Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Sévérité environnementale : un impact marginal sur la localisation industrielle.

De
4 pages

http://temis.documentation.developpement-durable.gouv.fr/document.xsp?id=Temis-0068749

Ajouté le : 03 janvier 2004
Lecture(s) : 0
Signaler un abus

RECHERCHE
ENVIRONNEMENT
n ° 3 / 2 0 0 4

Mars 2004

Depuis le début des
années 1980, les flux
d'investissements
directs étrangers ont
été multipliés par vingt
dans le monde. Dans
ce contexte de mondia-
lisation, les
normes et obligations
environnementales
auxquelles sont soumi-
ses les entreprises

installées en France,
sont régulièrement
suspectées de nuire à
la compétitivité des
entreprises françaises,
et plus précisément de
contribuer à des
délocalisations d'activité
vers des pays plus
laxistes en la matière.

1

S O M M A I R E

LA LETTRE MENSUELLE DU SERVICE DE LA RECHERCHE ET DE LA PROSPECTIVE DE LA D4E

> impact unSévérité env : ironnementale
marginal sur la localisation industrielle
En terme de localisation industrielle, il faut Une étude, réalisée au sein de la Direction des
souligner que la plupart des investissements directs études économiques du Ministère, en collaboration
étrangers (IDE) n'apparaissent pas motivés en avec l'INSEE, a cherché à évaluer l'effet des
premier lieu par la recherche de moindres coûts de régulations environnementales sur les choix de loca-
production, mais plutôt par la pénétration de lisation, en tenant compte de ces différences de
nouveaux marchés. Ainsi par exemple, les filiales coût des facteurs. Elle s'appuie sur un modèle
étrangères sous contrôle américain ne ré-expor- statique simple, reposant sur la minimisation des
taient au début des années 90 que 13% de leur coûts de production, et distinguant le travail quali-
production vers les Etats-Unis. fié, le travail peu qualifié et le capital.
De plus, une grande partie des investissements Ce modèle a été appliqué à un échantillon de plus de
directs se font entre pays développés présentant des 3000 flux d'importation de groupes français depuis

niveaux de sévérité environnementale similaires. des filiales industrielles étrangères en 1999. L’étude
Ceci est un premier constat montrant que le niveau révèle que, même en tenant compte des différences

de régulation environnementale ne constitue pas le de coût des facteurs, la relation demeure croissante
déterminant principal de la localisation des filiales entre l'intensité en pollution du bien importé et la
étrangères.
sévérité environnementale du lieu de production.
L'examen de la structure des importations en Ce résultat est vrai également lorsqu'on regarde les
fonction de l'intensité en pollution des produits flux d'importation apparus entre 1993 et 1999, ce qui
importés permet d'affiner l'analyse. En fait, la montre qu'il n'est pas imputable aux seules implan-
production des biens les plus intensifs en pollution tations anciennes. Il est par ailleurs robuste à divers
apparaît localisée dans des pays relativement tests, portant notamment sur le niveau de sévérité
sévères en la matière. Ainsi, la chimie (minérale et environnementale ou sur la spécification de la
organique) et la sidérurgie sont surtout présentes en technologie.
Allemagne et en Belgique, où les normes environ- Ces résultats suggèrent que les coûts de mise en
nementales sont élevées. Au contraire, les importa- conformité à la régulation environnementale
tions intra-groupe de textile, produit peu intensif en exercent une influence marginale par rapport à
pollution, proviennent majoritairement de Chine et d'autres déterminants, lesquels ne se limitent pas,
d'Afrique du Nord, pays à faible sévérité d’ailleurs, aux coûts des facteurs de production. Ils
environnementale. peuvent être liés par exemple aux interactions
Ceci renforce la présomption selon laquelle l'impact dynamiques entre spécialisation industrielle et
de la régulation environnementale est marginal, et régulation environnementale, ignorées dans le
souligne la difficulté de l'identifier statistiquement. modèle développé ici. A titre d’exemple, la présence
Une explication de ce paradoxe réside probablement initiale d'une production polluante peut, d'une part,
dans les différences de coût des intrants (ou facteurs favoriser l'adoption d'une législation environnemen-
de production), parmi lesquels, en particulier, le tale plus stricte et, d'autre part, engendrer des
coût du travail peu qualifié : celui-ci est moins cher effets d'agglomération, en influant sur l'environ-
en Chine qu'en Allemagne, et le secteur textile nement des entreprises.
emploie une très nombreuse main d'œuvre peu qual- D'autres travaux seront nécessaires afin de mettre à
ifiée. A l’inverse, l’industrie chimique, beaucoup l’épreuve cette dernière hypothèse.
plus polluante, est en revanche peu intensive en
main d’oeuvre peu qualifiée.cttaonC:
nicolas.riedinger@ environnement.gouv.fr

SEVERITE ENVIRONNEMEN-2GESTION DES INONDATIONS:3LE PAYSAGE, objet et outil4DEUXIEMES JOURNEES DE
TsuArL lEa : loUcna ilimsaptaicotn minadrugisntrailelle la recherche européennede négociationL’IFB
RECHERCHE ET AIDE A LA
DECISION : un jeu vidéo sur APRES AZF : une analyse des
l inondations liens sociaux et de la culture
es du risque

DIRECTION DES ÉTUDES ÉCONOMIQUES ET DE L’ÉVALUATION ENVIRONNEMENTALE

1

2

I N O N D ATI O N S

>Gestion des inondations :
derniers résultats de la recherche européenne

En Europe, les inondations comptent parmi les risques naturels les plus fréquents et surtout les plus
coûteux en termes d'impacts sur les hommes, l'envir onnement, et les infrastructures.
La perspective d'une augmentation du nombre et de la gravité des épisodes d'inondations, comme
conséquence du réchauffement climatique, est en outre à envisager sérieusement si l'on en croit les
résultats des simulations de nombreux modèles numériques de climat.
La Commission européenne soutient inondations dans ces deux pays entre le des dynamiques et des systèmes nuageux
depuis les années 1980 de nombreux pro- 14ème et le 20ème siècle, ainsi que, pour à l'origine des différents types d'épisodes
grammes de recherche visant à améliorer la plupart de ces épisodes, une estimation pluvieux susceptibles de provoquer des
la prévision, la prévention et la gestion de leur ampleur et de leurs impacts. Ces inondations. Ces résultats ont pu ensuite
des inondations. En octobre dernier, une données éclairent notre connaissance de être intégrés à des modèles de prévision
conférence de presse, donnée par le la variabilité climatique des régions des crues. Ces résultats mettent à disposi-
Commissaire européen à la recherche, a étudiées, et par conséquent de la proba- tion des services d'alerte météorologique,
été l'occasion de faire le point sur les bilité d'occurrence d'épisodes exception- des méthodes de calcul et de prévision
résultats récents de ces recherches, et sur nels. Parmi les outils de valorisation de plus fiables.
les programmes en cours. ces résultats, ont été mis au point une Plus directement dirigé vers les
Financés dans le cadre des 4ème et 5ème base de données documentaire réunissant gestionnaires de terrain, le programme
PCRD, plusieurs programmes ont déjàdesl éod-oinnnoénedsa tsiourn s leds e intoonudsa tlioesn s beats slienssEUROTAS avait pour objectif de réaliser
fourni des résultats, apportant une pa des outils d'aide à la décision et à la
meilleure connaissance des épisodesdh'iyndfroorgmraatpihoinqsu egsé ogértaupdhiiéqsu, esu np erSmysettètamet gestion du risque inondation. Ce pro-
passés, des méthodes plus fiables dede visualiser ces données, un logicinlgramme, dans lequel se sont impliquées
prévision des crues, et des outils pour leur e 15 équipes, a permis de mettre au point
gestion (amélioration de la prévention et d'estimation de la fréquence des des outils et des stratégies de gestion
de la gestion des conséquences,iunno pnadractioounrss iellnu sftornéc tdieo nl a dcer ulee udr ei n1t8e5n9sité,intégrée du risque d'inondation à l'échelle
immédiates et différées). sur de bassins fluviaux. La méthode a permis,
Le programme SPHERE, qui réunit desle'Its èruen àg uGirdeen obmléet, haocdcoelossgiibqluee vipa oluer Wuenbe,depuis, à la ville de Prague de faire face à
chercheurs européens (France, Espagne, meilleure utilisation des données l'épisode pluvieux exceptionnel de 2002,
Allem ne en évitant d'importants dommages
permias gde )r,é uisnrira édliese nds onent éecsa nd'aodriieginnse, eatlh'eissttiormiaqtuieosn deut ripsaqluéeo -ihnyodnrdoalotigoinq.ues danshumains et matériels, notamment grâce à
de nature diverses sur un r d no une bonne prévision de l'ampleur de la
dganasnmbrecrue et des secteurs inondés, et grâce à la

d'inondations passées,de le ctibount.Les programmes EURAINSATet MUSIC ontconstruction d'ouvrages de protection
dG'raâmcéel ioàr elr' annoasl yscea padceist éss édimpernétdsi, dessdpaeetrse mldliisot neq,nu éaàe nsdt eàis s esfiuunxes s d d'ademe pérll'éioovbirsseiero rlnv' uadttiiloiss nia ntpiooannrmettant à l'abri la vieille ville.
épisodes d'inondations majeurs remontantdationsCes programmes avaienet pour-Contact :
à plusieurs millénaires ont pu être .r.fuvgot.nemennorivne@uod.bargalima
précisément repérés, datés et estimés en objectif la mise au point d’une méthodeEn savoir plus :
terme de hauteur d'eau maximale fiable d'estimation, en temps réel, des. http://www.ccma.csic.es/dpts/suelos/
atteinte, sur un certain nombre de sitesqchuaaqntuiet érsé gidoen dpur égcliopibtea,t ieonn s utialfifseacntt adntehidro/sphere/enter.html
témoins. Par ailleurs, des recherches. http://www.hrwallingford.co.uk/
nt sur des archi orprojects/eurotas
fproarntçaaises et espagnoles,v eos nt hipsetrmiiqs uedsefémégaranelienètmrse et nytcpoeàsm bduienn eés eam teleleillsil teedusor. enI lnscé oeonsn nt adcieosn dduifit-. http://www.isac.cnr.it/~eurainsat
reconstituer une chronologie précise des ssance. http://www.geomin.unibo.it/orgv/
hydro/music

RECHERCHE ET AIDE À LA DÉCISION:
UN JEU VIDÉO POUR MIEUX LUTTER CONTRE LES INONDATIONS

Le Département de l'Industrie et du Commerce ans environ, plusieurs scénarios d'évolution La région (virtuelle) support de ces simulations,
anglais vient d'adopter, comme instrument climatique et socio-économique. est située au confluent de plusieurs cours d'eau,
d'accompagnement de son Plan de défense Une fois qu'il a sélectionné un scénario, le et comprend un estuaire. Les développeurs du
contre les inondations, un jeu vidéo 3D mis au joueur se voit confier les décisions en matière jeu ont travaillé à partir d'un modèle hydrolo-
point à partir de modèles climatiques, socio- d'aménagement, de décision économique, etc. gique intégrant des informations sur les précipi-
économiques et hydrologiques issus de la Le modèle simule les conséquences des tations, l'hydrologie, le climat et le relief.
recherche scientifique. décisions prises, à la fois en terme d'efficacité La ville principale est située à proximité d'un
Destiné à informer les membres du gouverne- contre les inondations, d'impacts économiques, parc naturel, et de plusieurs villages et stations
ment britannique sur les moyens de lutter et de popularité auprès des populations. balnéaires, ce qui permet de prendre en comp-
contre les inondations (construction d'ouvrages Les modèles socio-économiques et climatiques te les impacts des décisions sur des espaces et
de protection, mise en place de plans de utilisés ont été mis au point par le Hadley des contextes socio-économiques variés.
prévention …), cet outil propose de simuler, sur Center for Climate Change, l'un des principauxContact :
une région fictive et sur une période de cent pôles britanniques de recherche sur le climat.magali.bardou@envnoriemeng.tn.vuofr

DIRECTION DES ETUDES ECONOMIQUES ET DE L’ÉVALUATION ENVIRONNEMENTALE

> et outil de négociation objetLe paysage,

Dans le cadre du programme de recherche " Politiques publiques et paysages ", piloté par le Ministère, a
été mené à bien un projet ayant pour objectif d'analyser le paysage comme objet et outil de négociation
dans les projets de développement local. A cette fin, ont été analysés des processus de négociation, au
moyen d'enquêtes auprès des acteurs impliqués, du suivi de rencontres et de débats, et de l'analyse des
documents produits.

L'étude, comparative, a porté sur deux fait émerger une question vive : le à la gestion des différents types
projets de développement local menés développement des stations de ski sur d'espace (pentes, vallées …). Ces
en Tarentaise, analysés suivant les axes les versants nord a conduit à de actions se justifient en référence à un
de réflexion suivants : nouveaux rapports sociaux, entre riches modèle de développement jugé plus
- quels sont les critères et qui sont lesccoommmmuunneess tdoeu rfiostnidqsu edse dvea lvléeres aà nlt' innodruds,-léeq uictaasb lep,r émcaéids eéngta, leemne nrté,f céoremnmcee daaunxs
acteurs de l'évaluation du paysage :
quels sont les éléments de la matéria- trie peu prospère, et communes rurales attentes supposées des touristes.
lité du paysage pris en compte pour sondd'eesn frivcehresamnetns t, slueds . difLfeésr endcyensa vmiisiqbuleessCette étude montre comment, lorsque
évaluation, et comment explique-t-on
les évolutions du paysage ? Qui conduitcdoe mrimceh elass re ésduel tla'nhtaeb idtaet ,c estotnet sipteuraçtiuoenstecesetnu dxda insqcceuu it àé fes'o enlamd eprga erlseetunirtos n adndu'a ulyns suejpsea tsy usrao glneet,s
cette lecture du paysage : des experts, d'inégalité. attentes supposées des populations con-
les acteurs et les habitants eux-mêmes ?
- Quels sont les arguments utilisés pourCette mise en débat du paysage entrecernéarets . dePso ucratas nut n odn écoablsaegrev e endtarnes lleas
justifier les priorités et les choix dedivers acteurs, a permis à l'évidence derpleupprésentations de ces dernières, et
gestion du paysage : attractivité du ter- pointer des facteurs explicatifs oubliés celles qui leur sont attribuées. Le
rdietso ihrea biptoaunrt sl e… t?ourisme, cadre de vieppdraeoys bselaèxgpme eerests stc. o nDméeem leau ndleee catunraleluy tscieoo lnlaseu.cttriev ed desupaysage qu'on cherche, dans les cas
s so étudiés ici, à proposer aux touristes, est
Cette recherche montre une profonde en réalité assez éloigné de leurs
différence d'analyse et de lecture dupErne tmeirerm egs roduep eg esdt'iéolnu sdua praeytseangue , lelse aspirations. Si les experts peuvent
paysage, entre experts et acteurs priorités d'action proposées par les difficilement à eux seuls imaginer la
locaux. diversité des chaînes de causalités
Pour le premier des projets étudiés,reexqpueratlisf ic: atdioann s duun e tpeerrristpoeirceti vep odureagissant sur le paysage, les acteurs
l'évaluation du paysage, devant con- développer le tourisme d'été, ils pro- locaux échouent eux aussi à se faire les
duire à des choix de développement porte-parole des touristes, usagers du
local, a été confiée à des experts. Ceux- posent un traitement esthétique des paysage. Sur ce sujet, comme sur
ci ont produit une description esthé- "points noirs" comme les pylônes, les d'autres, savoirs d'experts et savoirs
tique du paysage, où intervenaient les friches autour des villages etc. Les locaux sont différents mais complémen-
notions d'architecture, de grandes zones prioritaires sont hiérarchisées en taires.
cmaatsisoens deet s dde ylniganmeisq udee sf opracyes.a gLèeruer s eéxtpalii-tféeott né dctei bovinie sndi bei lliaetcuéc.re dpCteeégsr eéps rdéecp oafrrn iésqaluteieson ntsa étloiuonstnSe fondant sur les conclusions et les
réflexions suscitées par ce travail,
fd'ounsdaégee s dsuu rs oll ':é rvéoglruetisosino n ddeess acmtiovditeéssriémfpélrieqnucées , pqauyis aognèt rse oluev enTty rpolr,i s pcaoymsamgeel'équipe à l'origine de ce projet a
élaboré des outils d'aide à la négocia-
agricoles, extensions du bâti, des tion, permettant une mise en débat
rinefmraosnttréuecst urmesé canrioquuteiès,r esd u efta it ddesu femonartjêretesstt euneudu xea, s somcroiédasèniltne e pudrxae i rriéeeus ts" sipteeic ghtnaoélueersti"ss,-local de différentes représentations et
aspirations sociales en matière de
développement touristique. tique, censé répondre aux attentes des paysage. Un document présentant ce
Dans le second projet, le groupe touristes. travail est disponible au SUACI
d'acteurs s'est directement saisi du Dans le groupe ayant travaillé à partir Montagne Alpes du Nord.
paysage pour en débattre. Les élus ont
pointé, comme facteurs de l'évolution de sa propre analyse du paysage, lesContacts :
des paysages, les inégalités de richesseaecsttihoéntsi qeunev isadgué esp adyéspaagses en:t lao ngte stéitoénne.tivornnmequarene@rlbe-dantram.eni
entre communes touristiques (règlesogvu.fr
architecturales strictes, politiqueséglvoobqaulée,e ss ulpap osnaéncte susni tséy stdè'umnee deg ersétpiaorn-y.gis@wafleurrf.oodan
d'aide au maintien de l'agriculture…) et tition des bénéfices du tourisme entreom.cisigacsui@llepesiuge
communes rurales disposant de peu de
moyens. Les agriculteurs ont évoqué la communes, et la gestion conjointe duRéférence :
diversité de leurs statuts et les diffi- foncier et de l'urbanisation. Dans ceGuisepelli E., Fleury P., 2003. “Paysage et
cultés en résultant. Les associations decmoenntte xptee,r ml'eatgtrriec udlt'eunrter edtoeinti rn olens szeounlee-sagriculture dans les Alpes du Nord :
protection de la nature ont soulignéreprésentations et aspirations de la
l'impact des activités humaines suramdeanpatceér else s ds'eysntfèrimchese metenlte,s pmroaidsu catiuosnsissiéoc.”téGIS Alpes du Nord, 54 p.
l'état des alpages. Le paysage a, enfin,

DIRECTION DES ETUDES ECONOMIQUES ET DE L’ÉVALUATION ENVIRONNEMENTALE

3

4

I N F O S

>Deuxièmes journéesde l’Institut français de la biodiversité,
“ biodiversité et changement global : dynamique des interactions ”
du25 au 28 mai 2004, à Marseille
Depuis 2002, l’Institut français de la biodi- Les interventions feront également le point sciences physiques.
versité organise régulièrement les journées sur les méthodes et les outils, disponibles Une table ronde permettra de débattre des
de l’IFB. Les prochaines auront pour thème ou à développer, pour tenter de prévoir les recherches sur la biodiversité face aux
la biodiversité et le changement global. évolutions futures en terme d’interactions interrogations sociétales. Afin de donner
Elles seront notamment l’occasion d’exa- entre biodiversité et changement global. une dimension concrète à ces débats, la
miner l’état des connaissances concernant Le colloque devrait donner des éléments de deuxième journée sera consacrée à des
le rôle des activités humaines dans la réponse aux questions suivantes : comment excursions dans des espaces naturels
dynamique de la biodiversité et dans celle gérer la biodiversité ? Quelles recherches remarquables de la région de Marseille.
des “changements globaux”, les impacts développer et quelles politiques mettre en
sur la biodiversité du changement oeuvre pour conduire au mieux cetteContact :
climatique et des changements d’usages gestion ?raatntmertmae.inivornnmewoci@znenent.
des milieux, ainsi que les limites des Chaque session sera l’occasion de croiserv.frgou
réponses adaptatives au changement, en les points de vue des sciences humaines etInscriptions, avant le 16 avril :
particulier en matière de santé. sciales, des sciences du vivant et deshttp://www. atout-org.com/biodiversite

LE COIN DES LIVRES

Après l'accident d'AZF à Toulouse :
Une analyse des liens sociaux et de la culture du risque
Elaboré dans les mois qui ont suivi l'accident victimes de l'accident, communication interne - instaurer la confiance en assurant la crédibi-
de l'usine AZF à Toulouse, le rapport de M. et externe, mode d'organisation spontanée de lité des acteurs de l'entreprise (managers,
Barthélemy, de l'Inspection Générale de réponse à la crise, rôle des managers. Les responsables de la communication etc) ;
l'Environnement, analysait les aspects contributions des organismes sociaux et des - sélectionner et former très soigneusement
techniques et réglementaires des conditions pouvoirs publics sont traitées de la même les salariés pour qu'ils puissent comprendre et
de l'accident. Il était alors difficile de prendre façon. La liste qui est dressée des difficultés gérer les risques ensemble.
le recul nécessaire à l'analyse des conditions rencontrées peut être lue comme un program- Ce dernier point, essentiel, est l'occasion de
d'organisation de la sûreté et de la gestion me de réflexion pour une meilleure organisa- rappeler les principaux acquis de la psycholo-
des ressources humaines. tion en cas de crise du même type. gie du travail, de l'ergonomie et de l'organisa-
Une étude publiée récemment par l'UniversitétAeltlietrs ec rdi'seexse, mlepsl er,é lg'léetumdeen tcaotnioclnust eqnu vei,g luoersu rdetdieo nt rdeun tter aavnasi l,a ndaislycispél ilnees s aqspuei cotns t hduempauiis plus
de Toulouse reprend ces thèmes, en les élar- ns et
gissant considérablement : elle présente unnd'e œfuavcrilei t(epnatr nei xleesm pcloen,d idt'iuonnes ednet rperpêrti sde es imniasi-nomragiasn idsatiolnenerléss udlet alta gestion des risqtu epse,u
retour d'expérience sur la façon dont la ville ont s s restent souven
et les entreprises ont organisé la sortie devtraéile pvoeurrs luan ree ceonntrsetrpuricstei oenn) , snuir clah agregset idoen tdreas-Sporinst erna pcpoemlépetse .n otamment, à jitre, cer-
crise, tenant compte de l'ensemble des condi-dons provenant de la solidarité nationale.taines contraiilejeusutree st souvent
tions de préparation préalables à l'accident.occultées. Lesn taeust esuorcs araps pemlalent l
Utilement, le préambule rappelle les grands Une analyse de la participation aux débats par exemp e
descripteurs de la catastrophe : il reprend organisés suite à cet accident, et des prises que la France compte 2,5 millions de person-
l'histoire du site, le descriptif technique de de position sur l'avenir du pôle chimique de nes illettrées. Lorsqu’elles interviennent dans
l'accident et les caractéristiques des effet de Toulouse (opposition ou alliance des salariés, les entreprises à risques, il serait nécessaire
l'explosion du flash. Un bilan du sinistre dansdmees nsty pnrdoicpaotssé ee t: dseesl odni rliegse aennttsr)e,p reisste sé geatl lee-urdm'iamtiaogni neetr dd'iensf osrolmuattiioonns spuarr tliecsu rliisèqreuse sd.e for-
la région donne, entre autres, la mesure de c l re, différents types d'alliance se sont Ce document alimente de manière très
l'atteinte aux entreprises et aux travailleurs : u tu
4800 déclarations d'accident du travail, 1625nouées, dont l'analyse est enrichissante.conl'corrègtaen ilsaa triéofnl exdieo nc rsisuer .l aC egtetset ipoun bdliecsa triisoqnues
entreprises sinistrées, 6 entreprises, réunis-Les auteurs présentent ensuite un “essai deeets t considéréune note de travail et
sant 1100 salariés, arrêtées. Par ailleurs, dansmodélisation et de recherche d'outils”. Aprèsles chercheures icmopmlimqeu és souhaiteninuer
des conditions dégradées, la remise en état,avoir dressé le cadre réglementaire dansla réflexion avec le public intéressét. cont
la reconstruction et l'aide sociale demandent lequel évoluent actuellement les entreprises
une extraordinaire mobilisation des personnels françaises, ils proposent quelques prioritésContacts :
de différents secteurs. pour améliorer la gestion des ressources
Les différents acteurs, victimes de la crise et humaines dans les entreprises, dans le sens de 1.freru@.oisltesin-vntmors@ifrn.brgveneeveiuab.
acteurs de la reconstruction, ont été inter- la création d'une culture du risque :un
viewés, ce qui permet de disposer d’une - bâtir un système cohérent de managementRéférence :
vision de la crise sociale vécue par les entre- de l'hygiène, de la sécurité et de l'environne-BESSIÈRES, M., sous la direction de SIRE, B.,
prises de Toulouse et ses habitants. ment ;"Analyse de liens socia ux et de la culture du
Les actions sont analysées selon différents - développer un système d'informations
axes, propres à la gestion des ressources transparent en sachant communiquer sur lesruqsiptsorcataune rès e ap"esuoluoT essiroPae ndraG,hCea:h iLeer cdaus LAIZRFH-E
humaines : prise en charge, aides aux salariés risques ;Vol. 12, 181 p.

DIRECTEUR DE LA PUBLICATION: Eric Vindimian
RÉDACTRICE EN CHEF: Magali Bardou
RÉALISATION ET MISE EN PAGE: Magali Bardou
DIRECTION DES ETUDES ECONOMIQUES ET DE L’ÉVALUATION ENVIRONNEMENTALE

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin