Jean de la Fontaine

Jean de la FontaineNé en 1621 en France, Jean de la Fontaine est un écrivain français dont les fables se classent parmi les plus grands chefs-d’œuvre de la littérature française. Découvrez dans cet article la biographie de ce poète de grande renommée, ainsi que ses principales œuvres.

La vie de Jean de la Fontaine

Jean de la Fontaine naît le 8 juillet 1621 dans une famille bourgeoise vivant à Château-Thierry. Jusqu’à sa dixième année d’études secondaires, il reste dans son lieu de sa naissance, puis termine ses études en 1636 à Paris.

Cinq ans plus tard, l’écrivain commence à étudier la théologie à l’Ordre des Oratoriens, mais abandonne son parcours après noviciat en 1643. En 1647, il épouse Marie Héricart, mais le couple se sépare en 1658. Entre 1652 et 1671, il occupe les fonctions d’inspecteur des forêts, une profession héritée de son père.

Quelques années plus tard, il déménage à Paris pour passer ses années les plus productives en tant qu’écrivain. En 1657, il devient l’un des protégés de Nicolas Fouquet, le riche surintendant parisien spécialisé en finances. Entre 1664 et 1672, il devient gentilhomme d’honneur de la duchesse douairière d’Orléans au Luxembourg. Durant une vingtaine d’années, il adhère au cercle de la maison de Mme de La Sablière qui était jadis un célèbre lieu de rencontres des savants, philosophes et écrivains français.

En 1683, il est élu à l’Académie française après une certaine opposition du roi en raison de son caractère essentiellement irréligieux et non conventionnel. Habitée par le poète jusqu’en 1676, la demeure du poète est aujourd’hui monument historique et abrite le musée Jean de la Fontaine.

Les fables de la Fontaine

Les Fables de la Fontaine représentent incontestablement la plus célèbre partie des œuvres de Jean de la Fontaine Les six premiers livres publiés, regroupés dans le Premier recueil, ont été publiés en 1668 et suivis par le Deuxième recueil qui regroupe pour sa part plus de cinq livres publiés entre 1670 et 1678. Les fables du deuxième recueil montrent encore plus d’habileté technique que celles du premier tout en dévoilant les réflexions personnelles et les spécificités littéraires des œuvres de Jean de la Fontaine.

Contrairement aux idées reçues, la Fontaine n’est pas le précurseur du fil de base de ses fables. En effet, il s’est inspiré principalement de la tradition « Aesopic » et des coutumes de l’Asie de l’Est. Représentant la principale œuvre poétique de la période classique, les œuvres de Jean de la Fontaine regroupent en quelque sorte le travail de réécriture des textes d’Horace et des fables d’Ésope, de Pañchatantra et de Phèdre. En outre, d’innombrables critiques ont répertorié et classé Les Fables de Jean de la Fontaine en tant qu’œuvres de la sagesse, de l’épicurisme ingénieux et de la mythologie grecque.

L’utilisation des animaux, qui deviennent les personnes familières des Fables, a permis au célèbre fabuliste d’instruire les hommes, mais aussi de transmettre ses idées personnelles sur la corrélation entre la nature humaine et la nature animale. Allant du simple campagnard aux héros de la mythologie grecque, en passant bien entendu par les animaux, les personnages de Jean de la Fontaine sont astucieusement manipulés par l’écrivain afin de donner une haute valeur aux fables qui n’étaient réservées jusque-là qu’à l’enseignement rhétorique.

Découvrez d'autres grands poètes :