Les incidences éventuelles sur la santé de la téléphonie mobile

De
Publié par

Alors que, en moins d'une décennie, la moitié de l'humanité s'est équipée d'un téléphone portable (en France c'est le cas de 91 % de la population), des inquiétudes persistent quant aux effets sanitaires des antennes relais, sans lesquelles ne pourrait pourtant pas fonctionner le téléphone mobile. Ce paradoxe est au coeur du présent rapport, dont l'un des objets est de réactualiser un précédent rapport de l'OPECST publié en 2002 - qui traitait également de l'incidence éventuelle sur la santé de la téléphonie mobile (http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/024000600/index.shtml). Le rapporteur rappelle tout d'abord les principales notions de physique et de biologie nécessaires à la compréhension des interactions entre le corps humain et les ondes électromagnétiques qu'émettent les technologies du téléphone mobile. Puis il expose l'état contrasté des connaissances scientifiques et examine les controverses publiques sur les résultats des études et expertises scientifiques. Enfin, le rapporteur formule des recommandations qui visent à poursuivre l'effort de recherche et d'innovation et à parvenir à une gouvernance efficace.
Publié le : dimanche 1 novembre 2009
Lecture(s) : 7
Source : http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/094000585-les-incidences-eventuelles-sur-la-sante-de-la-telephonie-mobile
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique
Nombre de pages : 243
Voir plus Voir moins
  
N° 2005  ___
 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958
 TREIZIÈME LÉGISLATURE  __________________________________
Enregistré à la Présidence de l’Assemblée nationale  Le 4 novembre 2009
  
 
 
 
 
  
N° 84  ___
SÉNAT  
SESSION ORDINAIRE DE2009 - 2010  ________________________________
Annexe au procès-verbal de la séance du 4 novembre 2009 
OFFICE PARLEMENTAIRE D’ÉVALUATION DES CHOIX SCIENTIFIQUES ET TECHNOLOGIQUES  ________________________    LES INCIDENCES ÉVENTUELLES SUR LA SANTÉ DE LA TÉLÉPHONIE MOBILE  Par M. Alain GEST, Député
 _________ Déposé sur le Bureau de l’Assemblée nationale par M. Claude BIRRAUX,  Président de l’Office
    TOME I RAPPORT   
 
_________  Déposé sur le Bureau du Sénat par M. Jean-Claude ÉTIENNE,   Premier Vice-Président de l’Office
— 3 —
  SOMMAIRE ___  
Pages
SAISINE................................................................................................................................ 11
INTRODUCTION .................................................................................................................. 13
CHAPITRE PREMIER LA COMPLEXITÉ D UNE MATIÈRE PLURIDISCIPLINAIRE ......................................17 I – DÉFINITION ET CARACTÉRISTIQUES DES CHAMPS ET DES ONDES ÉLECTROMAGNÉTIQUES....................................................................................................... 17 II – LES INTERACTIONS ENTRE LES RADIOFRÉQUENCES ET LE CORPS HUMAIN. ................................................................................................................................... 21 
A – LA DISTINCTION ENTRE EFFETS BIOLOGIQUES ET EFFETS SANITAIRES. .......... 21 B – LA DISTINCTION ENTRE EFFETS THERMIQUES ET NON THERMIQUES ............... 22 1- Les effets thermiques........................................................................................22 2- Les effets non thermiques.................................................................................24 
C – LA QUANTIFICATION DE L’ÉNERGIE ABSORBÉE PAR LE CORPS.......................... 23 
1- Définition et mesure du débit d’absorption spécifique (DAS) : l’exposition aux rayonnements des téléphones mobiles ..................................23 1-1- Définition du DAS.......................................................................................23 1-2- Mesure du DAS..........................................................................................25 1-2-1- Les mesures en laboratoire..............................................................25
1-2-2- Les essais sur des utilisateurs volontaires .......................................27 2- La mesure du niveau d’exposition aux antennes relais ....................................28 III – FONCTIONNEMENT DE LA TÉLÉPHONIE MOBILE, DES ANTENNES RELAIS ET DES RÉSEAUX SANS FIL : ASPECTS TECHNOLOGIQUES .......................................... 35 
A – LA TÉLÉPHONIE MOBILE............................................................................................. 35 
1- Les principes de base.......................................................................................35 1-1- La modulation............................................................................................35 
1-2- Le principe cellulaire..................................................................................37 2- Les évolutions technologiques..........................................................................38 2-1- Le réseau 2G.............................................................................................38 
2-2- Le réseau 3G.............................................................................................38 3- Le déploiement actuel de la téléphonie mobile.................................................39 
— 4 —
B - LES ANTENNES RELAIS ............................................................................................... 40 
1- Caractéristiques................................................................................................40 2- Comparaison entre les antennes relais de téléphonie mobile et les systèmes de radiodiffusion...............................................................................42 C - LE DÉVELOPPEMENT DES RÉSEAUX SANS FIL ....................................................... 42 
1- Définition des réseaux sans fil ..........................................................................42 2- Les catégories de réseaux sans fil....................................................................43 2-1- Systèmes à très courte portée ...................................................................43
2-2- Systèmes à courte portée ..........................................................................43
2-3- Systèmes à moyenne et longue portée .....................................................44
2-4- Les technologies RFID (Radiofrequency Identification).............................45 CHAPITRE II L ÉTAT CONTRASTÉ DES CONNAISSANCES SCIENTIFIQUES .............................49 
I – LA PERSISTANCE DUN DOUTE RELATIF QUANT AUX EFFETS ÉVENTUELS DU TÉLÉPHONE MOBILE : L AFFIRMATION PRUDENTE DE L ABSENCE D UN RISQUE SANITAIRE AVÉRÉ. .................................................................................................. 49 
A- LES LIENS ENTRE TÉLÉPHONIE MOBILE ET CANCER .............................................. 49 1- Les études épidémiologiques ...........................................................................49 1-1- Données générales sur les études épidémiologiques ...............................49
1-2- Létude Interphone.....................................................................................52 
1-2-1- La genèse de l’étude Interphone......................................................52
1-2-2- Méthodes..........................................................................................53 
1-2-3- Résultats...........................................................................................55 
1-3- Les études de Hardell................................................................................65 
1-4- Les critiques exprimées à l’encontre des études d’Interphone et celles de Hardell................................................................................................66 
1-4-1- Les critiques formulées à l’encontre de l’étude Interphone..............66
1-4-2- Les critiques formulées à l’encontre des études de Hardell ............69 2- Les études biologiques.....................................................................................69 2-1- Les étudesin vivo....................................................................9 .6.................
2-2- Les étudesin vitro ....70..................................................................................
2-2-1- Les effets génotoxiques ...................................................................70
2-2-2- Les effets non génotoxiques ............................................................71 B- AUTRES DOMAINES DE RECHERCHES....................................................................... 73 
— 5 —
1- Le système nerveux..........................................................................................73 1-1- Études sur des êtres humains volontaires .................................................73
1-2- Études animales........................................................................................74 2- Développement.................................................................................................75 II – LE QUASI-CONSENSUS SUR L INNOCUITÉ DES ANTENNES RELAIS ET DES TECHNOLOGIES SANS FIL..................................................................................................... 77 1- La position de lOMS.........................................................................................77 1-1- L’absence de risque sanitaire associé à l’exposition aux antennes relais et aux technologies sans fil......................................................................77
1-2- L’absence d’un lien de causalité entre hypersensibilité électromagnétique (HSEM) et champs électromagnétiques.............................78
2- La confirmation de la position de l’OMS par la grande majorité des études...............................................................................................................81 2-1- L’absence d’altération du bien-être et des fonctions cognitives ................81
2-2- L’absence de lien entre l'électrohypersensibilité et les ondes électromagnétiques...........................................................................................83 3- Les limites des études positives .......................................................................85 3-1- Létude TNO...............................................................................................85 
3-2- Les études de Kundi et Hutter ...................................................................87
CHAPITRE III 
LES DONNÉES SCIENTIFIQUES À L ÉPREUVE DE VIVES CONTROVERSES PUBLIQUES ............. ..91 .................................................................... I – LES CONTROVERSES SUR LA VALIDITÉ DES VALEURS LIMITES D EXPOSITION ......................................................................................................................... 91 A- LA RÉGLEMENTATION ACTUELLE ............................................................................... 91 
1 Les lignes directrices de l’ICNIRP (International Commission on Non--Ionizing Radiation Protection – Commission internationale de protection contre les rayonnements non ionisants) ...........................................................91 1-1- Le rôle de lICNIRP....................................................................................91 
1-2- Les lignes directrices de l’ICNIRP..............................................................92  
1-2-1- Le processus d’élaboration des lignes directrices............................92
1-2-2- Les principes gouvernant les limites de l’exposition aux champs électromagnétiques.....................................................................................94 2- La réglementation européenne .........................................................................95 2-1- La réglementation relative aux personnes .................................................95
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.