La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Partagez cette publication

N° 359
S É N A T
SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2006-2007
Annexe au procès-verbal de la séance du 3 juillet 2007 RAPPORT DINFORMATION FAIT au nom de la commission des Affaires sociales (1) sur lapplication de la loi n° 2005-102 du 11 février 2005 pour légalitédesdroitset deschances, la participationet lacitoyennetédespersonnes handicapées,Par M. Paul BLANC,
Sénateur.
( 1 ) C e t t e c o m m i s s i o n e s t c o m p o s é e d e : NM . i c o l a s A b o u t ,p r é s i d e n t ; M M . A l a i n G o u r n a c , L o u i s S o u v e t , G é r a r d D é r i o t , J e a n - P i e r r e G o d e f r o y , M me s C l a i r e - L i s e C a mp i o n , V a l é r i e L é t a r d , M M . R o l a n d M u z e a u , B e r n a r d S e i l l i e r ,s i d e n t sv i c e - p r é  e a n - M a r c J l a n c , a u l B u t a i n , P r a n ç o i s A M . F ; M J u i l h a r d , M me s A n n e - M a r i e P a y e t , G i s è l e P r i n t z ,s e c r é t a i r e s M M . J e a n - P a u l J a c q u e l i n e A l q u i e r , ; M me A mo u d r y , G i l b e r t B a r b i e r , P i e r r e B e r n a r d - R e y mo n d , D a n i e l B e r n a r d e t , M me B r i g i t t e B o u t , M M . J e a n - P i e r r e C a n t e g r i t , B e r n a r d C a z e a u , M me s I s a b e l l e D e b r é , C h r i s t i a n e D e mo n t è s , S y l v i e D e s ma r e s c a u x , M . C l a u d e D o me i z e l , M me B e r n a d e t t e D u p o n t , M M . M i c h e l E s n e u , J e a n - C l a u d e E t i e n n e , G u y F i s c h e r , J a c q u e s G i l l o t , F r a n c i s G i r a u d , M me s F r a n ç o i s e H e n n e r o n , M a r i e - T h é r è s e H e r ma n g e , G é l i t a H o a r a u , A n n i e J a r r a u d -V e r g n o l l e , C h r i s t i a n e K a mme r ma n n , M M . S e r g e L a r c h e r , A n d r é L a r d e u x , D o mi n i q u e L e c l e r c , M me R a y mo n d e L e T e x i e r , M M . R o g e r M a d e c , J e a n - P i e r r e M i c h e l , A l a i n M i l o n , G e o r g e s M o u l y , M me C a t h e r i n e P r o c a c c i a , M . T h i e r r y R e p e n t i n , M me s J a n i n e R o z i e r , M i c h è l e S a n V i c e n t e - B a u d r i n , P a t r i c i a S c h i l l i n g e r , E s t h e r S i t t l e r , M M . J e a n - M a r i e V a n l e r e n b e r g h e , A l a i n V a s s e l l e , F r a n ç o i s V e n d a s i .
S
O
M
- 3 -
M A
I
R
E
Pages
AVANT-PROPOS....................................7.....................................................................................
I. COMPENSATION DU HANDICAP : MENER LA RÉFORME À SON TERME POUR NE PAS DÉCEVOIR.................................................................................................9...
A. UNE ARCHITECTURE INSTITUTIONNELLE RENOUVELÉE MAIS ENCORE FRAGILE..................................................................................................................................91. Les maisons départementales des personnes handicapées peinent à trouver leur rythme de croisière.......................................................9..........................................................a) Un démarrage rendu difficile par la publication tardive des décrets .................................... 9b) Un fonctionnement qui repose très largement sur la mobilisation des conseils généraux.............................................................................................................................11c) Lenjeu managérial : stabiliser les ressources humaines...................................................... 15d) Lenjeu partenarial : développer un système dinformation performant .............................. 17e) Lenjeu de service public : améliorer la qualité de laccueil et de linformation à destinationdesusagers.......................................................................................................172. Les équipes pluridisciplinaires et les commissions des droits et de lautonomie doivent faire face à une explosion de leur activité.................................................................. 20a) Des équipes pluridisciplinaires absorbées par linstruction des demandes de prestationdecompensation.................................................................................................20b) Des commissions des droits pénalisées par les retards accumulés par les anciennes CotorepetCDES................................................................................................................21c) Les autres services des maisons départementales demeurent encore embryonnaires ........... 23
B. UNE PRESTATION DE COMPENSATION QUI SUSCITE ENCORE DE NOMBREUSESATTENTES.....................................................................................................241. La prestation de compensation à domicile : un réel progrès, à concrétiser............................. 24a) Un décollage très progressif du nombre de prestations attribuées ....................................... 24b) Des attentes toujours très fortes en matière de prise en charge des aides humaines............. 27c) Adopter un outil national dévaluation des besoins : une nécessité pour garantir légalitédetraitement.........................................................................................................31d) Un outil à repenser : les fonds départementaux de compensation........................................ 332. Deux enjeux pour la compensation en établissement : améliorer la planification et réussir larticulation avec la vie à domicile................53............................................................a) Roder les modalités de programmation financière des créations de places .......................... 35b) La PCH en établissements : un progrès important pour une individualisation des prisesencharge..................................................................................................................373. Larticulation avec la question des revenus dexistence.......................................................... 38a) La création de la prestation de compensation na pas mis fin aux débats sur le niveaudelAAH.................................................................................................................38b) La question du revenu dexistence des personnes handicapées doit être envisagée defaçonglobale.................................................................................................................39
- 4 -
C. DES QUESTIONNEMENTS AUTOUR DE LA NOTION DE CINQUIÈME RISQUE .............. 411. Le phénomène du vieillissement des personnes handicapées donne une acuité nouvelle à la question de la convergence................................42................................................a) Une nécessaire adaptation de loffre de service................................................................... 42b) Les dispositifs mis en place pour éviter les ruptures de droits posent des problèmes déquité..............................................................................................................................43c) Une disparité de traitement en fonction de lâge qui favorise globalement les personneshandicapées........................................................................................................452. Entre convergence et préservation des spécificités, une gouvernance particulière pour la cinquième branche de protection sociale.................................................................... 46a) Une approche différenciée qui reste justifiée ...................................................................... 46b) La convergence des outils de compensation de la perte dautonomie peut être rapidementengagée............................................................................................................47c) Les enjeux de financement et de gouvernance plaident pour la constitution dune cinquièmebranchedeprotectionsociale.............................................................................47
II. INTÉGRATION DANS LA CITÉ : DES EFFORTS RESTENT À ACCOMPLIR.............. 50
A. DES PROGRÈS SIGNIFICATIFS EN MATIÈRE DE SCOLARISATION DES ENFANTSHANDICAPÉS........................................................................................................501. La scolarisation en milieu ordinaire nest plus un espoir vain pour les familles denfants handicapés 50................ .............................................................................................. a) Une progression très importante du nombre denfants scolarisés à lécole ordinaire ........... 50b) Des difficultés à satisfaire la demande croissante dauxiliaires de vie scolaire ................... 51c) La nécessité de former et de soutenir les enseignants.......................................................... 55d) Quels contours pour un droit opposable à la scolarisation ? ................................................ 572. La prise de conscience de la nécessité dassurer la scolarisation des enfants accueillis en établissement médico-social.........................................................................5.8.....a) La non scolarisation des enfants au sein des établissements médico-sociaux : un phénomèneenfinchiffré.....................................................................................................58b) La nécessaire intégration des établissements spécialisés dans le service public de léducation..........................................................................................................................60
B. DES EFFETS ENCORE PEU PERCEPTIBLES POUR LEMPLOI DES PERSONNES HANDICAPÉES........................................................................................................................611. Limpact de la réforme de lobligation demploi pour les entreprises a été sous-estimé....................................................................6..........................................................1.......a) Des règles de calcul du taux demploi qui retracent imparfaitement les efforts demploidesentreprises.....................................................................................................61b)Unecollecteentrèsfortehausse.........................................................................................65c) Une attitude ambiguë de lAgefiph vis-à-vis des Cap Emploi ............................................. 662. La réforme de lobligation demploi dans la fonction publique connaît un démarrage difficile...............................................................................................6....8................................a) Un taux demploi enfin connu et de nouveaux moyens pour agir ........................................ 69b) Un fonctionnement très peu satisfaisant du fonds « Fonction publique » ............................ 70c)Unbilandactivitétrèsdécevant.........................................................................................723. Les entreprises adaptées doivent encore trouver leur place dans le milieu ordinaire.............. 73a) Des difficultés liées à la disparition de lorientation spécifique vers les entreprises adaptées..............................................................................................................................73b) Le contingentement des aides au poste toujours contesté .................................................... 744. Les effets de la réforme de 2005 ont été différés pour les établissements et services daide par le travail....................................................................................67............................a) Une réforme de la rémunération garantie qui doit faire ses preuves .................................... 76b) Les difficultés liées à laccueil en Esat des personnes handicapées psychiques .................. 77