Plus de détail sur la composition d’une BD

Envie d’en savoir un peu plus sur les bandes dessinées européennes ? Sur leurs compositions ? Sur leurs éléments ? Sur leurs formats ? Vous trouverez plein d’informations sur ce type de livre sur cette page, comme cela vous pourrez plus facilement définir les bédés et découvrir de quoi elles sont composées.

L’anatomie des BD

La bande dessinée européenne, aujourd’hui principalement franco-belge, à un format et un style particulier qui va la différencier en grande partie des autres grands genres de la littérature graphique comme les mangas japonais et les comics américains. Cependant, on utilise des termes et des mots communs pour les différents types de livres graphiques.

Effectivement, que vous lisiez une bédé européenne ou leurs homologues d’autres pays, elles vont souvent avoir la même composition avec des élements comme des bulles, des récitatifs, des onomatopées, des cases, des bandes ou encore des planches.

Les bulles

À l’origine, les bulles de BD étaient appelées phylactères. C’est l’un des éléments essentiels de la bande dessinée qui va permettre d’inclure du texte sous la forme de dialogue, directement dans la case et donc le dessin. Elle a une forme différente dans les comics.

Les récitatifs

Élément très important de la littérature graphique, les récitatifs permettent effectivement d’avoir une voix off, par exemple pour mettre en situation, donner des indications géographiques, historiques ou temporelles. Elles figurent souvent au bord des vignettes dans un petit encadrer. Dans les « histoires en images », on utilise exclusivement les récitatifs et donc on ne met pas de bulles.

Les onomatopées ou idéogrammes

Art mêlant littérature et graphisme, la BD se devait de représenter une action, un bruit ou même une pensée de la meilleure des manières. D’où l’importance de l’utilisation des onomatopées ou des idéogrammes. Dans une bande dessinée, elles vont apparaître sous la forme de mots (« boum ! » « pan ! » ou de signes.

La case ou la vignette

La plupart des bédés sont composées de cases ou de vignettes, même si certaines n’en ont pas. Contenant une image avec souvent des bulles, la case est souvent essentielle. Elle permet de séparer l’action en plusieurs scènes. Plusieurs cases à la suite disposées en ligne se nomment bande ou strie en anglais.

La planche

Une planche BD, c’est un ensemble de cases qui font une ou deux pages. Pourtant, la signification originale de la planche n’est pas la même, car il s’agissait des documents dessinés par l’auteur.

Ce qui fait une BD

Après avoir lu de quoi sont composées les bandes dessinées, de leurs différents éléments, nous allons découvrir dans cette partie les choses qui font ce genre de littérature.

Le côté pictural

Pour être une bédé, il faut absolument des dessins de BD. Effectivement, il s’agit d’un art graphique et narratif, il est donc nécessaire que l’histoire soit racontée sous la forme d’image et de texte.

Le côté texte

En plus des beaux dessins, il est important pour une bande dessinée d’avoir du texte et plus particulièrement un scénario. Effectivement, il ne faut pas oublier que cet art doit raconter des histoires.

Et les personnages !

Sans doute l’un des éléments les plus importants d’une bande dessinée, c’est les personnages. Effectivement avec ces dernières, parfois héros, anti héros, personnages secondaires ou méchants, ce genre d’ouvrage prend tout son sens.

Format et publication

Dernier point important dans la composition des bandes dessinées, c’est leurs formats et leurs différents modes de publication. Sur notre site vous les retrouverez en version numérique dans différents formats de BD comme l’ePub et le PDF. Bien sûr, ce genre de livre n’est pas que publié en version électronique, alors vous pourrez retrouver les différents formats de publication.

En découvrir plus sur les bédés…

Après avoir découvert de quoi était fait une BD, vous avez peut-être envie d'en découvrir un peu plus sur ce genre de média en :