La Chronique des Immortels T1
57 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

La Chronique des Immortels T1

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
57 pages
Français

Description

De retour dans sa vallée natale, Andrej Delany retrouve son fils torturé, agonisant dans le village abandonné et Frédéric, un jeune témoin qui a assisté impuissant à ce qui s'est passé. Des hommes d'eglise et des soldats de l'Inquisition ont massacré et déporté les villageois, sous prétexte que les Delany ont des pouvoir surnaturels de sorciers... Adapté d'un best-seller du célèbre auteur allemand de littérature fantastique Wolfgang Hohlbein !

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 décembre 2020
Nombre de lectures 62
EAN13 9782889522989
Langue Français
Poids de l'ouvrage 28 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0300€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

WolfgangHohlbein
vonEckartsberg
vonKummant
ADAPTÉ DU ROMAN DEWOLFGANGHOHLBEIN SCÉNARIO>BENJAMIN VONECKARTSBERG DESSIN>THOMAS VONKUMMANT
Chaque roman adapté en 2 albums BD
Au bord du gouffre
Le Va mpyre
Le Coup de Gr âce
Artbook
Titre original: Chroniken der Unsterblichen Vol. 1 © Hohlbein/von Kummant/von Eckartsberg, 2005 Originally published in Germany in 2004 by EGMONT Verlagsgesellschaften mbH, Köln French translation rights arranged with Egmont vgs verlagsgesellschaft mbH, Köln
© Editions Paquet 2005 Tous droits de reproduction, de traduction et d’adaptation réservés pour tous pays.
www.editionspaquet.com
Cinquième édition Traduc tion : M ichel de Perrot Conceptiongraphique:StoneBundle.ch
Édition numérique ∙ PAO: StoneBundle.ch ISBN: 9782889522989 ∙ Dépôt légal : novembre 2020
à tout moment, dans la vie d’un homme, peut venir le jour où il doit se confronter à son passé.
Les habitants de ce pays ne m’ont jamais considéré comme l’un des leurs.
En particulier ceux de cette vallée.
et si, il y a bien des années, je n’avais pas dû laisser mon fils Marius à la garde du père Toros…
…je ne serais jamais revenu à Borsa.
La menace turque grandit à l’est, mais ça me laisse froid.
Jamais.
Pas d’homme, pas de bétail…
il y a quelque chose d’étrange, ici.
4
tout semble mort…
Mais leur destin est aussi celui de Marius.
…hhrch…
Marius…
5
Ma riuS ?
non que je sois impatient de revoir les villageois…