Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Pour la réussite de tous les élèves : Rapport de la Commission du débat national sur l'avenir de l'Ecole présidée par Claude Thélot

De
158 pages
Comment faire réussir tous les élèves ? Telle est la question que pose le rapport de la Commission du débat national sur l'avenir de l'Ecole présidée par Claude Thélot. Eduquer, instruire, intégrer et promouvoir constituent, dans ce rapport, les missions prioritaires que se doit de remplir l'école. Sur cette base, la Commission propose huit programmes d'action pour dessiner l'Ecole du futur : s'assurer que chaque élève maîtrise le socle des indispensables et trouve sa voie de réussite ; au lycée, pour motiver les élèves, définir des séries plus typées, et mieux valoriser certaines d'entre elles ; aider les collégiens à construire un projet éclairé et le respecter le mieux possible ; favoriser la mixité sociale ; renforcer la capacité d'action et la responsabilité des établissements scolaires ; redéfinir le métier d'enseignant dans l'équipe éducative ; construire une éducation concertée avec les parents au service de la réussite de l'élève ; former avec des partenaires : élus, associations, entreprises, médias, services médicaux et sociaux, police et justice.
Voir plus Voir moins
dF
[C N D P
]
Pourl a r é u s s i t e detous les élèves
Rapport de laCommission du débat national sur l’avenir de l’École présidée parClaude Thélot
Pourla réussite detous les élèves
Rapport de laCommission du débat national
sur l’avenir de l’École présidée parClaude Th
élot
« En application de la loi du 11 mars 1957 (art. 41) et du Code de la propriété intellectuelle du 1ertotale à usage collectif de la présente publication estjuillet 1992, toute reproduction partielle ou strictement interdite sans autorisation expresse de l’éditeur. Il est rappelé à cet égard que l’usage abu-sif et collectif de la photocopie met en danger l’équilibre économique des circuits du livre. »
© LadocumentationFrançaise, Paris, 2004 ISBN : 2-11-005741-6
© CNDP, Paris, 2004 ISBN : 2-240-01742-2
MonsieurlePremierministre,
Paris, le 12 octobre 2004
JailetrèsgrandhonneurdevousremettrelerapportdelaCommissiondu débatnationalsurlavenirdelÉcolequevousaviezinstalléele15septembre 2003.CetempsdonnéàlaCommission,exceptionnellementlong,sexplique parlorganisationpréalable,danstoutlepays,dungranddébatnational,sou-haitéparlePrésidentdelaRépubliqueetleGouvernementetdontLeroMiudri débat-elèdifetèlfe,rernierldriave6er,asimitnolaleacitnoanedelÉduuministr mentlestraitsprincipaux.
Loriginalitédenotredémarche,etmêmesoncaractèreunique,tienteneffetà cequeleprésentrapportreposesurlesaspirationsdesFrançais,tellesquelles sesontdégagéesdecegranddébat.Lespropositionsquilcontiententirentune profondelégitimité.FaireprécéderleschoixduGouvernementetlevoteduPar-lementduntempsdexpressiondelaNation,structuréeetsynthétiséeparune Commissionplurielle,représentevraisemblablementunenrichissementdenotre démocratie.Cettedémarchenovatricepourraitdailleursêtreétendueà dautressujetsfondamentauxpournotresociétéetconstitueruneréponseà laffaiblissementdenosprocéduresdémocratiqueshabituelles.
LindépendancedelaCommissionaétélunedesconditionsessentiellesdela réussitedecetteentreprise.Vousaviezdonnévotreaccordàcetteexigenceet, duranttoutecetteannée,elleaétéparfaitementsatisfaite.Jecroismefaire linterprètedetouslesmembresdelaCommissionenvousremerciantdevotre confiance.
LesFrançaisontdemandéqueseréduiselabîmeentrecequelonditetceque lonfait.LécartentrelesgénéreuxproposfondateurssurlÉcoleetlaréalitéquo-tidiennedesonfonctionnementlocalnestplussupporté.Descitoyensexigeants etéclairésonttôtfait,dansunesociétédinformationetdeconnaissance,de reconnaîtrecedivorceetdelinterpréterplutôtcommeunehypocrisieque commeunefaiblesse.Aussilemessageprincipalquisedégagedugrand débatetauquellaCommissionavoulurépondreest-ilclair:ilfautquelÉcole fassevraimentréussirtouslesélèves.
LaCommissionasituésonrapportdansunepositionintermédiaire:nidansle royaumeélevédesgrandsprincipes,nidanslemaquisdesdispositionspréci-ses,maisdanslentre-deux,oùlesprincipessontéclairésetpréciséspardes mesures,etcesdernièresexpliquéesetjustifiéespareux.Elleapenséeneffet
quecétaitdanscettearticulationquerésidaitlabonnefaçonderépondreà laspirationdesFrançais,quecétaitàceniveauquelledevaitréellement sengager,quecétaitdailleursainsiquellepouvaitfaireœuvreutile.
Jesoulignequelerapportnestlexpressiondepersonneenparticulier,mais résultedutravailcollectifdelaCommission.Etjemenréjouis,carchacun comprendque,ainsiforgé,etétablidefaçonconsensuelleaucoursdetoute cetteannée,ilsetrouvepourvuduneforceparticulière.
LerapportproposeunevisioncohérentedelÉcole,maisilneconstituepasun monolithequelondevraitprendreouabandonnerdanssatotalité.Ildépeint, auxyeuxdelaCommissionéclairéeparlexpressiondesFrançais,lÉcolesou-haitableàéchéancedunequinzainedannées.Lecheminpouryarriver,fait davancéesnécessairementprogressives,etlescontraintespropresàlapoli-tiqueexpliqueraientfortbienquetouteslesrecommandationsdelaCommission nesoientpasretenues.Ilmeparaîtcependantquelaloidorientation,quele PrésidentdelaRépubliqueetvous-mêmeavezàplusieursreprisesannoncée, devraitsinspirerfortementdurapport.JecroiseneffetquelÉcoleicidessinée nestpasunesolutionparmidautres,maiscorrespondvraimentauxbesoinset auxsouhaitsdupays.
Vientmaintenantletempsdelactionpolitique,celuioù,lintelligence,selon FrançoisMauriac,semesureaucaractère,et,puis-jeajouter,àlaconvictionet àladresse.Jevoudrais,avantdeclorecetempsderéflexiondestinéàpréparer etàaidercetteaction,vousexprimeravecémotionmaprofondereconnais-sance.RiennaétéplusintéressantetexigeantquederéfléchiràlÉcole,cest-à-direàcequi,enFrance,estaucœurdechacunetdoncdupays,defaire sexprimeràsonsujettousnoscompatriotes,enfindetracersonavenirsouhai-table.Jesuistrèsheureuxetfierdavoirmenéàsontermecettemissionetjesou-haitetrèsvivementquelutilitédenosrecommandationssoitàlahauteurdela valeurquellesontàmesyeuxet,jensuissûr,àceuxdetouslesmembresdela Commission.
Jevouspriedecroire,monsieurlePremierministre,àlexpressiondematrès hauteconsidération.
ClaudeThélot
L’homme ne devient homme que par l’éducation. Emmanuel KANT
Vous n’ignorez pas qu’en vous confiant un enfant, chaque famille vous demande de lui rendre un honnête homme, et le pays un bon citoyen. François GUIZOT
Il y a peu d’hommes auxquels on ne puisse apprendre convenablement quelque chose. Notre grande erreur est d’essayer d’obtenir de chacun en particulier les vertus qu’il n’a pas, et de négliger de cultiver celles qu’il possède. MargueriteYOURCENAR
Je vis que je réussissais, et cela me fit réussir davantage. Jean-Jacques ROUSSEAU
Sommaire
Synthèse. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . Introduction. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Comment le rapport prend-il appui sur les résultats du grand débat national ?.
Quel est le contexte politique et économique de l’École future ?. . . . . . . . . . . . La réforme de l’École est-elle souhaitable et possible ?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
La portée du rapport de la Commission. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . .
PREMIÈRE PARTIE
Que signifie « faire réussir tous les élèves » ? Trois exigences. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Que faut-il entendre par « réussite de tous les élèves » ?. . . . . . . . . . . . . .. . . . . Les missions prioritaires de l’École : éduquer, instruire, intégrer et promouvoir. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Garantir les conditions de l’acte pédagogique, éduquer à vivre ensemble. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La mission éducative doit faire face aujourd’hui à de nouveaux défis. . . . . . . .
Une mission à refonder. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . .
Maîtriser un socle commun des indispensables et organiser la diversité des parcours. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . Un socle commun de connaissances, de compétences et de règles de comportement. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . Organiser la diversité des parcours. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . .
Promouvoir une École juste. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Renforcer l’égalité des chances. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Vers la réussite de chacun. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . .
SECONDE PARTIE
Faire vraiment réussir tous les élèves Huit programmes d’action. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Chapitre 1 La scolarité obligatoire : s’assurer que chaque élève maîtrise le socle commun des indispensables et trouve sa voie de réussite Définir le socle commun des indispensables au sein des enseignements communs à tous. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
I
19 19
20 24
25
31
32
34
34 35
37
38
38
40
41
41
43
48
49
Permettre à chacun de trouver sa voie de réussite par des enseignements complémentaires choisis. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . .
Mettre en place une nouvelle organisation de la scolarité obligatoire. . . . . . . .
Personnaliser les apprentissages pour que tous les élèves maîtrisent le socle commun des indispensables. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . .
L’engagement de la Nation. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Chapitre 2 Repenser la définition et l’équilibre des voies de formation au lycée
Aménager l’organisation générale du lycée. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Donner à chaque diplôme une finalité sans ambiguïté . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Diversifier dès la première année du lycée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Organiser des changements de parcours . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Dans chaque voie, identifier à partir de la première des séries typées . . . . . . . . . . . . . Mieux organiser l’entrée dans l’enseignement supérieur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Créer et valoriser des formations conduisant aux métiers paramédicaux et de l’accompagnement des personnes. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . Élaborer un statut du lycéen professionnel. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Créer une structure unique pour conduire une politique cohérente de l’enseignement et de la formation professionnels. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
La formation de la personne et l’éducation du citoyen. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Chapitre 3 Aider les élèves à construire un projet éclairé et le respecter le mieux possible
Trois engagements pour motiver les élèves en remédiant à l’orientation par défaut. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Aider les élèves à construire un projet éclairé de formation. . . . . . . . . . . . . . . . .
Fondre l’orientation et l’affectation. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . Un conseil d’orientation aux missions élargies . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Un nouveau dossier scolaire, personnalisé, c’est-à-dire adapté au projet de chaque élève . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Favoriser les changements de parcours. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . .
Chapitre 4 Favoriser la mixité sociale sur tout le territoire
Hétérogénéité des élèves, sectorisation des établissements publics et polarisation de l’espace social. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Les lignes d’action d’une politique de mixité sociale. . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . Une sectorisation des établissements publics maintenue, mais repensée et justifiée par une politique de qualité contrôlée. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Une différenciation des moyens beaucoup plus marquée qu’aujourd’hui . . . . . . . . . . . Agir de façon dérogatoire dans les établissements très difficiles . . . . . . . . . . . . . . . . . . Expérimenter des mesures spécifiques dans les situations extrêmes . . . . . . . . . . . . . . .
50
51
56
61
64 64 64 65 65 66
70
71
72
73
76
78
81 82
82
82
85
87
87 88 89 90
Chapitre 5 Renforcer la capacité d’action et la responsabilité des établissements scolaires
Renforcer la fonction éducative. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . Développer la collégialité des pratiques pédagogiques. . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . Améliorer le fonctionnement des établissements. . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . L’organisation des collèges et des lycées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . L’organisation de l’école primaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Valoriser la fonction de chef d’établissement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Définir par contrat la politique des établissements et les évaluer. . . . . . . . . . . . Développer l’évaluation des établissements et de leurs personnels . . . . . . . . . . . . . . . . Mettre en place un pilotage de proximité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Chapitre 6 Dans l’équipe éducative, redéfinir le métier d’enseignant Des missions renouvelées pour instruire, accompagner et éduquer. . . . . . .. . . Une nouvelle définition de service liée aux missions renouvelées . . . . . . . . . . . . . . . . . Recruter et former des enseignants : un défi majeur pour la décennie à venir. Un recrutement plus axé sur les compétences professionnelles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Un accès plus ouvert au métier d’enseignant . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Une formation professionnelle initiale de deux ans fondée sur l’alternance . . . . . . . . . Pour une vraie gestion des ressources humaines. . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . La formation continue : un droit et une obligation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Une évaluation renouvelée et suivie d’effets . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Une carrière qui commence mieux et qui puisse davantage se diversifier par la suite .
Chapitre 7 Construire une éducation concertée avec les parents
Ouvrir les établissements à tous les parents, aller à leur rencontre. . . . . . . .. . . Tisser des liens individuels . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Aller à la rencontre des parents éloignés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Impliquer des parents volontaires dans une relation enrichie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Définir des règles de prévention et de résolution des conflits interpersonnels. . . . . . . . Aider tous les parents et mieux prendre en considération les familles éloignées . . . . . .
Favoriser la participation des représentants de parents au fonctionnement des établissements et du système éducatif. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . Faciliter dans les établissements l’action des représentants de parents . . . . . . . . . . . . Améliorer la participation au pilotage du système éducatif . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Chapitre 8 Former avec des partenaires Ancrer l’établissement scolaire dans son environnement local. . . . . . . . . .. . . . Développer les activités périscolaires et ouvrir l’École sur le monde associatif . . . . . . Les communes, partenaires de proximité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Des partenariats pour mieux protéger les élèves. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les partenaires sociaux et médicaux. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les partenaires institutionnels : police et justice . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
92
96 99 99 101 102
103 104 105
108 109
110 110 111 113 113 113 116 117
120 120 121 123 124 124
125 125 125
128 128 129
130 130 131
Un partenariat avec les entreprises pour favoriser la découverte des métiers et améliorer la formation et l’insertion professionnelles. . . . . . . . . . . . . . .. . . . .
Éduquer avec et aux médias. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Conclusion. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Remerciements. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . .
Annexes
Annexe I Lettre de mission. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . .
Annexe II Composition de la Commission. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Annexe III La « Bibliothèque du débat » sur cédérom. . . . . . . . . . . . . . .. . . . .
Annexe IV Liste des organisations, experts et personnalités entendus. .
Encadrés
Encadré 1.1 :Les enseignements de la scolarité obligatoire : illustrations . . . . . . . . . .
Encadré 1.2 : .L’organisation possible de la scolarité obligatoire . . . . . . . . . . . . . . . .
Encadré 2.1 :Voies et séries au lycée : une illustration d’aménagement . . . . . . . . . . .
Encadré 3.1 :Un exemple de dispositif d’éducation aux choix pour les élèves du cycle de diversification au collège . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Encadré 4.1 :Pôles d’excellence et jumelage : deux exemples d’actions plus individualisées en faveur de la mixité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Encadré 5.1 :. . . . . . . . . . .Ce que pourrait être une Charte de l’École . . . . . . . . . . . .
Encadré 5.2 :La coordination de la personnalisation des apprentissages : exemple d’une nouvelle fonction d’encadrement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Encadré 5.3 :Une possibilité d’organigramme de la direction d’un établissement du second degré . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Encadré 6.1 :Un recrutement possible en deux temps distincts : un concours ouvrant droit à la formation professionnelle, puis un examen professionnel de titularisation . . . Encadré 6.2 :Une organisation possible de la formation professionnelle initiale en deux ans . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Encadré 7.1 :Deux exemples de dispositifs destinés à faciliter l’implication de tous les parents . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Encadré 7.2 :Deux exemples de dispositifs pour rapprocher l’École des familles qui en sont éloignées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Encadré 8.1 :Cinq mesures possibles pour mieux accorder les exigences de l’éducation de la jeunesse et l’environnement médiatique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
132
134
137
141
145
147
149
151
52
59
67
80
89
94
98
100
112
114
121
122
135
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin