La lecture en ligne est gratuite
Télécharger

Publications similaires

dF
[C N D P
]
Pourl a r é u s s i t e detous les élèves
Rapport de laCommission du débat national sur l’avenir de l’École présidée parClaude Thélot
Pourla réussite detous les élèves
Rapport de laCommission du débat national
sur l’avenir de l’École présidée parClaude Th
élot
« En application de la loi du 11 mars 1957 (art. 41) et du Code de la propriété intellectuelle du 1ertotale à usage collectif de la présente publication estjuillet 1992, toute reproduction partielle ou strictement interdite sans autorisation expresse de l’éditeur. Il est rappelé à cet égard que l’usage abu-sif et collectif de la photocopie met en danger l’équilibre économique des circuits du livre. »
© LadocumentationFrançaise, Paris, 2004 ISBN : 2-11-005741-6
© CNDP, Paris, 2004 ISBN : 2-240-01742-2
MonsieurlePremierministre,
Paris, le 12 octobre 2004
JailetrèsgrandhonneurdevousremettrelerapportdelaCommissiondu débatnationalsurlavenirdelÉcolequevousaviezinstalléele15septembre 2003.CetempsdonnéàlaCommission,exceptionnellementlong,sexplique parlorganisationpréalable,danstoutlepays,dungranddébatnational,sou-haitéparlePrésidentdelaRépubliqueetleGouvernementetdontLeroMiudri débat-elèdifetèlfe,rernierldriave6er,asimitnolaleacitnoanedelÉduuministr mentlestraitsprincipaux.
Loriginalitédenotredémarche,etmêmesoncaractèreunique,tienteneffetà cequeleprésentrapportreposesurlesaspirationsdesFrançais,tellesquelles sesontdégagéesdecegranddébat.Lespropositionsquilcontiententirentune profondelégitimité.FaireprécéderleschoixduGouvernementetlevoteduPar-lementduntempsdexpressiondelaNation,structuréeetsynthétiséeparune Commissionplurielle,représentevraisemblablementunenrichissementdenotre démocratie.Cettedémarchenovatricepourraitdailleursêtreétendueà dautressujetsfondamentauxpournotresociétéetconstitueruneréponseà laffaiblissementdenosprocéduresdémocratiqueshabituelles.
LindépendancedelaCommissionaétélunedesconditionsessentiellesdela réussitedecetteentreprise.Vousaviezdonnévotreaccordàcetteexigenceet, duranttoutecetteannée,elleaétéparfaitementsatisfaite.Jecroismefaire linterprètedetouslesmembresdelaCommissionenvousremerciantdevotre confiance.
LesFrançaisontdemandéqueseréduiselabîmeentrecequelonditetceque lonfait.LécartentrelesgénéreuxproposfondateurssurlÉcoleetlaréalitéquo-tidiennedesonfonctionnementlocalnestplussupporté.Descitoyensexigeants etéclairésonttôtfait,dansunesociétédinformationetdeconnaissance,de reconnaîtrecedivorceetdelinterpréterplutôtcommeunehypocrisieque commeunefaiblesse.Aussilemessageprincipalquisedégagedugrand débatetauquellaCommissionavoulurépondreest-ilclair:ilfautquelÉcole fassevraimentréussirtouslesélèves.
LaCommissionasituésonrapportdansunepositionintermédiaire:nidansle royaumeélevédesgrandsprincipes,nidanslemaquisdesdispositionspréci-ses,maisdanslentre-deux,oùlesprincipessontéclairésetpréciséspardes mesures,etcesdernièresexpliquéesetjustifiéespareux.Elleapenséeneffet
quecétaitdanscettearticulationquerésidaitlabonnefaçonderépondreà laspirationdesFrançais,quecétaitàceniveauquelledevaitréellement sengager,quecétaitdailleursainsiquellepouvaitfaireœuvreutile.
Jesoulignequelerapportnestlexpressiondepersonneenparticulier,mais résultedutravailcollectifdelaCommission.Etjemenréjouis,carchacun comprendque,ainsiforgé,etétablidefaçonconsensuelleaucoursdetoute cetteannée,ilsetrouvepourvuduneforceparticulière.
LerapportproposeunevisioncohérentedelÉcole,maisilneconstituepasun monolithequelondevraitprendreouabandonnerdanssatotalité.Ildépeint, auxyeuxdelaCommissionéclairéeparlexpressiondesFrançais,lÉcolesou-haitableàéchéancedunequinzainedannées.Lecheminpouryarriver,fait davancéesnécessairementprogressives,etlescontraintespropresàlapoli-tiqueexpliqueraientfortbienquetouteslesrecommandationsdelaCommission nesoientpasretenues.Ilmeparaîtcependantquelaloidorientation,quele PrésidentdelaRépubliqueetvous-mêmeavezàplusieursreprisesannoncée, devraitsinspirerfortementdurapport.JecroiseneffetquelÉcoleicidessinée nestpasunesolutionparmidautres,maiscorrespondvraimentauxbesoinset auxsouhaitsdupays.
Vientmaintenantletempsdelactionpolitique,celuioù,lintelligence,selon FrançoisMauriac,semesureaucaractère,et,puis-jeajouter,àlaconvictionet àladresse.Jevoudrais,avantdeclorecetempsderéflexiondestinéàpréparer etàaidercetteaction,vousexprimeravecémotionmaprofondereconnais-sance.RiennaétéplusintéressantetexigeantquederéfléchiràlÉcole,cest-à-direàcequi,enFrance,estaucœurdechacunetdoncdupays,defaire sexprimeràsonsujettousnoscompatriotes,enfindetracersonavenirsouhai-table.Jesuistrèsheureuxetfierdavoirmenéàsontermecettemissionetjesou-haitetrèsvivementquelutilitédenosrecommandationssoitàlahauteurdela valeurquellesontàmesyeuxet,jensuissûr,àceuxdetouslesmembresdela Commission.
Jevouspriedecroire,monsieurlePremierministre,àlexpressiondematrès hauteconsidération.
ClaudeThélot