La farce

Drôle et parfois subversive, la farce s’adresse dans un premier temps au peuple pour se moquer des puissants qui les oppressent. Genre emblématique du théâtre, il est marqué par les situations ridicules et les nombreux ressorts de comiques qu’il emploie. YouScribe vous fait partager les meilleures répliques des personnages de la farce.

Chronologie

Née dans les faubourgs et sur les places publiques, la farce est avant tout le théâtre du petit peuple. Il prend ses origines dans l’antiquité gréco-romaine. Le genre littéraire se développe réellement durant le Moyen-Âge avec des pièces qui deviendront très célèbres notamment Le Pâté et la Tarte.

De traditions orales, la farce compte aujourd’hui très peu d’œuvres écrites contrairement à la richesse des représentations durant la période médiévale. Il se distingue des autres formes de théâtre par la cible qu’il touche. En effet, l’art de la scène était encore très segmenté ; la tragédie considérée comme noble s’adressait principalement à l’aristocratie, la comédie plus légère visait la bourgeoisie et la farce, les petites gens.

Il faut attendre le 17e siècle avec la Commedia Del Arte et l’essor de la comédie pour que la farce se renouvelle. Celle-ci devient très populaire notamment à travers la bibliographie de Molière. Nous pouvons citer Les Fourberies de Scapin.

Par la suite, la littérature farcesque évolue en même temps que le registre comique et est considérée comme l’ancêtre de la comédie.

Commedia dell'arte

Qu’est-ce que c’est ?

Si vous vous demandez comment reconnaître la farce, nous vous donnons ici quelques clés de compréhension. Tout d’abord, ce qui caractérise la pièce farcesque :

  • Une durée de représentation plus courte que la tragédie et la comédie
  • Un langage familier, voire grossier
  • Les personnages ont chacun une identité propre
  • Les histoires ne sont pas censurées et mettent en avant une forme de satire
  • Le récit est sous forme de vers
  • Les intriques des personnages dénonçaient les défauts des hommes (adultères, vols et tromperies) et des classes dominantes (Église et aristocratie).

Malgré, sa popularité et le fait que le public rit aux éclats ; la farce souffre d’un déficit de considérations. Contrairement à la comédie et à la tragédie ; il est très peu retranscrit. Les pièces se jouent le plus souvent à l’extérieur dans les lieux communs de la population.

Les grands auteurs

Il existe peu de livres sur ces pièces de théâtre. En effet, la farce était transmise de manière orale afin d’éviter la censure. Elle avait le droit de tout dire et de tout ridiculiser. Les auteurs des farces les plus célèbres sont d’ailleurs inconnus.
Cependant, de nombreuses œuvres sont attribuées à des hommes disposant d’un statut social important ; les clercs de Basoche. Ceux-ci avaient des titres de juges, d’avocats et sont à l’origine de nombreuses représentations.

Les dramaturges les plus connus de la farce restent Molière ainsi que les apports de la Commedia Del Arte.

Le théâtre vous intéresse ? Nous vous proposons d’aller plus loin :