Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

La culture des légumineuses au service de la biodiversité - Février 2010.

De
2 pages

http://temis.documentation.developpement-durable.gouv.fr/document.xsp?id=Temis-0067117

Ajouté le : 02 janvier 2010
Lecture(s) : 0
Signaler un abus
BCAE (bonnes conditions agricoles et environnementales)
D’autres soutiens communautaires sont mis en œuvre en contrepartie du respect de l’éco-conditionnalité. La condition (BCAE), portant sur la diversité des assolements, introduit l’obligation d’implanter, sur chaque exploitation concernée : z trois cultures différentes au moins ; z éffitnera seom us,inon dlt e un uo deux cultures d eirira pne uitsot es temporaire, soit une légumineuse et représente 10 % ou plus de la sole cultivée.
 
Commissariat général
au développement durable
Commissariat général
au développement durable
Février 2010
La culture des légumineuses Au service de la biodiversité
Les légumineuses sont une famille de plantes à fleurs. Elles présentent la faculté de fixer l’azote de l’air. Cette caractéristique leur permet d’as -surer leur nutrition : ces plantes, contrairement aux autres cultures, ne nécessitent aucune fertilisation azotée.
Dans les domaines agricoles, on distingue :
z  l les(trèfle,ragères es sofrugémuniues éemmsonoc )...enrezul directement par pâturage des prairies ou récoltées sous forme de fourrage ;
z ce ul cesllp seévitruel ruopo,  urs graines (pois,f vérelo,el puni l’alimentation animale, et fève, haricot). On les appelle couramment protéagineux.
De multiples avantages environnementaux
 ces souribah tna te statn  es,sessniurforeviétis doiBumégeuin l : les de nourriture, favorisent la survie de la faune dont les insectes pollinisateurs (la majorité des légumineuses sont des plantes mellifères). Le grand hamster d’Alsace, un espèce menacée de disparition en France, est ainsi amateur de luzerne.
 Leur fixation de l’azote permet de réduire sensiblement les émissions de gaz à effets de serre : a contrario, la fabrication d’engrais azotés réclame des quantités importantes de gaz naturel (55 % à 65 % du bilan énergétique d’une grande culture provient de l’énergie de fabrication des engrais).
www.developpement-durable.gouv.fr
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin