Ecrire une pièce de théâtre

Envie d’emboîter les pas de célèbres dramaturges ? Nous vous donnons quelques indications pour vous lancer dans l’écriture de votre livre de théâtre- qui sera peut-être le prochain chef-d’œuvre. Les secrets de fabrication de la littérature théâtrale n’auront plus aucun mystère pour vous.

Choisir son genre

Ca y est vous vous êtes décidé, vous voulez écrire votre pièce, mais vous ne savez pas par où commencer. Comment développer votre univers et planter le décor dans lequel évolueront vos personnages ? Nous vous conseillons tout d’abord de choisir le genre de théâtre que vous souhaitez faire. Est-ce une tragédie, une comédie peut-être une satire ?

Sélectionner votre style vous permettra d’orienter votre imagination et votre réflexion. En effet, les différentes formes théâtrales n’obéissent pas aux mêmes règles de rédaction. Dans le cas où ce serait votre premier ouvrage, nous vous conseillons de commencer par les styles très codifiés de la tragédie ou de la comédie avant de vous orienter vers des formats plus libres.

Développer le cadre

Avant de vous plonger dans l’écriture, nous vous suggérons de faire le point sur vos différentes passions. Écrire sur ce qu’on aime facilite grandement le processus de rédaction. Est-ce une comédie sur le sport, sur la vie en couple ou un drame romanesque ?
Vous devez aborder le théâtre de manière journalistique en faisant un déroulé des évènements qui structurent votre récit. C’est la méthode du QQOQCP à savoir : Qui ? Quoi ? Où ? Quand ? Comment ? Pourquoi ? Votre histoire doit répondre à l’ensemble de ces questions.

Votre histoire se déroulera-t-elle dans le monde du travail ? Dans le cadre intime d’une maison ? Durant un séjour de vacances ?

Développer ses personnages

Ils représentent la part la plus importante de l’écriture de votre pièce : les personnages. Il ne faut pas les négliger. N’hésitez pas à enrichir leurs vies et leurs différentes expériences cela vous donnera de la matière dans les dialogues.

Les protagonistes de l’histoire ne se racontent qu’à travers les dialogues. Le public ne peut pas lire de description, il apprend à les connaître que par rapport aux discussions ou monologues. C’est pourquoi nous vous conseillons d’indiquer leurs personnalités, les différentes intonations et indications de jeu dans les didascalies. L’effet recherché est la vraisemblance.

Afin de mieux les visualiser, nous vous invitons à faire des fiches sur chacun d’eux en les classant par ordre d’importance : personnages principaux, secondaires et enfin les figurants. Vous pourrez y noter l’ensemble de leurs caractéristiques : traits de caractères, registre de langage et leurs liens avec les autres acteurs de l’histoire. 

Structurer le récit

Le théâtre s’est avant tout une histoire de rythme, il faut structurer le récit pour ne pas ennuyer le spectateur. Par définition, votre ouvrage a vocation à être joué devant un public. Il faut donc que la découpe du scénario amène du dynamisme, du changement et de la surprise.

La pièce est découpée en actes et ceux-ci doivent s’achever sur l’apparition d’éléments nouveaux et de péripéties à venir. Cette manière de faire vous permettra de tenir le spectateur en haleine.

Ces actes sont généralement répartis en trois grandes parties : l’exposition, les péripéties et le dénouement. L’exposition vise à présenter le contexte, les personnages et le lieu de l’action. Les péripéties sont les différents obstacles auxquels doivent faire face les protagonistes avant le dénouement de l’action. 

Lisez et regardez des pièces

Avant de vous lancer, nous vous conseillons de lire des livres théâtraux pour vous inspirer des procédés utilisés par d’autres auteurs. Allez regarder les représentations, en particulier celles dans le registre dans lequel vous souhaitez écrire. Cette étape vous permettra de vous imprégner de l’univers théâtral.

Se relire et se faire relire

Vous avez fini de rédiger votre livre ? Faites-vous relire par d’autres personnes aussi bien de votre entourage qu'étrangères. Vous pourrez ainsi recueillir des commentaires précieux pour la correction de certains éléments de votre pièce. Se tromper vous donnera l’occasion d’améliorer votre récit voire de donner une orientation totalement différente.
N’hésitez pas à vous laisser du temps pour réfléchir sur votre œuvre, aérez-vous pour revenir avec plus de fraîcheur et de nouvelles idées.

Jouer les scènes pour visualiser

Le théâtre n’est pas fait pour la narration, il faut maintenant jouer. Aux différentes étapes d’écriture, quand vous avez un doute sur la vraisemblance et la véracité de certaines répliques, mettez-vous dans la peau de votre personnage et jouez. En vous écoutant jouer, vous pourrez vous fixer sur ce que vous voulez.

YouScribe vous permet de publier vos documents gratuitement. N’hésitez pas à les partager pour une large diffusion.

Allez plus loin :

Vous souhaitez allez plus loin dans la connaissance de l'art théâtral, alors YouScribe vous propose plusieurs pages qui parlent de plusieurs sujets :