Charles Baudelaire

Charles BaudelaireConsidéré comme l’un des plus influents poètes du XIXe siècle, Charles Baudelaire est largement reconnu pour son volume de poèmes fortement controversé, Les Fleurs du mal. Bien que son pair contemporain Victor Hugo soit généralement reconnu comme le plus grand poète du XIXe siècle, Baudelaire excelle dans sa capacité à exprimer sa sensibilité à travers des textes complexes, des thèmes modernes, et ce en exploitation des structures classiques et des techniques artistiques sans précédent.

Dans la littérature française, Baudelaire se distingue également de par ses compétences de prosateur et de poète hors-norme. Ainsi, les œuvres de Charles Baudelaire ont eu une influence considérable sur le modernisme, tandis que sa poésie relativement éphémère a eu un impact significatif sur les poètes du XXe siècle.

La vie de Charles Baudelaire

Fils de Joseph-François Baudelaire et de Caroline Archimbaut Dufays, Charles Baudelaire naît au 13 rue Hautefeuille à Paris le 9 avril en 1821 et est baptisé deux mois plus tard à l’Église catholique de Saint-Sulpice. Haut fonctionnaire, son père était âgé de 34 années de plus que sa mère, et meurt pendant l’enfance de Baudelaire, en 1827.

Quelques mois plus tard, Caroline Dufays épouse le chef de bataillon lieutenant-colonel Aupick qui devient plus tard un haut ambassadeur français auprès des divers tribunaux nobles. Les biographes et critiques ont souvent considéré cette période comme la plus cruciale de la vie de Baudelaire, affirmant que Baudelaire haïssait le lieutenant-colonel Aupick qui lui prenait une partie de l’affection de sa mère. En effet, le jeune poète n’aimait réellement de son vivant qu’une seule personne : sa mère. Son beau-père Aupick affecté à Lyon en 1831, Baudelaire s’inscrit à la pension Delorme et au Collège royal de Lyon.

En 1836, la famille revient à Paris tandis que le jeune poète s’inscrit au Collège Louis-le-Grand et obtient le deuxième prix de vers latins. À son retour à Paris, Charles Baudelaire commence à composer quelques lignes des Fleurs du mal et devient alors un grand critique d’art et journaliste.

Ses œuvres

Travailleur lent et fastidieux, le poète Baudelaire a toujours été distrait par l’indolence, la détresse émotionnelle et la colique. C’est probablement la raison pour laquelle il a publié son premier recueil si tardivement. En effet, les Fleurs du mal n’ont été publiées qu’en 1857, bien que certains de ses vers avaient déjà paru dans la Revue des Deux Mondes en 1855, une revue détenue par Auguste Poulet Malassis.

De même, certains poèmes du jeune poète Charles Baudelaire avaient également apparu fugitivement dans divers magazines français au cours de la décennie précédente. Dès leurs premières publications, les poèmes de Charles Baudelaire ont trouvé un certain public de connaisseurs, grâce au romantisme, au prodige et le scandale inébranlable de ses vers.

Parmi les traits caractéristiques des poèmes signés Charles Baudelaire, on retrouve les thèmes du sexe, de la mort, du lesbianisme, de l’amour, du profane, du mariage, du plaisir, de la politique, de l’art, de la métamorphose, de la mélancolie, de la corruption, de l’innocence et de l’oppression. Autre particularité, l’utilisation par le jeune poète des sens de l’odorat et du parfum lui permet de décrire certains sentiments de nostalgie et d’intimité perdue.

Hostiles au réalisme et au positivisme contemporain, les poèmes de Charles Baudelaire mettent plutôt en avant la sensibilité, la recherche de la vérité humaine et la vérité essentielle.

D'autres grands noms de son époque :