La nouvelle d’anticipation

Abrégée familièrement nouvelle de S. F., la nouvelle de science-fiction est un récit populaire qui fait intervenir la science dans la continuité romanesque. À l’origine destinée notamment aux adolescents, ce genre de nouvelle s’est développée au fur et à mesure de l’évolution de l’imagination romanesque à travers les époques.

La nouvelle science-fiction

Tout au long de ses mutations, la nouvelle science-fiction est devenue une littérature sophistiquée, mais il faut bien la distinguer du roman de SF, beaucoup plus long et moins incisif que la forme en nouvelle.

Par définition, un récit de science-fiction met en scène une situation qui pourrait bien être réelle dans le monde actuel, mais qui se fonde cependant sur l’hypothèse d’une innovation humaine ou extraterrestre. Dans ce sens, il repose surtout sur une situation supposée se baser sur la science ou la technologie. En outre, selon diverses sources spécialisées, une nouvelle de science-fiction se base sur des évènements ancrés dans la réalité, mais qui proviennent d’une innovation scientifique réalisable à très long terme.

Parmi les nombreux exemples des évènements empruntés communément par les récits de science-fiction, on retrouve notamment le clonage, la téléportation spatiale, la téléportation temporelle, les voyages stellaires, la robotique, les androïdes ou encore les apparitions extraterrestres. De nombreux auteurs classiques de la science-fiction ont essayé de maîtriser ces évènements scientifiques, tels que Spitz, Barjavel, Heinlein, Asimov, Mary Shelley ou encore Van Vogt.

L’univers de la science-fiction

L’imaginaire romanesque utilise, pour la science-fiction, des personnages de tous âges et issus de toutes conditions sociales. C’est pourquoi on peut les classer en quatre catégories bien distinctes : le personnage surhumain, l’homme du destin, l’homme de la rue et le simple témoin. Tout au long du récit de science-fiction, l’homme n’est généralement qu’un objet au milieu d’une société hyper mécanisée et peuplée de créatures extraterrestres ou scientifiques.

Seul au sein de la société, le héros combat ses ennemis, humains ou extraterrestres, irréductibles ou non, envahisseurs ou non, et ce, tout en cherchant l’amitié auprès de son entourage. En outre, les nouvelles de science-fiction mettent en évidence l’importance des machines dans la continuité de l’histoire. Enfin, une nouvelle science-fiction met au plus haut point les responsabilités de l’homme : celui-ci tient entre ses mains le sort de sa société.

Pour aller plus loin: