Rapport de stage : comment rédiger une bonne introduction ?

Première approche de votre travail par le correcteur, l’introduction du rapport de stage est capitale. Pour bien la rédiger sans rien oublier, on a sélectionné pour vous des exemples et quelques conseils.

Une partie fondamentale

L’introduction permet au correcteur ou à tout autre lecteur de se forger rapidement une idée de votre expérience en entreprise et de ce que vous avez choisi d’en tirer.
Il est conseillé d’apporter un soin particulier à la rédaction de cette partie, et d’y placer les informations les plus qualitatives et les plus précises.
L’introduction et la conclusion doivent être complémentaires, quitte à pouvoir les lire l’une à la suite de l’autre, l’une permettant de mettre le lecteur en situation, l’autre faisant un bilan de l’ensemble du rapport de stage et donc du stage.

Les grands points à aborder

L’introduction doit être stratégique et apporter un certain nombre d’informations sans entrer dans les détails :

• Votre projet professionnel évoqué de manière plus ou moins précise,
• Le choix du stage et de l’entreprise,
• Une courte présentation de l’entreprise,
• Les différents objectifs de votre stage,
• L’apport du stage pour votre cursus scolaire et professionnel,
• Les missions que vous avez effectuées.

Ces différents points abordés sont supposés vous amener à une problématique à laquelle vous allez devoir répondre tout au long du développement. Suite à l’annonce de votre problématique vous devez présenter le plan de votre réflexion.

L’introduction de votre rapport de stage est désormais terminée. N’hésitez pas à consulter les documents ci-dessous, ou à vous diriger vers notre sélection concernant le sommaire du rapport de stage.