Les questions de l

Les questions de l'économie - Les Français et le budget 2018

-

Documents
12 pages
Lire
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Description

/HV TXHVWLRQV GH O¶pFRQRPLH L e sF r a n ç a i se tl eb u d g e td el a ) U D Q F HS R X UO ¶ D Q Q p H /(9e( '¶(0%$5*2 0(5&5(', 2&72%5(A 6H Méthodologie Enquête réalisée auprèsG¶XQéchantillon de Français recrutés par téléphone puis interrogés par Internetdu 16 au 17 octobre 2017. Echantillon de1 215 personnes, plus. représentatif de la population française âgée de18 ans et La représentativité deO¶pFKDQWLOORQest assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, profession du chef de famille et profession deO¶LQWHUYLHZpaprès stratification par région et catégorieG¶DJJORPpUDWLRQ.

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 18 octobre 2017
Nombre de lectures 2 653
Langue Français
Signaler un abus
Les questions de l’économie
L e s F r a n ç a i s e t l e b u d g e t d e l a F r a n c e p o u r l ’ a n n é e 2 0 1 8
LEVÉE D’EMBARGO : MERCREDI 17 OCTOBREA 6H
Méthodologie
Enquête réalisée auprèsd’unéchantillon de Français recrutés par téléphone puis interrogés par Internetdu 16 au 17 octobre 2017.
Echantillon de1 215 personnes, plus.
représentatif de la
population française âgée de18 ans et
La représentativité del’échantillonest assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, profession du chef de famille et profession del’interviewéaprès stratification par région et catégoried’agglomération.
Confidential & Proprietary2017Copyright BVA Group ®
Recueil
Echantillon
3,5
3,2
3,5
3,7
0,6
4,1
3,7
3,5
6,5
4,0
4,1
3,8
2,0
1,8
1,3
1,4
1,4
1,0
1,5
1,3
1,6
0,9
1,8
1,3
1,1
0,8
0,9
1,4
0,9
10,0
7,1
5,8
5,0
4,5
1 000
2 000
4 000
6000
10 000
500
600
700
800
TAILLE DE L’ÉCHANTILLON
200
300
400
4,4
5 OU 95%
3,1
1,6
1,8
1,5
0,6
0,7
0,4
4,2
3,0
3,5
3,3
2,5
3,6
1,9
2,2
2,7
2,3
2,4
2,1
3,0
2,8
10 OU 90%
5,7
8,0
20 OU 80%
INTERVALLE DE CONFIANCE À 95% SELON LE SCORE
30 OU 70%
40 OU 60%
50%
6,9
5,7
9,8
4,4
4,9
2,1
2,8
3,0
2,5
2,6
3,2
3,0
2,2
2,2
3,1
3,3
4,6
4,6
4,0
5,3
1,4
1,0
1,6
0,8
900
Dans le cas présent, les résultats sont calculées sur la base de 1215 individus. Ainsi, pour un pourcentage obtenu par enquête de 20%, la marge d’erreur est égale à 2,5. Le pourcentage a donc 95% de chance d’être compris entre 17,5% et 22,5%.
100
Exemple de lecture :Dans le cas d’un échantillon de1 000 personnes, pour un pourcentage obtenu par enquête de20%, la marge d’erreur est égale à2,5. Le pourcentage a donc 95% de chance d’être compris entre 17,5% et 22,5%.
9,2
6,0
Confidential & ProprietaryCopyright BVA Group ® 2017
Comme pour toute enquête quantitative,cette étude présente des résultats soumis aux marges d'erreur inhérentes aux lois statistiques.Le tableau ci-dessous présente les valeurs des margesd’erreursuivant le résultat obtenu et la taille del’échantillon considéré.
Principaux enseignements
46% des Français considèrent que la politique économique menée actuellement par le gouvernement est bonne, contre 49% qui estimentqu’elleest mauvaise (5% ne se sont pas prononcés).Sur le plan politique, les opinions sont plus clivées.Si les sympathisants LREM sont très largement majoritaires (86%) à juger que la politique économique menée est bonne, celle-ci semble trouver un écho beaucoup plus favorable à droitequ’àgauche.
22% uniquement des sympathisants de la gauche jugent que la politique économique gouvernementale est bonne. Ils ne sont que 10% chez les sympathisants de la France Insoumise et, quoique moins sévères, les sympathisants du Parti socialiste se montrent également réservés sur la politique économique del’ex-ministre del’Economiede François Hollande (49% la jugent bonne). 60% des sympathisants de la droite jugent que la politique économique gouvernementale est bonne,tout comme 66% des sympathisants Les Républicains. Les sympathisants du Front national sont en revanche plus critiques (21%).
Les différencesd’opinionssur la politique économique du gouvernement se retrouvent aussi dansl’oppositionentre des Français aux situations plus confortables qui se montrent positifs et ceux potentiellement plus fragiles économiquement qui se montrent plus critiques. La part de « bonnes opinions » àl’égardde la politique économique est plus élevée chez les cadres (60%), les retraités (55%) et les personnes vivant au sein de foyers dont les revenus mensuels sont supérieurs à 3500(53%) alors qu’ellese situe à un niveau bas chez les employés (38%), les ouvriers (18%) ou encore les personnes dont le niveaud’étudesest inférieur au Bac (34%).
Enfin si ons’intéresseaux résultats en les observant selon le groupe de population auquel les interviewés ont le sentimentd’appartenir,les résultats sont très parlants. 71% des Français ayant le sentimentd’appartenirclasses privilégiées jugent que la politique économique menée par le gouvernement est bonne, contre 60% de ceuxaux se rattachant aux classes moyennes supérieures, 41% chez ceux des classes moyennes modestes et 27% chez ceux des catégories populaires.
Les opinions exprimées àl’égarddes mesures prévues dans le futur budget 2018 montrent un soutien plus net aux mesures libérant du pouvoird’achatet une posture plus critique sur la suppression del’ISF,stigmatisée comme un « cadeau aux plus riches » par certains observateurs.
La baisse de l'impôt sur les sociétés est bien accueilliebons sens et notamment 90% des sympathisants de la. 72% des Français considèrent que cette mesure va dans le droite. La suppression progressive de la taxe d'habitation pour 80% des ménages va dans le bon sens pour 62% des Français.C’estune mesure qui séduit plus encore les sympathisants de la gauche (58%), les employés (64%) et les ouvriers (80%).
En revanche,seuls 36% des Français jugent que le remplacement del’ISFparl’IFIva plutôt dans le bon sens. Si les sympathisants de la gauche ne sont que 12% à partager cet avis (9% des sympathisants de La France Insoumise et 22% de ceux du PS), cette mesure est plus soutenue par les sympathisants de la droite (55%) et de LREM (61%) La hausse des taxes sur les carburants ne va dans le bon sens que pour 27% des Françaiset elle va même plutôt dans le mauvais sens pour 78% des personnes vivant au sein de foyers dont les revenus mensuels sont inférieurs à 1500.
Confidential & Proprietary2017Copyright BVA Group ®
Pour 50% des Français, les différentes mesures prévues dans le budget de la France pourl’année2018 permettrontd’améliorerla situation économique de la France contre 47% qui estimentqu’ellesne le permettront pas (3% ne se sont pas prononcés). Si les Français reconnaissent ainsi une certaine pertinence des mesures prises parl’exécutifpour relancerl’économienationale, ils sont plus dubitatifs sur leur intérêt pour leur situation personnelle: seuls 28% des interviewés jugent que les mesures prises par le Gouvernement permettrontd’améliorerles conditions de vie des Français.
Interrogés surl’impactdu nouveau budget mis en place par le Gouvernement sur leur pouvoird’achat,les Français se sont montrés plutôt négatifs. Seuls 32%d’entreeux estiment que le nouveau budget aura un impact positif sur leur pouvoird’achat. Si 65% des sympathisants LREM anticipent un effet positif,les opinions exprimées sont plus critiques chez les sympathisants de la gauche (18%) aussi bien que chez ceux de la droite (32%) ou du Front national (17%).
La lecture des résultats selon la classe sociale subjective (le groupe auquel on al’impression d’appartenir)indique assez clairement quele sentiment quel’onva bénéficier du nouveau budget varie très fortement selon la position économique et sociale des interviewés. Si seulement 18% des Français se rattachant aux classes populaires estiment que le nouveau budget aura un impact positif sur leur pouvoird’achat,les Français des classes moyennes modestes, 39% auprès des Français desils sont 30% chez classes moyennes supérieures et 59% chez les Français considérantqu’ilsappartiennent aux classes privilégiées.
Confidential & Proprietary2017Copyright BVA Group ®
Les résultats
4%
Sympathisants La République en Marche !
Classes populaires
27%
Confidential & Proprietary2017Copyright BVA Group ®
Ne se prononce pas *
5%
19%
Vous personnellement, diriez-vous que la politique économique menée actuellement par le gouvernement est très bonne, plutôt bonne, plutôt mauvaise ou très mauvaise ? Base : 1 215 Français âgés de 18 ans et plus
% « La politique économique menée par le gouvernement est bonne » 60%
% La politique économique menée actuellement par le gouvernement estbonne
Sympathisants de la France Insoumise
Sympathisants de la gauche
Très mauvaise
La politique économique menée actuellement par le gouvernement est bonne
86%
Sympathisants du Parti socialiste
10%
22%
49%
30%
Sympathisants de la droite
60%
Résultats selon laclasse sociale subjective* du répondant
Plutôt bonne
42%
46%
4% Très bonne
Classes moyennes modestes
Classes privilégiées
Classes moyennes supérieures
41%
* Item non suggéré
Sympathisants Les Républicains
Sympathisants du Front national
*Voici différents groupes de population. En fonction de votre situation personnelle, de celle de votre foyer et de votre manière de vivre, auquel de ces groupes pensezvous appartenir
66%
21%
Plutôt mauvaise
49%
La politique économique menée actuellement par le gouvernement est mauvaise
71%
90%
Sympathisants La République En Marche !
Sympathisants Les Républicains
Sympathisants du Front national
9%
24%
55%
20%
51%
64%
Base : 1 215 Français âgés de 18 ans et plus
La baisse de l'impôt sur les sociétés (de 33,3% jusqu'à 25% à l'horizon 2022)
La suppression de la taxe d'habitation pour 80% des ménages entre 2018 et 2020
62%
72%
Sympathisants La France Insoumise
22%
31%
36%
* Item non suggéré
27%
Confidential & Proprietary2017Copyright BVA Group ®
61%
53%
70%
55%
La suppression de l'ISF(Impôt de Solidarité sur la Fortune),remplacé par l’IFI(Impôt sur la Fortune Immobilière)
49%
89%
83%
A propos des mesures suivantes prévues dans le budget de la France pour l’année 2018, diriez-vous qu’elles vont plutôt dans le bon sens ou plutôt dans le mauvais sens ?
21%
54%
22%
71%
61%
94%
2%
58%
63%
36%
44%
34%
1%
Sympathisants du Parti socialiste
Lahausse des taxes sur les carburants
Sympathisants de la droite
Plutôt dans le bon sens
Plutôt dans le mauvais sens
9%
72%
1%
Ne se prononce pas *
51%
4%
13%
24%
Sympathisants de la gauche
Concernant les différentes mesures prévues dans le budget de la France pour l’année 2018, diriez-vous qu’elles permettront selon vous…
Base : 1 215 Français âgés de 18 ans et plus
D’améliorer lasituation économique de la France
D’améliorer lesconditions de vie des Français
Oui
28%
Confidential & ProprietaryCopyright BVA Group ® 2017
50%
Non
69%
47%
3%
3%
Sympathisants de la gauche
32%
11%
Ne se prononce pas *
Sympathisants La France Insoumise
24%
2%
Sympathisants du Parti socialiste
66%
29%
Sympathisants La République En Marche !
91%
63%
* Item non suggéré
Sympathisants de la droite
57%
31%
Sympathisants Les Républicains
62%
34%
Sympathisants FN
23%
17%