Saturnisme : quelles stratégies de dépistage chez l'enfant ?

De
Publié par

Cet ouvrage présente les travaux du groupe de travail réuni par l'Inserm et l'Institut de veille sanitaire (InVS) dans le cadre de la procédure d'expertise opérationnelle pour répondre à la demande de la Direction générale de la santé concernant les stratégies de dépistage du saturnisme chez l'enfant. Il constitue un prolongement et un complément de l'expertise collective publiée en 1999 intitulée « Plomb dans l'environnement : quels risques pour la santé ? » (http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/064000679/index.shtml)
Publié le : mardi 1 juillet 2008
Lecture(s) : 8
Source : http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/084000455-saturnisme-quelles-strategies-de-depistage-chez-l-enfant
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique
Nombre de pages : 316
Voir plus Voir moins

3ATURNISMER
DED?PISTAGEC HEZLENFANT
1UELLESST AT?GIESXPOSITIONS EPTIBILIT?SG?N?TIQUESETE USC
E D?PENDANC
CINATION EDELAVAC 0LAC CULOSE BER
DANSLAMALADIE
M?DICAUXETSOCI?TAUX
HESASSOCI?ES D?MAR
PR ELLECTUELLE I?T?INT ELAPR
OLLECTIF OPIE?USAGEC OC DITLAPHOT ER JUILLETINT
EDISP ETT ESPECTDEC ENONR
OR#U0OY4Y?VI,?E)3".3OLAIR!??M?THODEST?O!VRP4CCVASCULARR0YM!.?4CARO?ORRYIOHEZLV4RC#??!TCVSANT?R3O?-??G"ROVRRD?RVDERE?ARY?)R?GDIOOISK"2ROUEDES'IRRANDS!THMESSCUGUSTINSES0?ARENFANTIS1UELLESSTRAT?GIESDED?PISTAGEC#OUVERTURECONCEPTIONGRAPHIQUE?&RR?D?RIQUE+?OULIKVOFF$V)3A#)INSERM$ANSLAM?MECOLLECTION??I/C??S!E?HES?MERGENT-CVUHERECMC4Y?SR?IROO4?TATDESANT??CO?0E#?3ATURNISME$2(?PATIT$?lCITSAUDITIFS4VANSMISSIONNOSOC?MIALEIO#T?LASANT???4(OOTR
NDUDR OITDEC OPIE#&# OUDU#ENTAN?AISDE EFR XPLOITATIO
INT ER DIT ESANSAUT ISATIONDEL?DIT EUR UT ER EPR DUCTION TIELLEOUT OTALE PAR AGEEST DUPR?SENTOU
NOTAMMENTSCIENTIlQUE
OSITIONMETENDANGERL?DITION
SANSAUT ISATIONDESA ANTSDR OITS
ER DU
APPELLEQUELEC #ELOGOR ODED
PSIEPSY QUE HOLOG ISEEN?U EET
CTI IT?PH SIQUE ONT XT ESETEFFETSSURLASANT?
EN NNEMENTAUXETG?N?TIQUES
T? OISSANC EETPUBER ?V OLUTIONSS?CULAIR ES FACT EURS
ALADIED!LZHEIMER %NJEUXSCIENTIlQUES

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.