Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Rapport du Groupe interministériel sur le pastoralisme au ministre de l'agriculture, de l'alimentation, de la pêche et des affaires rurales

De
26 pages
Lors du Conseil national de la montagne du 5 février 2001, le Premier ministre, sur proposition du ministre de l'agriculture et de la pêche, a décidé la mise en place d'un groupe de travail interministériel chargé de définir un plan d'action en faveur du pastoralisme. Les analyses et les recommandations de ce groupe de travail sont présentées ici. Après avoir rappelé que le pastoralisme reste une forme moderne d'exploitation collective des pâturages dans les régions d'économie montagnarde, les auteurs du rapport expriment le souhait que les outils actuels de politique agricole soient adaptés à ces territoires particuliers. Ils suggèrent également la mise en oeuvre d'un plan de formation adapté aux pastoralistes. On trouvera, outre les 42 propositions qui composent le rapport général, les rapports des 3 sous-groupes de travail qui ont été constitués au début de la mission (Entités collectives et évolutions, Valorisation des produits et des territoires pastoraux et Emploi, formations, métier).
Voir plus Voir moins
Direction des Exploitations, de la Politique Sociale et de l’Emploi
GROUPE INTERMINISTERIEL SUR LE PASTORALISME
Rapport à Monsieur le Ministre
Lors du Conseil National de la Montagne du 5 février 2001, Monsieur le Premier Ministre, sur proposition du Ministre de l’agriculture et de la pêche, a décidé la mise en place d’un groupe de travail interministériel sur le pastoralisme piloté par le ministère de l’agriculture et de la pêche. L’objectif est de pouvoir définir un plan d’action en faveur du pastoralisme.
Les axes de travail ont été tracés par le Ministre de l’agriculture et de la pêche :
§  
§  
§  
§  
étude du renforcement des soutiens tenant compte des spécificités des zones pastorales, des actions à mener, des appuis aux associations existantes.
définition des adaptations nécessaires du statut des entités collectives par voie législative ou réglementaire avec pour objectif de simplifier et de moderniser les procédures au bénéfice des pastoralistes.
recherche d’une cohérence entre les droits d’usage et les exigences des règlements communautaires relatifs à la mise en œuvre de la politique agricole commune en ce qui concerne notamment la justification de l’utilisation des superficies.
étude de l’adaptation de la formation initiale et continue des berger/vachers, de leur statut, la prise en compte des compétences acquises par les employeurs afin de répondre au besoin des éleveurs de disposer de techniciens des espaces pastoraux.
§ des moyens d’améliorer ou de mieux accompagner les actions de recherche développement et de recherche afin de définir des parcours techniques, les modalités d’une meilleure gestion des contraintes liées à la présence d’acteurs ou d’espèces concurrentes ou encore la mise en phase des problématiques spécifiques aux zones pastorales et les outils actuellement à disposition.
Le groupe interministériel sur le pastoralisme a été installé par Monsieur Christian Dubreuil, Directeur des Exploitations, de la Politique Sociale et de l'Emploi le 17 mai 2001.
Page 2 sur 26
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin