La lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la xénophobie. Année 2012

De
Publié par

Comme chaque année, le rapport de la CNCDH s'articule autour de deux grands axes : l'état des lieux du racisme en France, d'une part, et la lutte contre le racisme, d'autre part. Sur la base des résultats des enquêtes quantitative et qualitative conduites par la CNCDH, et des chiffres de la violence raciste, antisémite et antimusulmane communiqués par le ministère de l'Intérieur, la Commission constate que l'année 2012 témoigne d'un retour inquiétant de l'antisémitisme et confirme par ailleurs l'augmentation du nombre des actes dirigés contre les personnes de religion musulmane. Les enquêtes montrent que, pour la troisième année consécutive, la tolérance recule au sein de la société française, que les sentiments xénophobes se diffusent, et que nos concitoyens s'interrogent de plus en plus sur la possibilité d'un « vivre-ensemble », qu'ils croient menacé par la montée, réelle ou supposée des communautarismes. Dans la partie consacrée à la lutte contre le racisme, la CNCDH s'est attachée à consulter à la fois les pouvoirs publics (ministères) et la société civile (ONG et syndicats). La Commission dresse un tableau des différentes mesures mises en oeuvre et des bonnes pratiques qui peuvent permettre d'améliorer la lutte contre le racisme. On trouvera en fin de rapport les recommandations de la Commission. Elles se présentent comme un bilan des éléments contenus dans l'ensemble du rapport.
Source : http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/134000192-la-lutte-contre-le-racisme-l-antisemitisme-et-la-xenophobie.-annee-2012
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique
Nombre de pages : 498
Voir plus Voir moins

Commission nationale consultative des droits de l’homme
LA LUTTE CONTRE
LE RACISME,
L’ANTISÉMITISME
ET LA XÉNOPHOBIE
Année 2012erEn application du Code de la propriété intellectuelle du 1 juillet 1992, une reproduction partielle
ou totale à usage collectif de la présente publication est strictement interdite sans autorisation de
l’éditeur. Il est rappelé à cet égard que l’usage abusif de la photocopie met en danger l’équilibre
économique des circuits du livre.
© Direction de l’information légale et administrative, Paris, 2013.
ISBN : 978-2-11-009235-9RAPPORT dE LA COMMISSION
NATIONALE CONSULTATIvE
d ES d ROITS d E L’HOMME
PRÉSENTÉ à MONSIEUR LE PREMIER MINISTRE
oLoi n 2007-292 du 5 mars 2007
relative à la Commission nationale consultative des droits de l’homme
Article 1
La Commission nationale consultative des droits de l’homme assure,
auprès du Gouvernement, un rôle de conseil et de proposition dans le
domaine des droits de l’homme, du droit international humanitaire et de
l’action humanitaire. Elle assiste le Premier ministre et les ministres inté-
ressés par ses avis sur toutes les questions de portée générale relevant de
son champ de compétence tant sur le plan national qu’international. Elle
peut, de sa propre initiative, appeler publiquement l’attention du Parlement
et du Gouvernement sur les mesures qui lui paraissent de nature à favori-
ser la protection et la promotion des droits de l’homme.
La commission exerce sa mission en toute indépendance.
Elle est composée de représentants des organisations non gouvernemen-
tales spécialisées dans le domaine des droits de l’homme, du droit inter-
national humanitaire ou de l’action humanitaire, d’experts siégeant dans
les organisations internationales compétentes dans ce même domaine, de
personnalités qualifées, de représentants des principales confédérations
syndicales, du défenseur des droits, ainsi que d’un député, d’un sénateur
et d’un membre du Conseil économique, social et environnemental dési-
gnés par leurs assemblées respectives.
http://www.cncdh.fr/LOI N° 90-165 DU 13 jUILLet 1990 teNDANt à réprI mer
t OUt Acte rAcI ste, ANtI I te OU xéNOphO be.
ARTICLE 2 : « LE 21 MARS d E CHAq UE ANNÉE, dATE RETENUE
PAR L’ORGANISATION d ES NATIONS UNIES POUR LA j OURNÉE
INTERNATIONALE POUR L’ÉLIMINATION d E TOUTES LES
f ORMES d E d ISCRIMINATION RACIALE, LA COMMISSION
NATIONALE CONSULTATIvE d ES d ROITS d E L’HOMME
REMET UN RAPPORT SUR LA LUTTE CONTRE LE RACISME.
CE RAPPORT EST IMMÉd IATEMENT RENdU PUBLIC. »
sémSommaire
Note au lecteur ����������������������������������������������������������������������������� 7
Introduction ����������������������������������������������������������������������������������� 9
PremIère PartIe
État deS lIeux : le racISme,
l’a NtISÉmItISme et la xÉNoPhobIe
eN FraNce ������������������������������������������������������������������������������������ 11
chapitre 1
Perceptions du racisme, de l’antisémitisme
et de la xénophobie ���������������������������������������������������������������� 13
Présentation des résultats de l’enquête d’opinion ��������������������������� 15
Montée de l’intolérance et polarisation anti-islam 28
Perception de l’identité, de la laïcité et de la diversité
en France : rapport d’étude qualitative �������������������������������������������� 48
chapitre 2
manifestations du racisme en France en 2012
les actes et menaces à caractère raciste ��������������������������� 95
Présentation et analyse des statistiques
du ministère de l’Intérieur ����������������������������������������������������������������� 95
Actes et menaces à caractère raciste,
antisémite et antimusulman enregistrés en 2012 ���������������������������� 106
Bilan de la violence raciste établi par les ONG ������������������������������ 150
Situation des « gens du voyage »
et des roms migrants ���������������������������������������������������������������� 157
3État de la ségrégation et discriminations
au logement en France ������������������������������������������������������������ 189
chapitre 3
racisme, antisémitisme, xénophobie :
approche des organisations internationales�������� 221
contribution du comité des Nations unies pour
l’élimination de la discrimination raciale (cerd) ������� 223
contribution de l’ecrI du conseil de l’europe ���������� 231
deuxIème PartIe
la lutte coNtre le racISme,
l’a NtISÉmItISme et la xÉNoPhobIe ������������������� 237
chapitre 1
les réponses institutionnelles ��������������������������������������� 239
la réponse judiciaire pénale �������������������������������������������������� 241
Présentation et analyse de la contribution du ministère
de la Justice ���������������������������������������������������������������������������������������� 241
Réponse pénale et politique pénale en matière de lutte
contre le racisme en 2012 ������������������������������������������������������������������ 252
les réponses du Gouvernement ������������������������������������������� 279
Présentation et analyse de la CNCDH ��������������������������������������������� 279
Contribution du délégué interministériel à la lutte
contre le racisme et l’antisémitisme ������������������������������������������������� 290
Contribution du ministère de l’Intérieur ���������������������������������������� 298
Commentaires de la CNCDH sur la contribution
du ministère de l’Intérieur ��������������������������������������������������������������� 317
Contribution du ministère de l’Éducation nationale ��������������������� 320
du ministère de l’Éducation nationale ������������������������������������������� 338
48
Contribution du ministère des Affaires étrangères
et européennes ����������������������������������������������������������������������������������� 344
Contribution du ministère des Sports, de la Jeunesse,
de l’Éducation populaire et de la Vie associative ��������������������������� 350
Contribution du ministère des Droits des femmes �������������������������� 357
Contribution du ministère des Outre-mer �������������������������������������� 360
contribution du défenseur des droits ������������������������������� 367
chapitre 2
les actions de la société civile dans la lutte
contre le racisme, l’antisémitisme
et la xénophobie ��������������������������������������������������������������������� 383
les organisations non gouvernementales ������������������������� 385
Contribution d’ATD Quart Monde �������������������������������������������������� 385
Contribution de la Ligue des droits de l’homme (LDH) ���������������� 389
Contribution de la Ligue internationale contre le racisme
et l’antisémitisme (LICRA) ��������������������������������������������������������������� 391
Contribution du Mouvement contre le racisme et pour l’amitié
entre les peuples (MRAP) ����������������������������������������������������������������� 404
Contribution de SOS Racisme –  Touche pas à mon pote �������������� 418
les syndicats ��������������������������������������������������������������������������������� 429
Contribution de la Confédération française démocratique
du travail (CFDT) ����������������������������������������������������������������������������� 429
Contribution de la Confédération générale du travail – 
Force ouvrière (CGT-FO) ����������������������������������������������������������������� 433
Contribution de l’Union nationale des syndicats autonomes
(UNSA) ����������������������������������������������������������������������������������������������� 439
conclusion et recommandations ������������������������������������������ 443
aNNexeS ��������������������������������������������������������������������������������������� 449
5Note au lecteur
Le rapport de la CNCDH sur la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et
la xénophobie est composé de différents chapitres rédigés par des acteurs
divers : la CNCDH elle-même, des ministères, des ONG, des chercheurs,
des instituts de sondage, etc.
Pour que le lecteur identife plus facilement les différentes parties du
rapport, les textes et analyses rédigés par la CNCDH se voient attribuer
un code couleur (bleu), une typographie et une mise en page différente.
Par ailleurs, le lecteur trouvera en bas de page un rappel de l’auteur qui
a écrit le chapitre qu’il est en train de lire.
Les textes rédigés par la CNCDH ont été adoptés en assemblée plénière
le 21 février 2012. Les autres textes sont des contributions au rapport qui
n’engagent que leurs auteurs. Afn d’harmoniser et d’améliorer les contri-
butions de tous à la rédaction de son rapport, la CNCDH a souhaité enga-
ger un dialogue avec les ministères et les différents acteurs de la société
civile. Elle a donc élaboré une liste de questions indicatives afn de les
guider dans la rédaction de leur contribution. Elle a par ailleurs pu inter-
roger directement (lors d’auditions ou par courrier) les ministères ayant
apporté une contribution substantielle, afn de leur demander des pré-
cisions ou des éclaircissements sur certaines de leurs affrmations. Afn
de permettre au lecteur de comprendre comment les contributions ont
été élaborées, les questions posées par la CNCDH sont insérées en bleu
et avec une typographie différente dans le corps du texte rédigé par les
ministères ou les acteurs de la société civile.
Ce rapport a été élaboré dans le cadre des travaux de la sous-commission
B « Racisme, xénophobie, discriminations, groupes vulnérables », présidée
par Marc Leyenberger, avocat honoraire, membre au titre de la France de
la Commission européenne contre le racisme et l’intolérance du Conseil
de l’Europe (ECRI). Pour la rédaction de ce rapport, les membres de la
sous-commission ont pu bénéfcier de l’aide de Cécile Riou-Batista, char -
gée de mission au secrétariat général de la CNCDH.
Note 7

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.