Rapport d'information fait au nom de la Commission des affaires sociales et du groupe d'étude sur les problématiques de l'enfance et de l'adolescence, sur l'adolescence en crise

De
Publié par

Le présent rapport s'appuie sur une journée d'auditions publiques qui s'est tenue le 5 mars 2003 sur le thème de l'adolescence et s'inscrit dans le cadre de la préparation à la Conférence de la famille du printemps 2004 qui sera consacrée à l'adolescence. Il présente les difficultés et les conduites à risque inhérentes à l'adolescence et les moyens qui existent pour y faire face.
Publié le : mardi 1 avril 2003
Lecture(s) : 17
Source : http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/034000173-rapport-d-information-fait-au-nom-de-la-commission-des-affaires-sociales-et-du-groupe
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique
Nombre de pages : 114
Voir plus Voir moins
N° 242 
S É N A T
SESSION ORDINAIRE DE 2002 -2003  
Annexe au procès -v e r b a l d e l a s é a n c e d u 3 avril 2003    R A P P O R T D ' I N F O R M A T I O N   FAIT    au nom de la commission des Affaires sociales (1) et du groupe d’études sur les problématiques de l’enfance et de l’adolescence (2) sur l’adolescence en crise,   Par M. Jean-Louis LORRAIN,  Sénateur.  
 (1) Cette commission est composée de :M. Nicolas About,président ; MM. Alain Gournac, Louis Souvet, Gilbert Chabroux, Jean -Louis Lorrain, Roland Muzeau, Georges Mouly,vice-présidents; M. Paul Blanc, Mmes Annick Bocandé, Claire -Lise Campion, M. Jean -Marc Juilhard,secrétaires; MM. Henri d’Attilio, Gilbert Barbier, Joël Billard, Mme Brigitte Bout, MM. Jean-Pierre Cantegrit, Bernard Ceal,z eaMui,c hJeela nE sCnheéurioux, Mme Me icÉhelle Demessine, M. Gérard Dériot, Mme Sylvie Desmarescaux, MM. Claude Domeiz , Jean -Claud tienne, Guy Fischer, Jean -Pierre Fourcade, Serge Franchis, André Geoffroy, Francis Giraud, Jean -Pierre Godefroy, Mme Françoise Henneron, MM. Yves Krattinger, Philippe Labeyrie, Roger Lagorsse, André Lardeux, Dominique Larifla, Dominique Leclerc, Marcel Lesbros, Mmes Valérie Létard, Nelly Olin, Anne-Marie Payet, M. André Pourny, Mme Gisèle Printz, MM. Henri de Raincourt, Gérard Roujas, Mmes Janine Rozier, Michèle San Vicente, MM. Bernard Seillier, André Vantomme, Alain Vasselle, Paul Vergès, André Vézinhet. (2) Ce groupe d’étude est composé de : Lorrain, -LouisM. Jeanprésident ; Michèle André, Janine Mmes Rozier, Odette Terrade,vice -présidentes ; Denis Badré, Gilbert Barbier, Bernard Barraux, Mmes Marie -Claude MM. Beaudeau, Paulette Brisepierre, Claire -Lise Campion, MM. Jean -Claude Carle, Philippe Darniche, Alain Gérard, Francis Giraud, Paul Girod, Jean -Pierre Godefroy, Francis Grignon, Georges Gruillot, Hubert Haenel, Roger Lagorsse, André Lardeux, Patrick Lassourd, Mme Valérie Létard, MM. Louis Moinard, Philippe Nogr ix, Mme Nelly Olin, M. Joseph Ostermann, Mme Monique Papon, M. Jean -François Picheral, Mme Gisèle Printz, MM. Bernard Seillier, Louis Souvet.    Jeunes
 
3  - -
S O M M A I R E  
 
Pages
AVANT-PROPOS................................................................ 6 .........................................................................
I. UN DIAGNOSTIC INQUIÉTANT....................................................................................................... 8 
A. UNE TRANSITION NÉCESSAIRE....................................................................................................... 8 1. Un âge de la vie à part entière............................................................................ 8 ................................ a) Un phénomène contemporain......................................................................................................... 8 b) Une imbrication ambiguë................................................................................................................ 14 2. L’ampleur d’une mutation.......................................................................................................... 1..5 ........
B. UNE FRAGILITÉ ACCRUE................................................................................................................... 19 1. Un constat inquiétant............................................................................ 91 ................................................ a) Crise et mal-être de l’adolescence.................................................................................................. 19 b) Le monde des adultes en question.................................................................................................. 22 2. Un avenir menacé ............................24. .....................................................................................................
II. UN ENJEU DE POLITIQUE PUBLIQUE.....................................................................................27 ... 
A. UNE URGENCE SANITAIRE............................................................................................................... 27 1. Le développement des problèmes de santé mentale.......................................................................... 27 a) De nombreux signes de souffrance pathologique ........................................................................ 27 b) La douloureuse question du suicide............................................................................................... 29 2. Des réformes à mettre en œuvre rapidement........................................................................... .......... 33 a) Mettre l’accent sur la prévention et le dépistage précoce ........................................................... 33 b) Proposer des soins appropriés et un suivi efficace ...................................................................... 35
B. L’INDISPENSABLE ÉVOLUTION DES PROFESSIONNELS DE L’ADOLESCENCE ............ 38 1. Promouvoir des compétences adaptées dans des structures simplifiées....................................... 38 a) Un recrutement inadéquat................................................................................................................ 39 b) Des institutions en crise................................................................................................................... 41 2. Assurer la cohérence du système éducatif......................... 44 ................................................................
C. LES CONDITIONS D’UN PASSAGE HARMONIEU X À L’ÂGE ADULTE................................ 47 1. Accepter un risque maîtrisé ... 74.............................................................................................................. 2. Favoriser le passage à l’âge adulte...................84 . ................................................................................ a) Réinventer des rites de passage...................................................................................................... 49 b) Mettre en place une vraie politique en faveur des jeunes adultes ............................................. 51
TRAVAUX DE LA COMMISSION................................................................................................... 5......3 
ANNEXE 1 - LISTE DES PERSONNES AUDITIONNÉES PAR LE RAPPORTEUR............... 58
ANNEXE 2 - COMPTE RENDU INTÉGRAL DE LA JOURNÉE D’AUDITIONS PUBLIQUES DU MERCREDI 5 MARS 2003....................................................................... 59................ · ET,Audition de Mme Claire BRISS ....................................................... défenseure des enfants 59 ·Audition de M. Philippe JEAMMET, Professeur de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent à l’Université de Paris VI, chef du service de psychiatrie des adolescents et des jeunes adultes à l’Institut mutualiste Montsouris ......................................... 67 ·Audition de M. Jean-Pierre CHARTIER, psychologue, psychanalyste, directeur de l’école de psychologues praticiens ................................................................................................. 75
 
 
- 4 -  
·Audition de M. Jean-Marie PETITCLERC, Directeur de l’Association du Valdecco, chargé de mission au conseil général des Yvelines ................................................... 80 ·Audition de M. Jean-Pierre ROSENCZWEIG, Président du tribunal pour enfants de Bobigny......................................................................................................................................... 87 ·tiec onAu dontidiea JM.e erreiP-nCCUBRAC ERLAIA-BDireND,  redtcuerptol  a judiciaire de la jeunesse au ministère de la justice ....................................................................... 94 ·Audition de Mme Marie-Rose MORO, Professeur de psychatrie de l’enfant et de l’adolescent à l’Université de paris XIII, chef du service de psychopathologie de l’enfant et de l’adolescent de l’hôpital Avicenne à Bobigny (AP-HP) .....................................101 ·Audition de M. Hubert BRIN, Président de l’Union nationale des associations familiales (UNAF)............................................................................................................................105 ·Audition de M. Christian JACOB, Ministre délégué à la famille ..............................................110
 
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.