Rapport sur l'incidence éventuelle de la téléphonie mobile sur la santé

De
Publié par

Compte tenu des données scientifiques disponibles à propos des effets de la téléphonie mobile sur la santé, le rapport dresse un état des lieux des connaissances en matière technologique (étude des champs électromagnétiques, stations de base et fonctionement de la téléphonie mobile) et en matière de recherche (étude des effets biologiques et sanitaires, thermiques et non thermiques, présentation des rapports récents, analyse des types d'affections). Il présente les normes et réglementations concernant l'exposition des personnes aux champs électromagnétiques (réglementation française et communautaire), observe les évolutions technologiques et présente les mesures prises, tant par les opérateurs que par les pouvoirs publics, dans la perception et la gestion des riques. Il recommande de traiter scientifiquement les problèmes scientifiques (recherche, formation et information scientifique), socialement les problèmes de société (information de la population et des élus à propos des antennes-relais et amélioration de leur site) et propose la création d'une fondation Téléphonie Mobile Santé placé sous l'égide de l'Institut de France.
Source : http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/024000600-rapport-sur-l-incidence-eventuelle-de-la-telephonie-mobile-sur-la-sante
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique
Nombre de pages : 292
Voir plus Voir moins
 
 
N° 346 ASSEMBLÉE NATIONALE C O N S T I T U T I O N D U 4 O C T O B R E 1 9 5 8 D O U Z I È M E L É G I S L A T U R E 
1 --
  
 E n r e g i s t r é à l a P r é s i d e n c e d e l ' A s s e m b l é e n a t i o n a l e l e 7 n o v e m b r e 2 0 0 2
 N° 52 SÉNAT  SESSION ORDINAIRE DE 2002-2003  
A n n e x e a u p r o c è s- v e r b a l d e l a s é a n c e d u 6 n o v e m b r e 2 0 0 2
   O F F I C E P A R L E M E N T A I R E D ' É V A L U A T I O N D E S C H O I X S C I E N T I F I Q U E S E T T E C H N O L O G I Q U E S
  
 R A P P O R T  sur  LINCIDENCE ÉVENTUELLE DE LA TÉLÉPHONIE MOBILE SUR LA SANTÉ,  
 
par  MM. Jean- Louis LORRAIN et Daniel RAOUL, Sénateurs.         mblée nationale Déposé sur le Bureau du Sénat par M. Claude BIRRAUX par M. Henri REVOL Président  -Présidentde l'Office. de l'Office.
  
Postes et télécommunications. 
 
 
- 2 -
S O M M A I R E
Pages
INTRODUCTION...............................................................................................................................................7  
CHAPITRE I - ÉTAT DES LIEUX EN MATIÈRE TECHNOLOGIQUE : FONCTIONNEMENT DU GS M ET DOSIMÉTRIE .............................................................................8 
I. LES CHAMPS ÉLECTRO-MAGNÉTIQUES ......................................................................................8 II. STATIONS DE BASE................................................................................................................................11 
A. FONCTIONNEMENT .....................................................................................................................11 
B. RAYONNEMENT ELECT ROMAGNÉTIQUE : SCHÉMAS DES NIVEAUX DE CHAMP AUTOUR DES STATIONS DE BASE .............................................................12 
C. DOSIMÉTRIE ET MES URE DE L’EXPOSITION DES PERSONNES ............................14 1. Un protocole de mesure in situ .......................................................................................................15 2. Les sites mesurés et les résultats ....................................................................................................17 
III. TÉLÉPHONES MOBILES ....................................................................................................................21 
A. FONCTIONNEMENT .....................................................................................................................21 
B. DOSIMÉTRIE....................................................................................................................................23 1. L’approche numérique ......................................................................................................................23 2. L’approche expérimentale ...............................................................................................................24  
CHAPITRE II - ETAT DES LIEUX EN MATIERE DE RECHERCHE......................................27 
I. DISTINCTION ENTRE EFFETS BIOLOGIQUES ET SANITAIRES ....................................28 
II. DISTINCTION ENTR E EFFETS THERMIQUES ET NON THERMIQUES .....................29 
III. RAPPORTS ET PROGRAMMES RÉCENTS ................................................................................30 
IV. RÉSULTATS DES RECHERCHES PAR TYPE D' AFFECTION ...........................................31 
 
A. CANCER.............................................................................................................................................31 1. Études épidémiologiques ..................................................................................................................31 2. Etudes sur l’animal............................................................................................................................36 3. Études sur la cellule en culture......................................................................................................37 
B. REPRODUCTION ET DÉVELOPPEMENT .............................................................................38 
C. SYSTÈME NERVEUX ....................................................................................................................38 1. Comportement et fonctions cognitives..........................................................................................38 2. Sommeil ................................................................................................................................................40 3. Electroencéphalogramme (EEG)...................................................................................................40 4. Barrière hémato-encéphalique .......................................................................................................41 
 
- 3 -
D. SYMPTÔMES SUBJECT IFS ........................................................................................................42 1. Études épidémiologiques ..................................................................................................................42 2. Études en laboratoire ........................................................................................................................44 
E. SYSTÈME CARDIOVASCULAIRE ...........................................................................................45 
F. SYSTÈMES IMMUNITA IRE ET ENDOCRINIEN .................................................................45 
G. PROTÉINES DE CHOC THERMIQUE (HSP) ........................................................................45 
CHAPITRE III - LES NORMES ET RÉGLEMENTATIONS CONCERNANT L’EXPOSITION DES PERSONNES AUX CHAMPS ÉLECTROMAGNÉTIQUES ...............49 I. LES LIMITES D’EXPOSITION .............................................................................................................49 
A. L’ORIGINE DES LIM ITES D’EXPOSITION..........................................................................49 
B. LES PRINCIPES ...............................................................................................................................50 
C. LES DÉFINITIONS ..........................................................................................................................51 
II. LE CADR E RÉGLEMENTAIRE COMMUNAUTAIRE .............................................................53 
A. LA RECOMMANDATION EUROPÉENNE 1999/519/CE..................................................53 
B. LA DIRECTIVE RTTE 1999/5/CE ..............................................................................................56 
C. LES NORMES HARMONISÉES .................................................................................................57 
III. LE CAÉDRREA TLIÉOGNI SDLEAST IRFE CETO MRÈMGALNEDMAETNTAIRE FRANÇAIS ET L’INT G IONS EUROPÉ ENNES .....................................63 
A. LE DÉCRET DU 3 MAI 2002.......................................................................................................63 
B. LES DISPOSITIONS ANTÉRIEURES .......................................................................................64 
C. LES NORMES EN FRANCE.........................................................................................................70 
IV. LEXPOSITION DES PERSONNES EN MILIEU PROFESSIONNEL................................72 
A. LE CONTEXTE EUROPÉEN .......................................................................................................72 
B. LE CONTEXTE FRANÇAIS.........................................................................................................74 
V. L’ÉVOLUTION DU CADRE LÉGISLATIF ET RÉ GLEMENTAIRE FRANÇAIS....................................................................................................................................................76  
CHAPITRE IV - PERSPECTIVES DEVOLUTION TECHNOLOGIQUE................................82 
I. LES NOUVELLES TEC HNOLOGIES D’ACCÈS FI XE SANS FIL .........................................82 
II. LES TECHNOLOGIES D’ACCÈS MOBILES ................................................................................84 
4 --
III. LES NOUVELLES APPLICATIONS................................................................................................88 
IV. LES NOUVEAUX TER MINAUX ........................................................................................................90 
V. LES CONSÉQUENCES DE CES ÉVOLUTIONS TECHNOLOGIQUES .............................94  
CHAPITRE V - PERCEPTION ET GESTION DES RISQUES......................................................96 
I. UNE SITUATION PARADOXALE .......................................................................................................96 II. LES SOLUTIONS ADOPTEES JUSQU’A PRESENT ............................................................... 102 
 
A. LES MESURES PRISES PAR LES OPÉRATEURS ............................................................102 
B. LES MESURES PRISES PAR LES POUVOIRS PUBLICS ...............................................103 1. Au niveau national .......................................................................................................................... 103 2. Au niveau local ................................................................................................................................ 106 
CONCLUSION ET RECOMMANDATIONS......................................................................................108 
I. TRAITER SCIENTIFIQUEMENT LES PROBLEMES SCIENTIFIQUES........................110 
A. LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ..........................................................................................110 1. La recherche en biologie ............................................................................................................... 110 2. La recherche épidémiologique....................................................................................................113 3. La recherche en métrologie et dosimétrie................................................................................117 4. Les aspects méthodologiques ....................................................................................................... 118 
B. LA FORMATION ET L’INF ORMATION SCIENTIFIQUES............................................120 1. La formation des jeunes ................................................................................................................ 120 2. La formation du corps médical .................................................................................................... 120 3. L’information épidémiologique ................................................................................................... 122 
II. TRAITER SOCIALEMENT LES PROBLEMES DE SOCIETE ........................................... 123 
   
A. LES ACTIONS CONCERNANT LA POPULATION ..........................................................123 1. Donner des outils de dialogue au sujet des antennes-relais ................................................ 123 2. Faciliter l’accès à l’information et donner des moyens d’action individuels ................. 124 3. Traiter spécifiquement les professionnels exposés aux champs électromagnétiques ....................................................................................................................... 128 
B. INFORMATION DES É LUS LOCAUX...................................................................................128 1. Le plan doccupation des toits.....................................................................................................128 2. Une charte -type entre les mairies et les opérateurs .............................................................. 129 C. AMÉLIORER LES SIT ES DES ANTENNES -RELAIS .......................................................133 1. Linformation des riverains..........................................................................................................133 2. L’accès aux antennes ..................................................................................................................... 133 3. L’amélioration esthétique des sites ............................................................................................ 133 
- 5 -  
III. ADAPTER LES STRUCTURES ....................................................................................................... 134 
  
A. UNE FONDATION « TÉLÉPHONIE MOBILE SANTÉ » .................................................134 
B. UNE STRUCTURE D’I NFORMATION SCIENTIFIQUE..................................................136 
C. L’ANFR ET LE BNM (BUREAU NATIONAL DE MÉTROLOGIE) .............................136 1. Le nécessaire accroissement des compétences et des moyens de l’ANFR ........................ 136 2. Une meilleure organisation de la métrologie grâce à la coopération du BNM et de l’ANFR ................................................................................................................................... 137 
ANNEXE 1 - AUDITIONS ET ENTRET IENS DES RAPPORTEURS EN FRANCE ET À L’ÉTRANGER ................................................................................................................ 139 
ANNEXE II - ACTES DU COLLOQUE TÉLÉPHONIE ET SANTÉ JEUDI 18 AVRIL 2002 ................................................................................................................................. 144 
ANNEXE III - RAPPORT DE LA COMMISSION EUROPEENNE SUR LA MISE EN OEUVRE DE LA RECO MMANDATION DU CONSEI L RELATIVE A LA LIMITATION DE L’EXPOSITION DU PUBLIC AUX CHAMPS ELECTROMAGNETIQUES (DE 0 HZ À 300 GHZ). ...................................................................... 219    
- 6 -  
            Les rapporteurs souhaitent exprimer leurs plus sincères remerciements aux membres du comité de pilotage qui les ont assisté pour l’élaboration de cette étude et dont les conseils leur ont été infiniment précieux :
-M. Sylvain ANICHINI, Directeur Général Adjoint chargé des techniques et des technologies nouvelles à Radio France,
-Mme Elisabeth CARDIS et, Chef de l’Unité «rayonnements cancer » au Centre International de Recherche sur le Cancer,
 M. Jean-Jacques DUBY, Directeur Général de l’Ecole -Supérieure d’Electricité,
-M. René de SÈZE, Chef de l’Unité de toxicologie à la Direction des Risques chroniques de l’Institut National de l’Environnement Industriel et des Risques.
- M. Bernard VEYRET, Directeur de Recherches au CNRS, Responsable du Laboratoire de physique des interactions ondes-matières (Université de Bordeaux) et Directeur du Laboratoire de bioélectromagnétisme de l’Ecole Pratique des Hautes Etudes.
 
 
 
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.