CALENDRIER de la procédure de rupture conventionnelle d’un CDI

De
Publié par

La rupture conventionnelle du contrat de travail à durée indéterminée résulte de la signature d’une convention par l’employeur et le salarié.

Publié le : mardi 18 mars 2014
Lecture(s) : 2 269
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique
Nombre de pages : 8
Voir plus Voir moins
CALENDRIER de la procédure de rupture conventionnelle d’un CDI ArticlesL.123711 à L.123716, et R.12373 du Code du travail Hors salariés protégés La rupture conventionnelle du contrat de travail à durée indéterminée résulte de la signature d’une convention par l’employeur et le salarié. La validité de cette rupture est conditionnée à une homologation par l’autorité administrative, c’est-à-dire par le directeur régional des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (DIRECCTE) (: l’homologation est remplacée parsauf pour ce qui concerne les salariés protégés l’autorisation de l’inspecteur du travail) . Cette rupture du CDI par commun accord ne peut intervenir qu’au terme d’une procédure composée de trois phases : 1 la négociation de la rupture au cours d’un entretien au minimum ; 2 la signature de la convention de rupture, 1 suivie d’un délai de rétractation de 15 jours calendaires ( ) ; 3 l’homologation de la convention par le DIRECCTE, lequel dispose d’un délai d’instruction de 15 jours ouvrables 2 ( ) pour statuer. Le silence gardé pendant ce délai entraîne une homologation implicite. 1 ( ) jours calendaires : tous les jours de la semaine, sans exception. 2 ( ) jours ouvrables : tous les jours, à l’exclusion du dimanche et des jours fériés légaux chômés DIRECCTE de Haute-Normandie – Unité territoriale de la Seine-Maritimefévrier 20111/8
Sauf accord express des parties, le contrat de travail se poursuit normalement pendant tout le temps que dure la procédure d’élaboration et d’homologation de la convention, et jusqu’à la date fixée pour sa rupture. Si l’homologation est refusée, les parties restent liées par le contrat de travail, dont l’exécution doit continuer dans les conditions habituelles. Délai de rétractation A compter de la signature de la convention de rupture, l’employeur et le salarié disposent d’un délai de15 jours calendaires(tous les jours de la semaine), qui démarre au lendemain de la date de signature de la convention, pour éventuellement se rétracter par écrit auprès de l’autre partie (lettre remise en main propre contre décharge, lettre recommandée avec demande d’avis de réception, notification d’huissier, etc. ). Exemple :pour une convention signée le 26 février, le délai de rétractation commence le 27 février et expire le 13 mars à minuit. er Cependant,si le 13 marstombe un samedi ou un dimanche, ou bien encore un jour férié ou chômé, le délai sera prorogé jusqu’au 1jour ouvrable suivant. (cf. schéma ci-après « computation du délai de rétractation ») Envoi de la demande d’homologation Dès le lendemain de la fin du délai de rétractation, la demande d’homologation de la convention peut être adressée − − au moyen d’un formulaire conforme au modèle fixé par l’arrêté ministériel du 18 juillet 2008au DIRECCTE. Exemple :s’achève le 13 mars à minuit, la demande d’homologation peut être adressée dès le 14 marspour un délai de rétractation qui soit par l’employeur, soit par le salarié. DIRECCTE de Haute-Normandie – Unité territoriale de la Seine-Maritimefévrier 20112/8
Instruction et décision Le DIRECCTE dispose d’un délai de15 jours ouvrables(tous les jours de la semaine, sauf le dimanche et les jours fériés légaux chômés), qui court à compter du lendemain de la date de réception de la demande d’homologation de la convention pour s’assurer du respect des conditions de validité et vérifier la volonté claire et non équivoque des parties de mettre fin au contrat d’un commun accord. Exemple :par le DIRECCTE le 15 mars, le délai d’instruction commence à courir le 16 mars etpour une demande d’homologation reçue er expirera le 1avril à minuit. er er Cependant,si le 1avril tombe unsamediou undimanche, ou bien encore unjour férié chôméjour, le délai sera prorogé jusqu’au 1 ouvrable suivant. De même, si unjour férié chôméest inclus dans le délai d’instruction, il n’est pas pris en compte et prolonge d’un jour ouvrable ce délai. (cf. schéma ci-après « computation du délai d’instruction ») L’homologation est réputée acquise à défaut de réponse du DIRECCTE dans ce délai d’instruction. er Exemple :avril à minuit, l’homologation est réputée acquise le 2 avril à 0 heure en l’absence desi le délai d’instruction expire le 1 décision expresse (écrite) de l’Administration. Rupture conventionnelle du contrat La rupture conventionnelle du contrat peut intervenir, selon le cas, soit dès le lendemain du jour de la notification de la décision expresse d’homologation, soit dès le lendemain de la date d’expiration du délai d’instruction en l’absence de décision expresse notifiée au cours de ce délai. La demande d’homologation doit impérativement mentionner la date envisagée de la rupture du contrat, laquelle doit être postérieure !à la date de fin du délai d’instruction. Exemple :pourune décision d’homologation notifiée(*)le 25 mars, la rupture du contrat pourra intervenir à partir du 26 mars ; pour une homologation réputée acquise le 2 avril à 0 heure, la rupture du contrat pourra intervenir à partir de ce 2avril. (*) la date de notification correspond à la date à laquelle le destinataire (ou une personne dûment habilitée par lui) a signé l’avis de réception ou, en cas d’absence de retrait de la LRAR, à la date à laquelle il a été avisé par La Poste de la mise en instance du pli. DIRECCTE de Haute-Normandie – Unité territoriale de la Seine-Maritimefévrier 20113/8
(1)Si un jour férié ou chômé est inclus dans ledélai d’instruction, il n’est pas pris en compte et prolonge d’un jour ouvrable ce délaiEnvoi possible de e possible Jour de signature dela demande Naissance d’uneCDI la convention dee réception de la d’homologation de e réponse du décision implicite rupture demande la ruptureE dans ce délai d’homologation, omologation conventionnelle à 0 heureEntretien(s) préparatoire(s) 15 jou Fin du délai de Point de départ du Point de départ duFin du délai rétractation, délai de délai d’instructiond’instruction, rétractation àminuit(2)par le DIRECCTEà minuit(2)(2) sauf si ce jour tombe un samedi, un dimanche ou un jour férié ou chômé : prorogation du délai jusqu’au er 1 jourouvrable suivant(article R.12311 du code du travail)CALENDRIER indicatif de la procédure de rupture conventionnelle d’un CDI DIRECCTE de Haute Normandie – Unité territorialede la Seine-Maritimefévrier 20114/8
Fin Envoi possible de Jour de s Point de départ dula demande la conv à délai de rétractationd’homologation de ru la rupture conventionnelle daires Me JV S D LM MeJ V S D L LMMMe VS D LM MeJ V S D LM MMeJMeJ VS D LM MeJ V S D LM Me MeJJV MeJ  SD L MMe JV S D LMVSJV DL MMe JV S D LM MeJ V S VSM SDJ V SJ V S D LM MeM MeDML M MeJ V S D LM MeJ V S D DLLM(1) sauf si ce jour tombe un samedi, un dimanche ou un jour férié ou chômé : prorogation du délai jusqu’au er 1 jourouvrable suivant(article R.12311 du code du travail)Ru tureconventionnelle – comutation dudélai de rétractationDIRECCTE de Haute Normandie – Unité territorialede la Seine-Maritimefévrier 20115/8
(1)Si un jour férié chômé est inclus dans ledélai d’instruction, il n’est pas pris en compte et prolonge d’un jour ouvrable ce délaiFin du délai Jour de réc d demPoint de départ du Rupture possible du d’homodélai d’instruction CDI à défaut de réponse du DIRECCTE dans ce délai 15 jours ouvrables (1) Me JV SL MMe JV SL MM Me LJV  JV SL MeJ MMeL MJ V SM MeVS VS LM MeJ V SL MMe JV MeJLM SL MMe J JV VS LM MeJ V SLM  LM L VSJ V SL M MeMe JV SM Me(2) sauf si ce jour tombe un samedi, un dimanche ou un jour férié ou chômé : prorogation du délai jusqu’au er 1 jourouvrable suivant(article R.12311 du code du travail)utation duconventionnelle – comRu turedélai d’instructionDIRECCTE de Haute Normandie – Unité territorialede la Seine-Maritimefévrier 20116/8
OU
Délai d’instruction 15 jours ouvrable à compter du lendemain de la date de réception de la demande d’homologation
Assistance possible du salarié par une personne de son choix appartenant au personnel de l’entreprise ou, dans les entreprises dépourvues d’institutions représentatives du personnel, par unCONSEILLER DU SALARIE
Le dernier jour ouvrable du délai d’instruction à minuit,
etc.
m 3 entretien é ratoire
Décisionexpressed’homologation ou de refus d’homologatio
Décisionimplicited’homologation
La demande d’homologation doit être établie sur le modèle fixé par l’arrêté du 18 juillet 2008
Rupture possible du contrat de travail dès le lendemain du jour de la notificatio de la décision d’homologation
Contestation possible de la convention, de l’homologation ou du refus d’homologation devantEXCLUSIVEMENTle Conseil des prud’hommes
Dans un délai de 12 mois
Lorsque le délai expire un samedi, un dimanche ou un jour férié ou chômé, il est prorogé jusqu'au premier jour ouvrable suivant (article R12311)
Tous les jours de la semaine, sauf le dimanche et les jours fériés légaux chômés
Procédure de rupture conventionnelle du CDI ArticlesL.123711 à L.123716, et R.12373 du Code du travail
La loi n’a prévu aucun formalisme particulier pour la tenue du ou des entretiens préparatoires
m 2 entretien é ratoire
Entretien préparatoire
Signature de la convention de rupture Tous les jours de la semaine Délai de rétractation : Lorsque le délai expire un 15 jours calendaires samedi, un dimanche ou un à compter du lendemain de la datejour férié ou chômé, il est prorogé jusqu'au premier de signature de la convention jour ouvrable suivant (article R12311)Fin du délai de rétractation Envoi possible de la demande Par la partie d’homologation signataire la dès le lendemain de la fin de ce délai plus diligente
Rupture possible du contrat de travail dès le lendemain de l’expiration du délai d’instruction
Demande d’homologation auprès du DIRECCTE dont relève l’établissement où est employé le salarié
Assistance possible de l’employeur (si le salarié est luimême assisté) par une personne de son choix appartenant au personnel de l’entreprise ou, dans les entreprises de moins de 50 salariés, par une personne appartenant à son organisation patronale ou par un autre employeur de la même branche
Signature de la convention de rupture 26 févrieraprès un ou plusieurs entretiens préparatoires Point de départ du délai de rétractation 15 jours calendaires (chaque jour de la semaine) 27 février à compter du lendemain de la date de si naturede la convention 13 mars Fin du délai de rétractation à minuiterAttentio : sile 13 mars tombe un samedi ou un dimanche, ou bien encore un jour férié oc délaisera prorogé jusqu’au 1 ourouvrable suivantutation du délai de rétractationvoir schéma « comrécédente14 marsEnvoi du formulaire de demande au plus tôtd’homologation 15 mars Date de réception de la demande au plus tôtsi envoi par voie postale et si ce jourpar la DIRECCTE ne tombe pas un samedi, un dimanche ou un jour férié chômé Point de départ du délai d’instruction 15 jours ouvrables (hors dimanches et jours fériés) 16 mars à compter du lendemain de la date de réce tionde la demande er 1 avril Fin du délai d’instruction à minuiter Attentio : sile 1avril tombe un samedi ou un dimanche, ou bien encore un jour férié ou cdélai sera prorogé jusqu’au er 1 ourouvrable suivanvoir schéma « comrécédenteutation du délai d’instruction ». En l’absence de réponse de la DIRECCTE dans ce délstruction, l’homologation de la rupture conventionnelle est réputée ac2 avril à 0 heure2 avrilDate de rupture conventionnelle au plus tôtdu contrat de travail févrie
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Lettre de démission

de Emploi-metier-conseil

Exemple de CV Comptable

de Emploi-metier-conseil

suivant