Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Rapport d'information fait au nom de la Commission des affaires sociales à la suite d'une mission effectuée du 8 au 18 septembre 2005 par une délégation chargée d'étudier la situation sociale à La Réunion et à Mayotte

De
56 pages
Une délégation de douze sénateurs s'est rendue à La Réunion et à Mayotte en septembre 2005. L'objet de la mission était, initialement, d'étudier le problème de l'alcoolisation foetale à La Réunion. Les sénateurs ont élargi leurs observations à la situation sociale des deux îles : Jeunesse et dynamisme de La Réunion, importance du chômage et des allocataires de minima sociaux, lutte contre l'alcoolisme, service militaire adapté. Problèmes d'immigration clandestine à Mayotte, de santé, de logement et d'éducation ; nécessité du développement des infrastructures et des investissements dans les domaines touristique, agricole et piscicole.
Voir plus Voir moins
N° 140
S É N A T
SESSION ORDINAIRE DE 2005-2006
Annexe au procès-verbal de la séance du 19 décembre 2005
RAPPORT D’INFORMATION
FAIT
au nom de la commission des Affaires sociales (1), à la suite d’une mission effectuée du 8 au 18 septembre 2005 par une délégation chargée d'étudier la situation socialeà laRéunionet àMayotte,
Par M.Gilbert BARBIER, Mmes Claire-Lise CAMPION, Sylvie DESMARESCAUX, MM. Guy FISCHER, Alain GOURNAC, Jean-Marc JUILHARD, Mmes Valérie LÉTARD, Anne-Marie PAYET, Gisèle PRINTZ, Catherine PROCACCIA, Patricia SCHILLINGER et M. Louis SOUVET,
Sénateurs.
( 1 ) C e t t e c o m m i s s i o n e s t c o m p o s é e d e : A b o u t ,M . N i c o l a sp r é s i d e n tu r n a c , o  A M . G l a i n M ; L o u i s S o u v e t , G é r a r d D é r i o t , J e a n - P i e r r e G o d e f r o y , M me s C l a i r e - L i s e C a mp i o n , V a l é r i e L é t a r d , M M . R o l a n d M u z e a u , B e r n a r d S e i l l i e r ,v i c e - p r é s i d e n t s B a u l J l a n c , J e a n - M a r c u i l h a r d , M M . F r a n ç o i s A u t a i n , P ; M me s A n n e - M a r i e P a y e t , G i s è l e P r i n t z ,r é t a i r e ss e c  mo u d r y , e a n - P a u l A M . J l q u i e r , M Ac q u e l i n e a  J me M ; G i l b e r t B a r b i e r , D a n i e l B e r n a r d e t , M me B r i g i t t e B o u t , M M . J e a n - P i e r r e C a n t e g r i t , B e r n a r d C a z e a u , M me s I s a b e l l e D e b r é , C h r i s t i a n e D e mo n t è s , S y l v i e D e s ma r e s c a u x , M . C l a u d e D o me i z e l , M me B e r n a d e t t e D u p o n t , M M . M i c h e l E s n e u , J e a n - C l a u d e E t i e n n e , G u y F i s c h e r , J a c q u e s G i l l o t , F r a n c i s G i r a u d , M me s F r a n ç o i s e H e n n e r o n , M a r i e - T h é r è s e H e r ma n g e , G é l i t a H o a r a u , C h r i s t i a n e K a mme r ma n n , M M . S e r g e L a r c h e r , A n d r é L a r d e u x , D o mi n i q u e L e c l e r c , M a r c e l L e s b r o s , M me R a y mo n d e L e T e x i e r , M M . R o g e r M a d e c , J e a n - P i e r r e M i c h e l , A l a i n M i l o n , G e o r g e s M o u l y , M me s C a t h e r i n e P r o c a c c i a , J a n i n e R o z i e r , M i c h è l e S a n V i c e n t e , P a t r i c i a S c h i l l i n g e r , M . J a c q u e s S i f f r e , M me E s t h e r S i t t l e r , M M . J e a n - M a r i e V a n l e r e n b e r g h e , A l a i n V a s s e l l e , F r a n ç o i s V e n d a s i , A n d r é V é z i n h e t .
O u t r e - m e r .
AVANT-PROPOS
- 3 -  
S O M M A
I
R
E
 
Pages
......................................................................................................................... 5
I. LA RÉUNION, UNE ÎLE JEUNE, ENTRE RÉUSSITES ET DIFFICULTÉS....................... 9
A. UNE ÎLE JEUNE ET DYNAMIQUE ......................................................................................... 9 1. Un atout essentiel : la jeunesse de la population..................................................................... 9 a) Les spécificités démographiques de La Réunion ................................................................. 9 b) Des conséquences importantes en termes de population active ........................................... 10 2. Une île très dynamique sur le plan économique...................................................................... 10 3. Des potentiels à développer......................................................................... ...11........................ a) Développer le tourisme....................................................................................................... 11 b) Développer les infrastructures ............................................................................................ 1 2
B. DE GRANDS DÉFIS SOCIAUX À RELEVER .......................................................................... 12 1. Des records en termes de chômage et de minima sociaux....................................................... 12 a) Un tiers de la population au chômage ................................................................................. 12 b) Un nombre très élevé d’allocataires de minima sociaux...................................................... 13 2. Une priorité : faire face à la crise du logement....................................................................... 14 3. Résoudre le problème de l’immi gration mahoraise et comorienne.......................................... 15
C. DEUX RÉUSSITES À ÉTENDRE EN MÉTROPOLE................................................................ 16 1. Les actions de lu tte contre l’alcool......................................................................................... 16 a) Le groupe de travail régional de lutte contre l’alcoolisme ................................................... 17 b) La prévention du syndrome d’alcoolisation fœtale.............................................................. 19 2. Une seconde chance grâce au service militaire adapté........................................................... 20
II. MAYOTTE, UN ÎLOT DE PROSPÉRITÉ DANS UN OCÉAN DE PAUVRETÉ................ 25
A. UN PROBLÈME MAJEUR : L’IMMIGRATION CLANDESTINE ........................................... 27 1. Une situation démographique explosive.................................................................................. 27 a) Une natalité élevée......................................................................................................... ..... 27 b) Des migrations de grande ampleur ...................................................................................... 28 2. Un préalable pour faire face à ce problème : l’état civil......................................................... 29 3. La nécessité d’une coopération avec les Comores................................................................... 31
B. TROIS GRANDS DÉFIS À RELEVER ...................................................................................... 31 1. Un droit pour tous : la santé..................... 32.............................................................................. 2. Le problème crucial du logement............................................................................................ 33 3. D’immenses besoins en matière d’éducation et de formation.................................................. 36
C. DES ATOUTS À DÉVELOPPER ............................................................................................... 38 1. Trois projets structurant s prioritaires..................................................................................... 38 a) Le prolongement de la piste de l’aéroport de Pamandzi ...................................................... 38 b) L’extension du port de Longoni .......................................................................................... 39 c) L’installation du câble à haut débit ..................................................................................... 39
- 4 -
2. Favoriser les investissements dans quelques domaines porteurs d’avenir............................... 39 a) Le tourisme......................................................................................................................... 39 b) L’agriculture............................................................................................................... ........ 40 c) La pêche et l’aquaculture ................................................................................................... . 41
CONCLUSION...................... 45........................................................................................................
PROGRAMME DE LA MISSION............................................................................................... 47
TRAVAUX DE LA COMMISSION............................................................................................. 51
Mesdames, Messieurs,
- 5 - 
AVANT-PROPOS
Une délégation de la commission des Affai res sociales du Sénat s’est rendue à La Réunion et à Mayotte du 9 au 17 septembre 2005. Elle était composée de Gilbert Barbier, Claire-L ise Campion, Sylvie Desmarescaux, Guy Fischer, Alain Gournac, Jean-Marc Juilhard, Va lérie Létard, Anne-Marie Payet, Gisèle Printz, Catherine Procaccia, Patricia Schillinger et Louis Souvet. Initialement, cette mi ssion devait s’intéres ser au problème de l’alcoolisation fœtale à La Réunion ; en réal ité, elle a abordé un grand nombre de sujets, a étendu son programme à Mayotte et finalement a examiné de façon approfondie les problèmes sociaux pr incipaux de chacune des deux îles. Le programme de la mission a été inte nse, alternant rencontres et débats avec visites sur le terrain, tant à La Réunion qu’à Mayotte. La délégation souhaite à cet égard exprimer ses remerciements les plus vifs à l’ensemble des personnalités rencont rées qui ont chacune contribué, grâce à la qualité de leur accueil et à leur disponibilité , à éclairer les membres de la mission sur les nombreuses facettes de la réalité économique et sociale de cette « France de l’Océan Indien ». Elle exprime également toute sa gratitude à Anne-Marie Payet, sénateur de La Réunion, dont les initiatives et l’aide efficace et constante ont permis à ce déplacement d’être un grand succès. Sa reconnaissance s’étend enfin aux élus de Mayotte, les sénateurs Adrien Giraud et Soibahaddine Ibrahim et le député Mansour Kamardine. La chaleur de leur accueil et leur présence tout au long du séjour de la délégation à Mayotte ont été déterminante s pour une bonne compréhension des enjeux auxquels est confro nté l’archipel. Nombre des questions abordées se sont révélées être des sujets d’une actualité brûlante. Cert aines des difficultés mises en exergue par la délégation ont même déjà trouvé une réponse, comme le déplafonnement des allocations
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin