Thème 1 Physique Chimie : Nourrir l'humanité Chapitre 1: La qualité des eaux

De
Publié par

THÈME 1: NOURRIR L’HUMANITÉ … Chapitre 1: Qualité de l’eau DES EAUX NATURELLES À L’EAU POTABLE Il existe trois types d’eau potable : les eaux minérales, les eaux de sources puis celle du robinet. • Les eaux minérales et les eaux de sources jaillissent naturellement potable. La composition chimique de l’eau minérale est stable et reconnue bénéfique pour la santé. • Avant d’être consommé l’eau du robinet subit une série de traitement qui la clarifie et la désinfecte. Les eaux destinées à la consommation doivent vérifier plusieurs critères de potabilités. Attention : Le traitement de l’eau ne fait pas de l’eau, une eau bénéfique pour la santé ! Une fois traiter l’eau subit des tests pour vérifier qu’elle est propre à la consommation et ne présente aucun risque pour l’Homme. Cependant selon les endroits, l’eau peut avoir une odeur et un goût différent. De plus certaine sont beaucoup plus minéralisée que d’autre (ex : Contrex) ce qui entraine un dépôt de calcaire plus important. L’analyse d’une eau permet d’identifier les espèces qu’elle contient. Pour cela on réalise des tests qui nous révèlerons les différents ions présents dans l’eau : • Le pH caractérise la présence d’ion H+ dans une solution et son acidité. La réglementation impose un pH comprit entre 6,5 et 9 pour qu’elle soit potable. (6,57 l’eau est dite basique • La présence d’ions magnésium Mg2+ et d’ions calcium Ca2+ caractérise la dureté d’une eau.
Publié le : jeudi 13 décembre 2012
Lecture(s) : 3 367
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale
Nombre de pages : 5
Voir plus Voir moins
THÈME1: NOURRIRLHUMANITÉ
Chapitre 1: Qualité de l’eau
DESEAUXNATURELLESÀLEAUPOTABLE Il existe troistypes d’eau potable : les eaux minérales, les eaux de sources puis celle du robinet. ·Les eaux minérales et les eaux de sources jaillissent naturellement potable. La composition chimique de l’eau minérale est stable et reconnue bénéfique pour la santé. ·Avant d’être consommé l’eau du robinet subit une série de traitement qui la clarifie et la désinfecte. Les eaux destinées à la consommation doivent vérifier plusieurs critères de potabilités. Attention : Le traitement de l’eau ne fait pas de l’eau, une eau bénéfique pour la santé !Une fois traiter l’eau subit des tests pour vérifier qu’elle est propre à la consommation et ne présente aucun risque pour l’Homme. Cependant selon les endroits, l’eau peut avoir une odeur et un goût différent. De plus certaine sont beaucoup plus minéralisée que d’autre (ex : Contrex) ce qui entraine un dépôt de calcaire plus important.
L’analyse d’une eau permet d’identifier les espèces qu’elle contient. Pour cela on réalise des tests qui nous révèlerons les différents ions présents dans l’eau : ·Le pH caractérise la présence d’ion H+ dans une solution et son acidité. La réglementation impose un pH comprit entre 6,5 et 9 pour qu’elle soit potable. (6,5<pH<9) Si pH<7 l’eau est dite acide Si pH7 l’eau est dite neutre Si pH>7 l’eau est dite basique ·La présence d’ions magnésium Mg2+ et d’ions calcium Ca2+ caractérise la dureté d’une eau. En France elle se note TH et son unité est le degré fahrenheit. Une « eau trop dure » est dite calcaire.  °
Dégrillage (filtration) Floculation (décantation)
Fi Chapitre 2: Le sol, un milieu d’échanges de matière ltr at Désinfection io INTERACTIONENTRELESOLETUNESOLUTIONIONIQUE n Filtration au charbon actif p 1)LECOMPLEXEARGILO-HUMIQUE ar Le sol est constitué de matière organique (dégradations des être vivants = humus) et de matière Chloration s minérale (sable, calcaire, argile). → L’argile et l’humus forment de Complexe Argilo-Humique (CAH). a bl e
Négatif
Le CAH procède une charge négative ainsi certains ions positifs libres (cations) de la solution ionique du sol peuvent alors s’y fixer. Le CAH est un véritable réservoir d’éléments nutritifs pour la culture car il échange en permanence des ions avec la solution du sol environnemental.
2)ENGRAISETPRODUITSPHYTOSANITAIRES Les engrais sont des substances le plus souvent des mélanges d’éléments minéraux destinés à apporter aux plantes des compléments d’éléments nutritifs, de façon à améliorer leur croissance et donc augmenter le rendement. Cette action s’appelle la fertilisation des sols. Les principaux éléments chimiques fertilisantsont l’azote (N), le phosphore (P) et le potassium (K). Un produit phytosanitaire est un produit utilisé pour soigner ou prévenir les maladies des plantes avec des herbicides, pesticides, fongicides etc. En réalisant un dosage par comparaison, on peut déterminer la concentration d’une espèce présente dans un engrais ou produits phytosanitaires. LAQUALITÉDESALIMENTS 1)OXIDATIONL’oxydation des aliments conduit au brunissement des fruits et légumes coupés. Ceux ci deviennent alors impropres à la consommation. Le beurre et les aliments contenant des graisses sont également
altérés :c’est l’oxydation des lipides. Ils développent alors un goût et une odeur désagréable : ils rancissent. La prévention de l’oxydation des aliments s’organise dans deux directions : ·Protéger les aliments de l’air, de la lumière et les conserver à basse température → procédé physique ·Utiliser les propriétés d’un antioxydant (=molécule qui réagit avec le dioxygène : il ralentit l’oxydation) → c’est un procédé chimique de conservation
2)CHANGEMENTSDÉTATSPOURCONSERVERPROCÉDÉSPHYSIQUES
Pour limiter le développement des micro-organismes on peut utiliser les différents changements d’état de l’eau → procédé physique de conservation : - Congélation - Déshydratation - Lyophilisation
3)LESÉMULSIONS Une émulsion consiste à faire passer des gouttelettes d’huile dans un mélange aqueux ou de l’eau (=mélanger composants non miscibles avec de l’eau). L’huile est un corps gras/lipide dont sa molécule fait partie de la famille des triglycérides. Ces derniers sont hydrophobes de par la longueur de leur chaine carbonée. Pour stabiliser une émulsion on utilise du jaune d’œuf. La Chaîne carbonée Tête chargélécithine, un des lipides du hydrophobe et négativement :jaune d’œuf, est un lipophile (=aime les hydrophilecomposé tensioactif. graisses) Composé tensioactif : La lécithine
Tête hydrophiles orientées vers l’eau
Queues hydrophobes orientées vers l’air
Lorsqu’on mélange de l’huile et du jaune d’œuf on mélange en réalité de l’huile et des lécithines. Ainsi les molécules tensioactives enrobent les gouttelettes d’huile, en mettant à leur contacte leur partie hydrophobe lipophile : ils se forment des micelles.
→ Grâce à celles ci on peut stabiliser une émulsion !
Huile
Micelle
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.