produits phytosanitaires présence des produits phytosanitaires dans les eaux superficielles et souterraines)
joel.rochard@itvfrance.com
Arrêté interministériel Zones non traitées(au voisinage des points d’eau)
¾Attribuées aux produits selon leur usage 4 largeurs possibles : 5, 20, 50 et 100 mètres
¾Affectation des anciennes ZNT dans ces 4 classes
¾de la ZNT lors de l interventionRespect ZNT minimale : 5 mètres
¾Conditions de réductions de la ZNT(annexe 2) 9Présence d’un dispositif végétalisé permanent (>5m) 9Moyens divisant par 3 le risque ajoqel.urocahtaridq@iutvferance.com 9
1
Limitation des pollutions ponctuelles(projet) Au moment du remplissage
¾Ojbceit mp e :onler heêclgér = fitatneme retour de bouillie vers le réseau d eau ¾Cuve intermédiaire ¾Potence de remplissage ¾Clapet anti-retour (le plus cher)
¾Objectif = réglementation : empêcher le débordement de la cuve ¾Présence + jauge visible (peu onéreux) ¾Électrovanne reliée à un capteur de remplissage ¾Volucompteur à arrêt automatique joel.rochard@itvfrance.com
Quels effluents à « épurer »?
les fonds de cuve / fonds de cuve dilués par rinçage à la parcelle
eaux de nettoyage du matériel de pulvérisation (rinçage intérieur & lavage extérieur)
joel.rochard@itvfrance.com
DÉMARCHES RECONNUES PAR LA RÉGLEMENTATION POUR GÉRER LES EFFLUENTS PHYTOSANITAIRES
A la parcelle par les bonnes pratiques
Rinçage à la parcelle
- Pulvérisation jusqu’au désamorçage - Ajout d’eau claire (min 5 fois le volume de fond de cuve) - Re-pulvérisation sur la parcelle traitée Si étape préalable respectée : autorisation de laver l’extérieur de l’appareil sur une parcelle
Cf = Ci/100
Oui
Vidange Ré-utilisation pour prochain traitement
Non
A l’exploitation par Incinérationen dispositifs d’épurationcentre spécialisé
Retour à l’exploitation Stockage
Dispositifs d’épuration
Enregistrement des pratiques
Épandage ou vidange Déchets dangereux pour partie (condensats…)
ar
Stockage
Gestion par une structure agréée
Déchets Dangereux
Poste de remplissage avec cuve intermédiaire
Poste de remplissage avec potence
joel.rochard@itvfrance.com Source : La vigne – Février 2007
Gestion des effluents phytosanitaires Limiter la quantité en amont ¾En calculant au plus juste le volume de bouillie nécessaire(surface, végétation)
¾Par le choix du matériel de pulvérisation
¾En pulvérisant jusqu au désamorçage de la pompe
¾le volume d eau nécessaire auEn limitant nettoyage du pulvérisateur 9Pistolet d’arrêt automatique en bout de tuyau d’eau 9Nettoyeur haute pression 9Nettoyant respectueux de l’environnement joel.rochard@itvfrance.com
RÉDUCTION DE LA POLLUTION À LA SOURCE
Maît Compteur de risevitesse du débit Manomètre
Buse de rinçage
Jauge fiable
Fond en pente
Bac d incorporation avec rince bidon
Puits d aspiration
Cuve de rinçage (10% du volume d la cuve du pulvérisateur)
Débit’ proportionnel à l avancement
Canne d aspiration rigide
2
RÉDUCTION DE LA POLLUTION À LA SOURCE
773 g de soufre Fond de cuve de 25 litres Pulvérisation du fond de AUCUN rinçage cuve jusqu’au DESAMORCAGE de la Pompe, AUCUN rinPulvérisation du fond de cuve jusqu’au 140 g de soufreDESAMORCAGE de la pompe, rinçage en UNE fois 9,75 g de soufre
Pulvérisation du fond de cuve jusqu’au DESAMORCAGE de la pompe, rinçage en 0,75DgE UdXe  fsooisufre
TECHNIQUES DE TRAITEMENT Evaporation
Ensoleillement maximal
Ventilation naturelle
Eviter la présence d’huile en surface
Avantages :
Inconvénients :
rd@itvfrance.com
joel.rochard@itvfrance.com
Eloignement des habitations Vents dominants
Film plastique ¡30cm
Enceinte de protection
Êéconomique
ÊSurface importante ÊOdeur ÊTransfert dans lair? joel.rochard@itvfrance.com
RÉDUCTION DE LA POLLUTION À LA SOURCE
ÊMaîtrise de la consommation d eau
ÊGestion des eaux de pluie
joel.rochard@itvfrance.com
Etat des lieux des systèmes
Nombreux systèmes identifiés avec caractéristiques différentes
Procédés rustiques ou technologiques
Procédés qui concentrent les substances
Mise en DIS des concentrats
Procédés qui dégradent les substances
Gestion des boues en DIS
joel.rochard@itvfrance.com
Concentrationdessubstancesactives
Déshydratation dans sache Osmofilm® (Sté Alyzée)
Principe Sache composée d ’une membran vapeur d ’eau et imperméable aux autres molécules. Augmentation du procédé par effet de serre dans la sache.
Mise en œuvre Remplissage des saches à chaque production d ’effluent. Sacs translucides de 250L dans des casiers, gerbables sur 5 niveaux. Bacs de rétention à prévoir sous les casiers Système autonome Sache vide (+résidus) à traiter en DIS
3
Concentration des substances actives Coagulation – floculation – filtration sur charbon actif Procédés Sentinel®, BF Bulles, EPU Mobil®
Principe Prétraitement par précipitation des molécules (coagulation-floculation) Adsorbtion des résidus du surnageant par filtration sur charbons actifs
Mise en œuvre Stockage des effluents annuels. Adsorption sur unité spécifique fixe ou mobile.
Sentinel® : vente Sté WMEC /diffusion Alba système par « bâchées » BF Bulles : (vente et/ou prestation) EPU Mobil® : vente et prestations par la Sté Zamatec + distributeurs joel.rochard@itvfrance.com
Concentration des substances actives
Coagulation - floculation - filtration par osmose inverse Phytopur® (Sté Michael Paetzold)
Principe Prétraitement par précipitation des molécules (coagulation-floculation) Traitement du surnageant par passage à travers une membrane sélective Finition par passage dans une cartouche de fibre de carbone activé
Mise en œuvre Stockage des effluents de l ’année. Pré-traitement en cuve. Adsorption sur unité spécifique ou mobile. Prestation assurée par la société Paetzold.
joel.rochard@itvfrance.com
PHOTOCATALYSE
Phytocat:Résolution
Phytomax/Agro-environnement
Concentrationdessubstancesactives Coagulation – floculation – filtration sur charbon actif
BF Bulles (Agrosol S.A.),
EPU Mobil® Sté Zamatec
Procédés Sentinel® (Sté WMEC/Alba
Principe de la photocatalyse
Effluent phyto
Support papier Dioxyde de titane Support incliné Pompe de relevage
Procédé biologique STBR2 /Aderbio
UVA
joel.rochard@itvfrance.com
Réactions d ’oxydoréduction
Dégradation des substances actives
Effluent traité
joel.rochard@itvfrance.com
4
Procédé biologique STBR2 /Aderbio
joel.rochard@itvfrance.com
joel.rochard@itvfrance.com
LIT BIOLOGIQUE/BIOBED Phytobac/Bayer
Arrivée deseflfuents
1
Grape harvest intensive Tapping semi intensive processing processing Winery effluent
Sep Oct Nov. Dec Jan Feb
Spraying effluent
2
Vitimax:Agro-environnement
Extensive processing
StoraGrapeharvestsin gientensive  proces
Mar Apr May Jun Jul Aug Sep
Storage Processing
Sep Oct Nov Dec Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep
8
003 09
e xtration de s boues ecirculation des boues
1 0 1 1
6 71 2
Storage stage
6
7
Processing
Decantation stage
1 3
stage
Finin
1 4
Sortie s effluents
stage
(1) Effluent inlet (2) Extracting sludge (3) Sludge recirculation (4) Effluent outlet
joel.rochard@itvfrance.com
CONCEPTION D’UN BIOBED / Phytobac/Bayer)
Dégradation biologique des substances actives
Sur substrat : Filtre végétalisé de roseaux
Principe Percolation des effluents dans graviers planté de roseaux Biodégradation des molécules par la biomasse du substrat bien alimentée en oxygène par les vacuoles des roseaux.
Mise en œuvre Système autonome. Zero rejet envisageable (forte ETP des roseaux). Statu rat en cours de définition. t juridique du substc.monaecoj@irdfrtv.relhaoc
5
Mise en œuvre du banc comparatif Cuves en inox(éviteEntrée adsorbtion des molécules)  traiter : 500 LV. à Paramètres retenus
Ê14syst de traitements, 23 spécialités commerciales soit 27 subst. act. Ê15 L de bouillie ramenés à  chaque pulvérisation /dilution 120 litres d’eau + matières en suspension (bentonite)
joel.rochard@itvfrance.com
Gestion des effluents phyto-sanitaires: l'expérience de la communauté de communes des Corbières en Méditerrannée
Constats
‹contamination importante des cours d’eau (préoccupation des élus vis à vis du tourisme)
‹tradition locale de sites collectifs : aires de remplissages mises à disposition des viticulteur
‹diagnostic de ces points d’eau : - sites non sécurisés (remplissage..) et vulnéra (proches écoles ou ruisseau…) - mise en évidence d’abus : fonds de cuve…
joel.rochard@itvfrance.com
TRAITEMENT DES EFFLUENTS DE PULVÉRISATION
Résultats du banc comparatif ITV France mené en 2003 – 2004 sur les procédés technologiques D’après J.L. DEMARS, J. ROCHARD – ITV France
joel.rochard@itvfrance.com
Traitement des effluents phytosanitaires Exemple d’une démarche collective dans les Corbières Localisation
Projet :
‹zone viticole située dans les Corbières
‹zone touristique de première importance (étangs : baignade…) joel.rochard@itvfrance.c
‹secteur de 4500 ha - ~500 viticulteurs
‹9 aires complètes prévues : site sécurisé (clefs) et étanche, potence de remplissage, compteur, électrovanne de gestion des eaux pluviales, surpresseur, cuve de 10 m3
‹6 aires actuellement opérationnelles (3 en + à venir)
‹Achat par la CC du dispositif suisse EPU Mobil (Sté Zamatec)
‹agent communal à la mise en œuvre duFormation d’un procédé. Passage sur site quand cuves pleines
joel.rochard@itvfrance.com
6
Distribution de badges électroniques pourjloiel.rmocihtaerdr@ iltvfraanccec.cèosm et caractériser les utilisations de l’aire
Des caractéristiques différentes
Procédés avec ou sans rejet liquide
Mode de commercialisation (vente du matériel ou traitement par prestation)
Débit de traitement (système individuels ou collectifs)
Coûts - d’investissement - de fonctionnement (consommables, déchets, énergie…)vti@narfcor.drah.cceomjoel
Dispositif EPU Mobil : station mobile de traitement par coagulation-floculation-filtration sur charbons actifs joel.rochard@itvfrance.com
CONCLUSION: Chaque situation est spécifique
CRITERES DE CHOIX +Coût (investissement,fonctionnement) +Volume à traiter +Place disponible +Technicité +Gestion individuelle,collective, prestation
joel.rochard@itvfrance.com
7
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.