René Goscinny : l’homme qui révolutionna le métier de scénariste

René GoscinnyVéritable génie de la bande dessinateur, scénariste de talentueux, auteur à succès, René Goscinny est l’une des plus importantes personnes de la bande dessinée de sa génération. Sous sa plume sont nés Astérix, Le Petit Nicolas ou Iznogoud et il est aussi l’un des principaux scénaristes de Lucky Luke. Alors, partons découvrir sa vie et son œuvre…

Sa biographie

René Goscinny, aussi connu sous le nom de  René Maldecq, René Macaire, Agostini ou Liliane d’Orsay a eu une vie bien remplit.

Sa jeunesse

Né à Paris le 14 août 1926, René Goscinny vient d'une famille d’origine polonaise juive. Il va vivre une partie de son enfance en Argentine dès l’âge de 2 ans. Il évitera comme cela l’occupation allemande et la Shoah. Il va obtenir son bac à l’âge de 17 ans, mais perd son père en 1943. À cause de cela, il va devoir chercher un travail et trouve un poste de comptable dans une entreprise de pneumatique. Détestant son travail, il va le quitter et en même temps, il va publier ses premiers dessins et textes dans le Quartier Latin, le journal interne du lycée de Buenos Aires.

En 1945, le jeune René part avec sa mère à New York pour rejoindre son oncle et il va devenir là-bas traducteur de la firme marocaine. Cependant, il quitte rapidement les États-Unis, car il ne veut pas faire son service militaire dans ce pays et il rentre en France où il passe son service à Aubagne. Il va devenir l’illustrateur officiel du régiment et obtenir le rang de sergent.

Son début dans l’édition

Malheureusement pour lui, la France est encore un champ de ruine et il préfère revenir aux USA. Pourtant, la vie ne sera pas simple là-bas, car il va chercher un métier où il pourra faire rire et ne trouve rien pendant 1 an et demi. Fin 1948, il trouve enfin un poste dans un studio de publicité et en 1949, il va publier plusieurs histoires et livres pour enfants.

Après un retour en France par bateau, il va apprendre qu’un Belge du nom de Jijé se trouve dans le Connecticut et qu’il crée des BD. Il le rencontre, ainsi que ces élèves et il va se lier d’amitié avec Morris. Même s’il est moins doué que les élèves de Jijé pour le dessin, il dispose d’un véritable talent pour l’écriture et surtout pour les gags.

Après plusieurs péripéties, Jijé va aider le jeune Goscinny à devenir scénariste de bédés en le mettant en relation avec la World Press Agency qui travaille en étroite collaboration avec les Éditions Dupuis. En 1951, il est envoyé au nouveau bureau de cette entreprise qui ouvre aux champs Élysée et c’est là qu’il va rencontrer un certain Uderzo. Là-bas, il écrira la chronique humoristique Sa majesté mon mari sous le pseudonyme de Liliane d’Orsay.

En 1955, il décide avec Jean-Michel Chartier et Uderzo de faire changer les choses dans le monde de l’édition de la bande dessinée. Ils veulent, effectivement, que les dessinateurs deviennent propriétaires de leur œuvre. Malheureusement, cela échoue et Goscinny est licencier de World Press. Il est rejoint par solidarité par Charlier, Uderzo et Jean Hébrard et ils créent ensemble le syndicat édifrance/édipresse.

Un personnage de plus en plus important

Malgré son renvoi, René Goscinny continue activement sa vie d’auteur de BD, il va à partir de 1955-1956 se spécialiser uniquement dans les scénarios. Il va ensuite être corédacteur en chef du Journal de Pistolin, puis un scénariste important pour le Journal de Tintin, car il va apporter la touche d’humour qui manque à cet hebdomadaire.

En 1959, il sort le journal Pilote édité par édtifrance/édipresse. Le Français René Goscinny va rédiger de nombreux scénarios de bande dessinée, dont la célèbre série Astérix et Obélix ou Iznogoud.

À l’âge de 51 ans, fauché par une crise cardiaque, René Goscinny décède le 5 novembre 1977, il sera enterré au carré juif de Nice. Avec lui va s’éteindre l’un des plus grands, si ce n’est le plus grand scénariste de la bande dessinée franco-belge

René Goscinny, en plus d’être auteur de BD, va écrire plusieurs livres dont Le Petit Nicolas, et il est scénariste pour des films. Il va avoir aussi révolutionné cet univers de la bande dessinée, en donnant le rend qui aurait dû être le sien au scénariste.

Vous retrouverez plus d’information sur ce géant, celui qui a révolutionné la BD sur cette page. http://www.goscinny.net/prog/fr_hom_vie.htm

Son immense œuvre

500 millions, c’est le nombre ahurissant de bédés qu’a vendu René Goscinny. Cela en fait donc le scénariste de BD le plus vendu au monde. Ses blagues inimitables, ses dialogues savoureux ont marqué des générations de lecteurs et continue à plaire aux enfants d'aujourd'hui. Il ne faut pas oublier que Goscinny est le père d’Astérix, le créateur d’Iznogoud, l’auteur du Petit Nicolas ou encore l’un des scénaristes de Lucky Luke.

Qui d’autres peut se targuer d’avoir participé à la création de séries si connues ?

Malheureusement, cet homme d’exception au talent sans commune mesure, un véritable génie du scénario et des gags ont quitté trop tôt ses bulles de BD. Cependant, son œuvre continue d’exister comme pour Astérix et Iznogoud.

Si vous appréciez beaucoup Goscinny, vous pourrez retrouver sur YouScribe une grande partie de ses scénarios de Lucky Luke, la BD du cow-boy qui tire plus vite que son ombre…

Découvrir d'autres scénaristes de BD :