Agatha Christie

L'anglaise Agatha ChristieSans elle le polar ne serait sans doute pas le même, lorsque l’on pense aux grands auteurs de romans policiers, elle nous vient tout de suite à l’esprit ! Mais de qui parle-t-on ?

D’Agatha Christie bien sûr !

Reine du crime, créatrice d’Hercule Poirot et de Miss Marple, elle est aussi la femme qui aurait vendu pas moins de 4 milliards de livres ! Tout cela donne directement le ton lorsque l’on veut parler cette romancière anglaise, l’une des auteures (ou auteurs), si ce n’est l’auteure la plus connue au monde et l’une des plus lues au monde (tout du moins chez les Anglo-saxons) que cela soit en livre papier et maintenant en ebooks.

Pour vous parler de cette femme d’exception, un petit retour sur sa vie, sur son œuvre est bien sûr une obligation. Agatha, c’est aussi la femme qui a révolutionné ce genre si important qu’est aujourd’hui le polar. Alors bienvenue dans le monde des petits meurtres d’Agatha Christie…

Une biographie bien remplie !

Comment une fille d’un courtier américain, Frederick Alvah Miller, et d'une mère britannique (fille d’un capitaine de la Royal Army), Clarisse Margaret Boehmer, a-t-elle pu devenir la plus célèbre auteure de polar au monde ? Cette question nous pouvons peut-être y répondre en regardant sa vie.

Son enfance

C’est donc un 15 septembre 1890, à Torquay dans le Devon, que naît Agatha Mary Clarissa Miller. Sa famille de la classe moyenne supérieure compte déjà deux enfants plus vieux avec Margaret Frary Miller (1879-1950) et Louis Montant (1880-1929). Son père décède rapidement lorsqu’elle a 11 ans.

Cette jeune enfant va avoir la chance d’avoir une éducation soignée pour l’époque en apprenant la lecture, arithmétique. Sa mère va aussi la pousser à développer son imagination en la faisant écrire quelques poèmes, contes et nouvelles. La petite Agatha est attirée par le théâtre, mais elle est relativement timide et solitaire.

Pour continuer les études de sa fille, sa mère l’emmène à Paris dans des maisons d’éducation française. La jeune Anglaise décide de s’orienter dans les arts lyriques et prend donc des cours de chant et de piano. Cependant, sa timidité refait surface et l’empêche d’aller plus loin. Elle va donc retourner à Torquay.

Son début dans l’écriture

Après un voyage de quelques mois en 1910 en Égypte, elle repart en Angleterre et commence à écrire quelques nouvelles, en y étant forcée par sa mère. Le succès n’est malheureusement pas au rendez-vous en étant refusée de publication. C’est aussi sa sœur, qui en lui montrant des romans de Sherlock Holmes ou Arsène Lupin, lui défie d’écrire son premier roman policier. Là encore, The Lonely Petit, son premier roman qui se déroule au Caire est rejeté par les éditeurs.

En 1912, Agatha Miller trouve en Archibald Christie, aviateur de l’armée britannique, son futur fiancé qu’elle va épouser en décembre 1914 avant qu’il soit envoyé à la guerre. De lui elle aura son unique enfant, sa fille qui naît le 5 août 1919.

Mais avant cela la future célèbre auteure va elle aussi participé à la Grande Guerre comme infirmière dans l’Hôpital de la Croix-Rouge à Torquay. Elle va ensuite devenir assistante-chimiste dans un hôpital militaire et obtenir son diplôme de pharmacienne en 1917. Toute cette expérience que l’on pourrait penser bien loin de la littérature policière vont en fait lui permettre d’acquérir des connaissances dans les poisons et les drogues.

Durant cette période trouble de l’histoire, elle va aussi pouvoir écrire un nouveau polar, toujours à la suite d’un pari avec sa sœur. Son nom, la Mystérieuse Affaire de Styles est écrit en 1917 et il sera publié en seulement en 1920, avec un petit succès. Ce livre va, cependant, lui donner envie de continuer dans cette voie et d’écrire d’autres ouvrages. C’est véritablement en 1926 que le succès va démarrer avec Le Meurtre de Roger Ackroyd. Ce livre va la propulser comme l’une des auteures de romans les plus importantes de son temps.

Une disparition, un divorce et un mariage

Un peu comme dans ses romans, la vie d’Agatha Christie est pleine de rebondissement. En 1926, elle disparaît soudainement, en étant même recherchée par la police. Les causes de sa disparition sont sans doute à regarder du côté de l’adultère de son mari. Elle divorcera de lui quelques années plus tard en 1928.

L’amour va cependant la retrouver bien vite lors d’une croisière au Moyen-Orient où elle rencontre un archéologue Max Mallowan. Elle se marie avec lui en 1930 et voyage dans de nombreux pays du Moyen-Orient comme la Syrie, l’Irak. Cela va lui permettre aussi d’écrire un ouvrage sur les campagnes de fouilles et d’avoir un cadre pour certains de ses futurs romans. D’ailleurs, pendant cette période elle va continuer à écrire de nombreuses œuvres, dont de nombreux chefs d’œuvres.

Une seconde guerre et d’autres voyages

Sa vie, comme celle de millions d’autres, va de nouveau basculer dans la guerre. Là encore elle participe au conflit en devenant préparatrice en pharmacie. Son mari lui aussi participe au conflit et il est envoyé au Caire et en Libye. Malgré la violence de cette guerre, Agatha Christie va continuer à écrire en publiant certains de ses plus grands romans comme La Plume Empoisonnée.

À la sortie du conflit elle continue à écrire et ses livres intéressent de plus en plus le cinéma et la télévision. En fait Agatha va poursuivre l’écriture quasiment jusqu’à la fin. Elle s’éteint le 12 janvier 1976 à 85 ans en étant l’une des plus grandes auteures au monde. Elle a même reçu le titre de Dame Commandeur de l’Empire Britannique en 1971 des mains d’Elizabeth II.

Citation en anglais d'Agatha Christie

Les livres d’Agatha Christie

4 millions de livres vendus chaque année, 67 romans, 190 nouvelles, entre 2 et 4 milliards d’ouvrages vendus depuis son début… ces chiffres impressionnants reflètent bien la place qu’à réussir à avoir Agatha Christie dans la littérature mondiale et plus particulièrement dans celle anglo-saxon. D’ailleurs, à part un certain William Shakespeare, elle est l’auteur le plus lu pour les personnes de langue anglaise.

Une auteure prolifique

Parler de l’ensemble de son œuvre est donc forcément compliqué et très long. Pour aller plus en détail sur sa production de livres, il faut savoir qu’elle a écrit exactement :

  • 67 romans, dont 6 sous le pseudonyme de Mary Westmacott
  • 190 nouvelles réunies dans environ une quinzaine de recueils
  • 18 pièces de théâtre
  • Quelques poèmes
  • 1 autobiographie

Mondialement connues, les livres d’Agatha Christie ont donc été traduits dans de très nombreuses langues. C’est d’ailleurs l’auteur le plus traduits selon diverses études. Parmi les grands succès de cette écrivaine, il y a Le Crime de l’Orient Express, Le Meurtre de Roger Ackroyd, Mort sur le Nil ou encore le best-seller Dix petits nègres qui s’est vendu à plus de 100 millions d’exemplaires.

Deux séries emblématiques

Lorsque l’on pense à Agatha Christie, deux personnages de ses romans nous viennent rapidement à l’esprit. Le plus connu est sans conteste un certain Hercule Poirot, détective belge, qui a donné 33 romans et 52 nouvelles. C’est aussi de cette série Hercule Poirot que viennent la plupart des grands succès de l’auteure britannique. Elle va donc construire une vie complète à ce personnage fictif et elle va même le faire mourir dans un de ces derniers livres : Hercule Poirot quitte la scène (en 1975).

L’autre personnage important des romans de cette grande femme de la littérature est Miss Marple. C’est aussi une détective, mais cette fois-ci anglaise, qui est l’héroïne de 12 romans et de 20 nouvelles d’Agatha Christie.

La révolution du genre

Agatha Christie est sans conteste le plus grand écrivain de romans policiers et de romans à suspense. En plus de son immense succès commercial, cette auteure a aussi permis de nombreuses avancées dans le genre du policier du suspense.

Plusieurs choses essentielles ont été apportées par cette anglaise.

Tout d’abord, au niveau de l’intrigue, elle donne suffisamment d’indices à ses lectures pour leur permettre de déduire tout seul qui est le coupable. En cela, les livres d’Agatha Christie sont souvent considérés comme des romans d’énigme, un genre de la littérature policière qui eut un grand succès avec elle.

L’auteure va aussi mettre en avant la psychologie dans ces ouvrages en mettant en avant plus le mobile du crime que les différents indices de ce dernier. Cette construction permet donc beaucoup plus suspense dans l’ensemble du dénouement, car tout le monde peut être suspect en fonction des conditions et du mobile.

Elle va aussi décrire parfaitement la société anglaise qu’elle côtoie. Cela donne à ces romans un côté réel assez impressionnant.

Que cela soit dans Miss Marple ou dans Hercule Poirot, Agatha Christie a fait largement évoluer le style d’écriture des polars. Tant au niveau de l’intrigue, que du contexte ou encore de la personnalité des personnages. Elle a eu donc un véritable impact sur la littérature policière et aujourd’hui encore elle est décrite comme la « Reine du crime »…

En France aussi c'est un succès

En tout cas le succès d'Agatha Christie a aussi écrit des livres qui se sont vendus comme des petits pains. D'ailleurs, Agatha Christie a permis à la Collection Le Masque de devenir l'une des plus puissantes du monde du polar en France, poussée par les ventes de la britannique. Aujourd'hui encore, les livres de la romancière sont publiés dans cette collection avec leurs célèbres couvertures jaunes et noires... D'ailleurs vous pourrez retrouver les oeuvres d'Agatha Christie en version ebook (format ePub).

Allez vers d’autres écrivains de polars…

Même si Agatha Christie est une légende de la littérature policière et à suspense, il existe, cependant, de nombreux autres grands auteurs passés ou présents qui ont enrichi le catalogue de romans policiers. En voici quelque uns :

  • Autre très grande dame de l’intrigue, c’est Mary Higgins Clark avec un nombre très impressionnant de romans qui ont connu de grands succès.
  • Arthur Connan Doyle est en partie l’inspirateur de la reine du crime, alors vous pourrez découvrir avec lui ses aventures de Sherlock Holmes.