Le rapport de l'Observatoire national de la pauvreté et de l'exclusion 2010-2011 - Crise économique, marché du travail et pauvreté

De
Publié par

Le septième rapport de l'ONPES souligne une lente tendance à l'augmentation de la pauvreté en France depuis 2004, qui touche en 2009 près de 8,2 millions de personnes, soit 13,5 % de la population, augmentation moins marquée cependant que dans d'autres pays européens. Le premier chapitre s'interroge sur les possibles phénomènes d'irréversibilité ou de maintien dans la pauvreté des populations. Sur la base de ces nouveaux indicateurs et de données inédites, issues de l'exploitation des enquêtes françaises et européennes sur la pauvreté et l'exclusion, ce chapitre cherche à mesurer l'étendue et la profondeur de ces phénomènes. L'ONPES constate dès lors que, malgré les récentes mesures prises pour lutter contre l'aggravation de l'exclusion, le développement de la pauvreté en emploi se poursuit et de nombreuses personnes n'arrivent pas à accéder aux droits fondamentaux (logement, soins, éducation, formation). Le deuxième chapitre est consacré à documenter les effets de la récession économique sur l'emploi, le chômage et la pauvreté. Il pose la question de notre système de protection, étudie le bilan du revenu de solidarité active (RSA) et celui des allocations personnelles de logement au regard de la lutte contre la pauvreté. Enfin il analyse à partir de trois monographies territoriales les modalités selon lesquelles les acteurs économiques, les élus, et les personnes en situation de précarité cherchent à s'adapter au nouveau contexte de crise et mettent en oeuvre des stratégies qui vont du repli à l'innovation sociale et économique. Ce second chapitre se conclut par une analyse des représentations de la population française vis-à-vis de la pauvreté et de l'exclusion sociale, qui fait apparaître que nombre de personnes interrogées craignent de connaître à l'avenir, pour eux ou pour leurs enfants, une situation de pauvreté et d'exclusion.
Source : http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/124000172-le-rapport-de-l-observatoire-national-de-la-pauvrete-et-de-l-exclusion-2010-2011-crise
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique
Nombre de pages : 134
Voir plus Voir moins
Crise économique, marché du travail et pauvreté
rapport 2011-2012
LeConseiL de L’observatoire Président :Jérôme Vignonn Jean-Lu utin, charé de recherche Sept membres de droit :au Centre d’éconoie de la oronne n CNniversité Paris  PanthéonLe président du Conseil national des ( politiques de lutte contre la pauvreté et oronne) et directeur du Centre associé l’exclusion sociale (CNLE),Étienne Pinte ;; Céreq Îlederance nLa Direction de la recherche, des études,n élène Périvier, éconoiste à de l’évaluation et des statistiques (DEE) l’servatoire rançais des cononctures du inistère du ravail, de l’Eploi et de la éconoiques (CE) et coresponsale du anté et du inistère des olidarités et de la Prorae de recherche et d’enseineent Cohésion sociale, représentée parBaudouindes savoirs sur le enre (PEE) Seys; nL’nstitut national de la statistique et desSept personnalités ualifiées ayant études éconoiques (NEE), représenté paronouru ou onourant par leur ation Jean-Louis Lhéritier;à l’insertion et à la lutte ontre les nLe Centre d’analse stratéique (C),elusions : représenté parSylvain Lemoine;n nnaïg bean, charée de ission n àLa Direction de l’aniation de la recherche la ission réionale d’inoration sur et des études statistiques (DE) du l’exclusion (E) et ere d’Duart inistère du ravail, de l’Eploi et de la onde ; anté, représentée parChristel Colin;n ihel Bérard, ere de oisins et nLa Direction énérale du trésor du Citoens en éditerranée ; inistère de l’Éconoie, des inances et den Jean-Pierre Bulte, représentant des l’ndustrie, représentée parChloé avan; petits rères des Pauvres dans les réseaux nLa Caisse nationale des allocations européens EPN et E ; ailiales (CN), représentée parChristinen enis Cler, éconoiste et conseiller de Chamba la rédaction d’Alternatives économiqes; n Éri arlier, coordinateur scientifique international, Centre de recherche CEP NED (Luxeour) ; n Christophe obert, déléué énéral adoint de la ondation é Pierre pour le loeent des déavorisés ; n ominiue Saint-aary, ancienne responsale du départeent enquêtes et analses statistiques du ecours Catholique
Sept universitaires et herheurs dont la ompétene est reonnue dans le domaine de la pauvreté et de l’elusion : n ihel Borgetto, proesseur à l’niversité Paris  Panthéonssas ; n ihael örster, adinistrateur principal à l’ranisation de coopération et de développeent éconoiques (CDE), au sein de la division des politiques sociales ; n eorges louovieo, Directeur du ureau d’étude  echerche ; n ihel Legros, proesseur à l’École des hautes études en santé pulique (EEP), directeur du départeent des sciences huaines et sociales et des coporteents de santé ; n ihel ouillart, proesseur d’éconoie à Paris uest Nanterre ;
embres observateurs : n eneviève Besse, Coissariat énéral au développeent durale ; n arie rane Cury, Direction énérale de la cohésion sociale
ecrétaire énéral :idier elot Charée des pulications :adine autier ecrétaire :Laurene ournier
Sommaire
Introduction................... ...............................................................................................................9
chapitre1 ..................................................................................................................... 13 Une tendance à l’accroissement de la pauvreté et de l’exclusion sociale ....................................................... 13
Inégalités et pauvreté : hausse et concentration sur les publics les plus fragiles ............................................ 16
Les groupes de populations particulièrement confrontés à la pauvreté et à l’exclusion sociale en rance et en urope .......................................................... 6
La pauvreté et l’exclusion sociale : des phénomènes inégalement répartis sur le territoire .............................................................................................................. 
La grande pauvreté une hausse lente et progressive difficilement enraée par notre sstème de protection sociale ..................................................................... 
ausse du surendettement et risue de maintien dans la pauvreté .......................... 
Les uestions posées par « l’inclusion active » ........................................................... 
Les progrès en matière d’accès aux droits restent insuffisants .................................. 
citrehap2 .................................................................................................................... 49 Crise économiue emploi pauvreté et sstème social ............................. 9
es eets de la crise économiue sur l’emploi en rance et en urope ......................................................................................... 9
La crise économiue a renforcé la précarité de l’emploi ............................................ 
La hausse du chômage touche particulièrement les publics les plus fragiles ........... 
L’llemagne enregistre une meilleure performance du marché de l’emploi mais au prix d’un bilan social dégradé ..................................................... 61
5
Le Rapport de l’ONPES 20202
rise économiue marché du travail et pauvreté
a crise économiue met sous tension nos sstèmes de arantie sociale et les services d’accompanement des pulics les plus en dificulté ............... otre sstème social ne oue ue partiellement son rôle de rempart contre la pauvreté et l’exclusion sociale ...................................................................... 6
La nécessaire revalorisation des minima sociaux .......................................................  La crise économiue a mis sous tension les acteurs de l’accompagnement.................................................................................................  L’impact de la crise sur les inégalités : premières évaluations européennes .............  es mares de manœuvre et les modalités d’adaptation des acteurs locaux à la crise ................................................................................ 3 n sentiment de développement de la précarité ........................................................ 
La crise amoindrit les capacités de résistance des plus exclus ................................. 6 L’accompagnement en difficulté même si les institutions cherchent à s’adapter ...........................................................  Les stratégies des entreprises et des ménages souvent guidées par une forme de repli .................................................................................................  es modalités d’adaptation diverses selon les territoires .......................................... 1
n nonrecours important ........................................................................................... 
a crise renorce l’attente de ustice sociale et de protection contre la précarité.................................................................................................. 93 Inuiets pour leur avenir les rançais le sont encore plus pour celui de leurs enfants ..........................................................................................  ace à la montée des risues de précarité une demande de ustice et de protection accrue................................................................................................ 6
Conclusion  u-delà de la crise prévention viilance et lutte contre les inéalités .............9
nseignement de l’observation rétrospective ............................................................. 
Les enseignements complémentaires de la crise ....................................................... 
révention vigilance lutte contre les inégalités ........................................................ 1
asennxe...................................................................................................................... 103 nnexe 1  Évolution de la pauvreté et de l’exclusion sociale selon les indicateurs de l’S .............................................................. 103
nnexe 2  éfinition des indicateurs de mesure de la pauvreté de l’S ......................................................................... 10
nnexe 3  es minima sociaux conditions d’accès arèmes et eectis..................................................................................... 112
nnexe   auvreté et inéalité sur lonue période ................................. 11
6
Le Rapport de l’ONPES 20202
ommaire
nnexe   Contriution de l’S au reard du troisième rapport du ouvernement au arlement sur le suivi de l’oecti de aisse d’un tiers de la pauvreté en cin ans ......................................................... 11
nnexe   iste des siles ......................................................................... 132
nnexe   réviations utilisées pour désiner les pas de l’Union européenne ................................................................................ 13
7
Le Rapport de l’ONPES 20202
Introduction
epuis le milieu de l’année 2, la rance et les pas européens sont entrés dans une pase de crise économiue, la plus importante depuis la récession istoriue des années 19 i dans notre pas une légère reprise s’est esuissée en 21, l’année suiante, et les préisions actuelles pour ce ui concerne l’année en cours, ne laissent pas présager d’améliorations sensiles à court terme Cette crise, comparatiement au crises antérieures se caractérise par son intensité et des pertes d’emplois supérieures à celles constatées lors de la précédente récession du milieu des années 199 eant l’ampleur de ce pénomène, l’seratoire national de la paureté et de l’eclusion sociale (E) aait déjà tenté, lors de son siième rapport pulié en mars 21, une première « esuisse des effets préisiles de la crise sur la paureté et l’eclusion sociale » es données dont nous disposions à l’époue (automne 29) ne nous aaient cependant pas permis de prendre l’entière mesure des conséuences des transformations économiues ui secouaient la rance et l’ensemle des pas déeloppés, et de mesurer leurs effets sur les populations les plus fragiles ous aions néanmoins cercé à analser les différents canau par lesuels la crise se diffusait, ainsi ue le rôle joué par les stailisateurs économiues et le sstème de protection sociale dans la lutte contre la paureté ous aions conclu u’au démarrage de la crise, la rance aait plutôt ien résisté au coc économiue des années 2 et 29, même si ses effets négatifs étaient déjà perceptiles sur les populations les plus en difficulté eu ans plus tard, au moment où l’E remet son septième rapport, nous pouons moiliser un ensemle de données plus complètes i l’information disponile reste triutaire d’un certain retard (nous ne disposons des données sur
9
Le Rapport de l’ONPES 20202
rise économiue marché du travail et pauvreté
la paureté monétaire ue pour 29), nous sommes néanmoins eaucoup plus à même de rendre compte des transformations économiues et sociales en cours ous disposons en effet de données particulièrement rices et approfondies sur les effets de la crise sur les transformations du marcé du traail C’est pouruoi, sans renoncer à ses missions principales de mise en lumière des situations de paureté et d’eclusion sociale, les memres de l’seratoire ont oulu donner un éclairage particulier sur les effets de l’actuelle récession économiue sur le traail, l’emploi et le cômage en rance et en Europe ’eclusion de l’emploi, on le sait, constitue une des causes principales d’entrée dans la paureté, et de ce point de ue se doit d’être analsée aec précision our autant, l’seratoire s’était engagé, dans le cadre de sa mission principale de mise à disposition d’une information sntétiue et actualisée sur les pénomènes de paureté, d’inégalités et d’eclusion, à faire éoluer son taleau de ord en fonction de l’aancée du contete institutionnel et de la disponiilité des données produites par l’appareil statistiue pulic C’est pouruoi, l’E a décidé de réiser en profondeur les indicateurs constitutifs de son taleau de ord afin d’intégrer certaines données nouelles et de tenir compte du fait ue le gouernement, dans le cadre de son ojectif de réduction de la paureté d’un tiers d’ici 212, s’est doté, de son côté, d’un outil de suii de cet ojectif aec leuel il conenait de s’articuler
C’est ainsi uele premier capitre ce rapport s’appuie désormais sur un de nomre plus important d’indicateurs (une ingtaine, contre one initialement) et retrace les principales éolutions de la paureté et de l’eclusion sociale sur di ans Ce capitre s’interroge sur les possiles pénomènes d’irréersiilité ou de maintien dans la paureté des populations déjà durement toucées aant même l’apparition de la crise actuelle ur la ase de ces noueau indicateurs et de données inédites, issues de l’eploitation des enuêtes françaises et européennes sur la paureté et l’eclusion, ce capitre cerce à mesurer l’étendue et la profondeur de ces pénomènes ’E constate dès lors ue, malgré les récentes mesures prises pour lutter contre l’aggraation de l’eclusion, le déeloppement de la paureté en emploi se poursuit et de nomreuses personnes n’arrient pas à accéder au droits fondamentau (logement, soins, éducation, formation)
e capitre deux de cet ourage est consacré à documenter les effets de la récession économiue sur l’emploi, le cômage et la paureté ’E a souaité s’intéresser plus particulièrement, dans une perspectie de comparaison internationale, à l’impact de cette récession sur le marcé du traail en llemagne Ce pas a en effet mis en place, parfois aant même le déclencement de la crise de 2, des réformes de structure du marcé du traail dont les effets sur le nieau de l’emploi apparaissent particulièrement importants, mais u’il conient également d’interroger au regard de la ausse constatée des situations de précarité et d’appaurissement d’une partie du salariat Ce second capitre pose la uestion
10
Le Rapport de l’ONPES 20202
Introduction
de notre sstème de protection sociale particulièrement mis sous tension dans un contete de contraintes udgétaires l étudie le ilan du reenu de solidarité actie () et celui des allocations personnelles de logement au regard de la lutte contre la paureté l analse enfin, à partir de trois monograpies territoriales, les modalités selon lesuelles les acteurs économiues, les élus, et les personnes en situation de précarité cercent à s’adapter au noueau contete de crise et mettent en œure des stratégies ui ont du repli à l’innoation sociale et économiue Ce second capitre se conclut par une analse des représentations de la population française isàis de la paureté et de l’eclusion sociale, ui fait apparaître ue nomre de personnes interrogées craignent de connaître à l’aenir, pour eu ou pour leurs enfants, une situation de paureté et d’eclusion
n conclusion, ce rapport tente, à partir des constats précédents, de tirer certains enseignements destinés au acteurs et en particulier au Conseil national des politiues de lutte contre la paureté et les eclusions (CE) dont le rôle est d’alerter le gouernement sur les dsfonctionnements constatés, ou au contraire de mettre en eergue les outils, mesures ou politiues ui ont un impact positif sur l’insertion des pulics les plus en difficulté ans ce cadre, l’E insiste particulièrement sur les éolutions préisiles de la paureté et de la grande paureté l reprend en les sntétisant les principau résultats de son rapport et propose des pistes concrètes d’amélioration de l’oseration sociale, ue ce soit en termes d’indicateurs ou d’études à mener dans les procaines années
11
Le Rapport de l’ONPES 20202
chapitre1 ne tendance à l’accroissement de la pauvreté et de l’eclusion sociale
n 200-200 l’S s’est doté d’un taleau de ord d’indicateurs de suivi de la pauvreté et de l’exclusion sociale se ondant sur une approce relative multidimensionnelle et dnamiue de ces pénomènes. ès 2009 un nouveau roupe de travail a été mis en place afin d’adapter ce taleau aux évolutions économiues sociales et institutionnelles. a première partie de ce capitre présente les principales innovations de ce taleau de ord. a deuxième tire les principaux enseinements des nouveaux indicateurs afin de caractériser l’évolution de la pauvreté et de l’exclusion sociale en rance.
Un tableau de bord complété et enrichi
ès sa mise en place, et conformément à ses missions de rassemlement, d’analse et de diffusion des informations relaties au situations de paureté et d’eclusion sociale, l’E s’est attacé à retracer l’éolution de la paureté au traers de différents indicateurs Cette démarce a été formalisée par la mise en place d’un taleau de ord d’indicateurs « centrau » de la paureté et de l’eclusion À traers leur suii, il s’est agi d’enricir le diagnostic commun pour contriuer à une meilleure compréension de la compleité de ces pénomènes, audelà de leur manifestation monétaire généralement priilégiée À l’occasion de son diième anniersaire, en 21, l’E a présenté le ilan d’une décennie d’oseration de la paureté et de l’eclusion sociale, ilan réalisé à partir des one indicateurs retenus ’adaptation du taleau de ord initial, enisagée dès l’origine pour tenir compte « des améliorations ui pourront être apportées… et du déeloppement de noueau indicateurs », se fonde, aujourd’ui, sur uatre préoccupations principales En premier lieu, les conséuences sociales de la crise financière de 2, ui s’est transformée dès l’année suiante en crise économiue majeure, sont lourdes, multiples et écelonnées dans le temps udelà de la référence à un cadre analtiue approprié pour en appréender les manifestations du point de ue de la paureté et de l’eclusion – en termes d’etension, d’intensité et de réersiilité, par eemple –, il conient de moiliser les instruments de mesure les plus susceptiles de les caractériser À cet égard, l’E réaffirme son attacement à une approce
13
Le Rapport de l’ONPES 20202
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.