La littérature italienne

Comme pour les autres grandes langues européennes, la littérature italienne est née vers le milieu du moyen-âge avec des œuvres écrites notamment dans le dialecte toscan ou sicilien. L’importance de l’Italie dans la culture de la fin de la période médiévale et de la renaissance est telle, que ses styles littéraires ont souvent inspiré d’autres littératures d’Europe.

Origine

François d'AssiseLa littérature italienne a longtemps vécu dans l’ombre du latin. Effectivement, la langue latine a continué à dominer dans l’écrit jusqu’aux Xe ou XIe siècles. De plus, l’Italie étant partagé en de nombreux états ou principauté et l’Église ayant un poids important (avec pour langue le latin), le développement des premiers écrits artistiques en différents dialectes italiens ne se fera que vers l’an mille.

Plusieurs traces d’ouvrages en langue vulgaire italienne apparaissent vers XIIIe siècle dans différentes régions d’Italie comme à la cour de Frédéric II du Royaume de Sicile, à l’Université de Bologne ou encore dans les ordres religieux comme les Franciscains ou les Dominicains. D’ailleurs, on considère que l’un des premiers textes de la littérature italienne est Le Cantique des Créatures de Saint François d'Assise, écrit en dialecte de l’Ombrie.

 

 

Le Trecento et la Toscane

Pourtant la littérature en langue italienne a dû mal à s’imposer, car une grande partie des ouvrages du XIIe et XIIIe siècle seront rédigés en langue d’oïl (ancien français), notamment Le Livre des merveilles de Marco Polo.

Ensuite, cet usage du français pour la littérature va diminuer grâce à l’explosion culturelle de la Toscane (de Pise à Florence, en ne passant pas Sienne ou Lucques) pendant le Trecento, notamment grâce à des auteurs comme Dante, Boccace ou Pétrarque. Le toscan va donc rapidement devenir la langue des écrits littéraires en italien grâce à ces géants de la littérature de leurs temps.

  • Dante Alighieri (1265-1321) est le plus connu de tous et le fondateur de la littérature italienne pour beaucoup. D’ailleurs, ne dit-on pas la « langue de Dante » ? On lui doit de nombreux ouvrages dont La Divine Comédie, c’est aussi lui qui a donné ces lettres de noblesse au toscan et aux langues vulgaires d’Italie.
  • Pétrarque (1304-1374) est un grand admirateur de la Rome Antique et du latin, il va donc ralentir le développement du toscan une grande partie de sa vie, cependant son Canzoniere sera écrit dans un italien raffiné et riche qui marquera la littérature et la poésie lyrique.
  • Boccace (1313-1375) va lui aussi promouvoir la littérature toscane grâce à plusieurs de ses ouvrages dont l’un des plus connus est le Décaméron.

Dante Alighieri   Pétrarque

En plus de ces trois grands écrivains, la Toscane va voir apparaître d’autres grands auteurs comme Catherine de Sienne ou Bianca da Siena.

La renaissance

À partir des années 1400, la tendance est à l’attrait pour la culture antique grecque et romaine. C’est le début du Quattrocento en Italie qui deviendra la Renaissance dans le reste de l’Europe. Malheureusement pour les langues vulgaires italiennes, cette période va être celle du retour du latin. Cependant, dès 1430 plusieurs auteurs, souvent toscans, vont protéger cette langue. On trouve notamment Léon Battista Alberti, Matteo Palmieri ou encore Machiavel. Cette période humaniste en Italie va aussi apparaître de la littérature dans d’autres langues dont le napolitain.

Ensuite, l’Italie va rentrer dans des périodes troubles, tant politique, militaire qu’économique. Cependant, cela ne va pas empêcher la littérature de se développer. Ensuite viendra la période de l’imprimerie qui va fixer les règles de la langue écrite de manière plus stricte. Après quelques grands auteurs aux XVe et XVIe, la littérature italienne va décliner progressivement dans les années qui suivent.

Période contemporaine

Après plusieurs décennies moins fastes pour les écrits en langue italienne, la période romantique est plus propice avec l’apparition du grand romancier Alessandro Manzoni et le poète Giacomo Leopardi. La fin du XIXe siècle voit apparaître Carlo Collodi, le père de Pinocchio.

Le XXe siècle est beaucoup plus riche avec de nombreux romanciers, poètes ou dramaturges qui ont marqué cette littérature. L’Italie et la langue italienne ont obtenu 6 Prix Nobel de littérature.

Un large choix

YouScribe vous propose de profiter de plusieurs centaines de manuscrits et de livres provenant des plus grands auteurs en langue italienne comme Dante ou Boccace, mais aussi d’autres de notre siècle. Alors, découvrez dès maintenant l’ensemble de notre choix de littérature italienne.

Découvrir les littérature d'autres langues :