La société intergénérationnelle au service de la famille : conférence de la famille 2006

De
Publié par

Le groupe de travail « La société intergénérationnelle au service de la famille » s'est vu confier la mission de regarder comment développer ces solidarités, qui ne relèvent ni des solidarités publiques ni des solidarités liant entre eux les membres d'une même famille. Notre société fait face à un double défi : d'une part l'allongement de l'espérance de vie augmente le nombre de générations coexistantes , d'autre part l'entrée dans l'âge adulte, c'est-à-dire le départ de chez les parents par l'accès à l'emploi, la possibilité de fonder une famille, ne cesse d'être retardé. C'est dans cette perspective que le groupe s'est positionné, en cherchant à promouvoir toutes les actions et pratiques favorisant les solidarités entre générations, qu'elles soient mises en oeuvre par des associations, collectivités territoriales, organismes sociaux ou entreprises. Les propositions du groupe de travail ont été construites autour de deux axes complémentaires : rendre plus visible l'intergénérationnel et le porter dans la durée et faciliter l'intergénérationnel au quotidien.
Publié le : lundi 1 mai 2006
Lecture(s) : 32
Source : http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/064000403-la-societe-intergenerationnelle-au-service-de-la-famille-conference-de-la-famille
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique
Nombre de pages : 126
Voir plus Voir moins
Ministère délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille
Délégation interministérielle à la famille
LA SOCIETE INTERGENERATIONNELLE AU SERVICE DE LA FAMILLE
Conférence de la famille 2006
RAPPORT DE PROPOSITIONS REMIS A
PhilippeBAS Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille
Président du groupe de travail
Raoul BRIET Président du Conseil de surveillance du Fonds de Réserve pour les Retraites
Rapporteur
Marc de MONTALEMBERT Professeur de politiques sociales Faculté des Sciences de lEducation et des Sciences Sociales  Université de Paris XII
Secrétariat :Sylvia JACOB, Michèle LE GAUYER-ROSSI, Céline LASCENSION Chargées de mission à la Délégation interministérielle à la famille
TABLE DES MATIÈRES
Lettre de mission............................................................................................ ...4
Avant-propos du Président et du Rapporteur................................................................ 7 Composition du groupe de travail10
Première partie  l'intergénérationnel : définition et enjeux actuels................................14
1.L'apparition du terme..16
2.Une société en mutation......17
3.Un nouveau paradigme19 .
Deuxième partie  des initiatives nombreuses et diverses...24
1.5cordAcages.2
2.Le Café des âges26
3.72CMCAS
4.Les Centres sociaux..28
5.Le Comité de parrainage.29
6.L'intergénération au Québec..30
7.Lire et faire lire.33
8.Logement seniors- étudiants - Le Parisolidaire.34
9.Prix Chronos.35
10.Prix Intergénérations..36
11.Saint-Apollinaire..37
12.La Semaine Bleue.38
13.CCASNU39.
14.Vieillir dans son quartier, dans son village40
1
Troisième partie : orientations et propositions..41
I.
II.
Rendre visible l'intergénérationnel, le porter dans la durée...44
-Proposition 1- Créer un portail intergénérationnel et développer un numéro d'appelnational..45
-Proposition 2 - Mettre en réseau des lieux d'accueil et d'information mais aussi des actions dans le cadre du développement social local46
-Proposition 3 - Valoriser les relations intergénérationnelles en envisageant la transformation de la Semaine Bleue en semaine de l'intergénération et en diffusant et multipliant les initiatives du type :"Grandir-vieillir" de la FNG, Prix Chronos, Prix Intergénérations du ministère, etc..47
-Proposition 4- Développer des recherches et des recherches/actions sur les transferts entre générations et les représentations des âges dans la société.48
-Proposition 5 Mettre en place une charte de l'intergénérationnel et en -assurer un suivi régulier à l'occasion des Conférences de la Famille.49
Faciliter l'intergénérationnel au quotidien...50
-Proposition 6- Encourager le bénévolat et soutenir la vie associative..51
- Proposition 7- Favoriser le logement et l'urbanisation intergénérationnels53
- Proposition 8 Développer un service civique à caractère social ouvert à -tous les jeunes..54
CONTRIBUTIONS DES MEMBRES DUGROUPE
1. AFP....56
2. AMF...58
3.
4.
5.
6.
7.
8.
APF60
CCMSA..63
CFDT.65
CFTC..67
CGT70
CGT-FO.73
2
9. CNAFC..74
10. CNRPA..77
11. CSF.79
12. Défenseur des enfants.82
13. DGAS.84
14. Familles de France..87
15. Familles rurales ..89
16. FNAR..91
17. FNCAR..93
18. FNEPE..95
19. FNG99
20. MEDEF100
21. Ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative...103
22. UFAL106
23. UNAF...109
24. UNCCAS.112
Synthèse du sondage/Délégation Interministérielle à la Famille/IPSOS, avril 2006..115
Bibliographie.122
ANNEXES
Comptes-rendus des réunions du groupe125
3
LETTRE DE MISSION
4
5
6
AVANT-PROPOS DUPRÉSIDENT ET DU RAPPORTEUR
7
intitulé du groupe de travail « la société intergénérationnelle au service de la famille », et sa mission essentielle « comment développer au quotidien les formes de solidarité intergénérationnelles qui ne relèvent ni des solidarités publiques ni des solidarités qui lient entre eux les membres dune famille ? » représentaient un élargissement considérable du champ habituel des réflexions de la conférence de la famille. Ils appelaient en effet à porter le regard au-delà même de la famille au sens large du terme, qui regroupe aujourdhui de plus en plus fréquemment quatre, voire cinq générations. Ils conduisaient à sintéresser à tout ce qui peut contribuer à créer au quotidien du lien social entre générations. Vaste entreprise qui impliquait, autre innovation, dassocier dans la réflexion organisations et experts uvrant dans trois champs traditionnellement distincts : famille, gérontologie et développement social local.
Quen trois mois de travail, même intensif, le groupe nait pu aborder que quelques aspects de cette problématique large, comme le rapport latteste, na donc rien de surprenant. Mais les acquis de ce premier travail en commun sont tels quils justifient tout à la fois pleinement le pari initial que représentait le choix fait par le Ministre et la poursuite dans la durée de cette entreprise. Plusieurs raisons se rejoignent pour fonder cette appréciation et ce souhait :
-intéressées ont démontré dans le groupe leur capacité à développerles diverses parties analyses et propositions communes en tirant parti des richesses de lautre de leur expérience et en surmontant les difficultés qui auraient pu naître des cloisonnements institutionnels. Représentants des caisses de retraite, des personnes âgées et spécialistes de la gérontologie ont, ainsi, su mêler leurs voix, leurs sensibilités et leur expérience à celles des participants habituels aux travaux préparatoires des conférences de la famille. Un acquis précieux si lon entend progresser dans la voie dune société qui ne soit pas organisée en fonction de lâge.
-
-
-
Le groupe a pris connaissance, sans que cela ait, loin sen faut, un caractère exhaustif, des multiples initiatives dores et déjà à luvre pour créer au quotidien, sur le terrain, du lien social « mixant » les générations. Cest un autre acquis précieux quil faut savoir capitaliser, développer et démultiplier en apportant aux associations, organismes sociaux et collectivités territoriales les informations et le soutien utiles. Et cest aux pouvoirs publics dassumer cette fonction de catalyseur et de créer les conditions pour que se traduise en termes dutilité sociale collective le potentiel considérable de volonté, de temps et dexpérience qui existe déjà et qui va être encore considérablement accru par larrivée à lâge de la retraite des générations dynamiques et nombreuses de laprès-guerre.
Les propositions formulées collectivement par le groupe pour rendre visible lintergénérationnel, le porter dans la durée, et le faciliter au quotidien, ainsi que celles, fort nombreuses et riches, contenues dans les contributions de chacun des membres, reposent, par delà leur diversité, sur une philosophie et une conviction communes : il y a place aujourdhui et il y aura place demain tout à la fois pour des solidarités publiques fortes, pour des solidarités intra familiales vivantes et pour des formes dynamiques de solidarité intergénérationnelle portées par des acteurs associatifs et territoriaux.
Les conditions semblent donc réunies pour que linnovation qua représenté linscription de ce thème à lordre du jour de la Conférence de la famille 2006 soit prolongée et poursuivie. Par sa nature même, laction à mener en ce domaine sinscrit en effet dans le temps long, celui à lintérieur duquel les sociétés dessinent et construisent de nouvelles
8
représentations des âges, tissent de nouveaux liens. Le souci de lintergénérationnel devrait donc régulièrement (tous les 3 ou 5 ans par exemple) traverser et irriguer les travaux de la Conférence de la famille pour permettre à la collectivité de mesurer le chemin parcouru, dapprécier les voies damélioration existantes et de se fixer ainsi de nouvelles ambitions.
Cet avant-propos manquerait à son objet, sil ne rendait hommage à Sylvia Jacob, Michèle Le Gauyer Rossi et Céline Lascension qui, à la Délégation interministérielle à la famille placée sous lautorité de Dominique de Legge, en ont été au quotidien les artisans. Leur implication, leur expérience et leur disponibilité ont eu un rôle déterminant dans le bon fonctionnement du groupe.
Quil nous soit permis enfin de formuler un conseil à ladresse du lecteur : puisse-t-il ne pas limiter sa lecture au seul rapport du groupe, mais aussi examiner avec attention lensemble des contributions remises par ses membres et au-delà prendre également connaissance de lensemble des réflexions et témoignages remis par tous ceux qui ont été auditionnés lors des séances de travail. Cest bien la totalité de ce matériau riche, dont le rapport ne pouvait que rendre partiellement compte, qui est destinée à nourrir les réflexions de la prochaine Conférence de la famille.
9
COMPOSITION DU GROUPE DE TRAVAIL
™Président du groupe Monsieur Raoul Briet,Président du Conseil de surveillance du Fonds de Réserve pour les Retraites.
™Rapporteur Monsieur Marc de Montalembert,Professeur de politiques sociales. Faculté des Sciences de lEducation et des Sciences Sociales  Université de Paris XII. ™Secrétaires Mme Sylvia Jacob,chargée de mission à la Délégation interministérielle à la famille Mme Michèle Le Gauyer - Rossi,chargée de mission à la Délégation interministérielle à la famille Mme Céline Lascension,chargée de mission à la Délégation interministérielle à la famille
™Administrations DIF (Délégation interministérielle à la famille) DGAS (Direction générale de laction sociale) Ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative Direction de la Jeunesse Ministère de lEducation Nationale, de lEnseignement supérieur et de la Recherche. DESCO (Direction de lEnseignement Scolaire) Ministère de lEmploi, du Travail, de la Cohésion sociale et du Logement Cabinet du Ministre
M. Dominique de Legge
Mme Nora Haddad Mme Geneviève Bigot-Gounard Mme Ariane Mercier
Mme Pascale Bouvet
M. Daniel Schwab
10
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.