Présidentielles 2017 : et si le FN arrivait au pouvoir ?

Présidentielles 2017 : et si le FN arrivait au pouvoir ?

-

Français
12 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Et si le FN arrivait au pouvoir ? Sondage réalisé par pour CQFDsur Publié le 13 mars 2015 Levée d’eŵbaƌgo le veŶdƌedi 13 ŵaƌs –21H00 Méthodologie Recueil Echantillon EŶƋuġte ƌĠalisĠe aupƌğs d’uŶ ĠĐhaŶtilloŶ de FƌaŶçais interrogés par Internet les12 et 13 mars 2015 Echantillon de1 008 personnesreprésentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité del’ĠĐhaŶtilloŶest assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge et profession del’iŶteƌǀieǁĠaprès stratification par région et catégoried’aggloŵĠƌatioŶ. CQFD Principaux enseignements 1 - La victoire possible du FN à la présidentielle de 2017 est un sujet qui clive totalementl’opiŶioŶ. Elle est jugée possible par les catégories populaires et les sympathisants de droite, mais pas du tout pas les catégories aisées et les sympathisants de gauche. Les Français se partagent parfaitement sur le sujet, 49% pensant comme Manuel Valls que « oui » le FN peut gagner la prochaine présidentielle et 50% pensant àl’iŶǀeƌseque « non » il ne le peut pas, (mais rares sont les Français « certains » que cela ne peut pas arriver : ils sont seulement 14%). Mais derrière ce niveau « moyen » à 50/50 se cachentd’iŶĐƌoLJaďlesdisparités de perceptions selonl’âge,le milieu social, le niveau de revenu etl’oƌieŶtatioŶpolitique des personnes interrogées.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 17 mars 2015
Nombre de lectures 8
Langue Français
Signaler un problème
Et si le FN arrivait au pouvoir ?
Sondage réalisé par
pour CQFDsur Publié le 13 mars 2015
Levée d’eŵbaƌgo le veŶdƌedi 13 ŵaƌs –21H00
Méthodologie
Recueil
Echantillon
EŶƋuġte ƌĠalisĠe aupƌğs d’uŶ ĠĐhaŶtilloŶ de FƌaŶçais interrogés par Internet les12 et 13 mars 2015
Echantillon de1 008 personnesreprésentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.
La représentativité del’ĠĐhaŶtilloŶest assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge et profession del’iŶteƌǀieǁĠaprès stratification par région et catégoried’aggloŵĠƌatioŶ.
CQFD
Principaux enseignements
1 - La victoire possible du FN à la présidentielle de 2017 est un sujet qui clive totalementl’opiŶioŶ. Elle est jugée possible par les catégories populaires et les sympathisants de droite, mais pas du tout pas les catégories aisées et les sympathisants de gauche.
Les Français se partagent parfaitement sur le sujet, 49% pensant comme Manuel Valls que « oui » le FN peut gagner la prochaine présidentielle et 50% pensant àl’iŶǀeƌseque « non » il ne le peut pas, (mais rares sont les Français « certains » que cela ne peut pas arriver : ils sont seulement 14%). Mais derrière ce niveau « moyen » à 50/50 se cachentd’iŶĐƌoLJaďlesdisparités de perceptions selonl’âge,le milieu social, le niveau de revenu etl’oƌieŶtatioŶpolitique des personnes interrogées. Ainsi, les plus de 50 ans sont une majorité (51% des 50-64 ans et 65% des plus de 65 ans) à penser que cela ne peut pas arriver alors que les Français âgés de moins de 50 ans en sont largement convaincus (56% à 57% auprès des 18-49 ans). Encore plus spectaculaire, les catégories sociales « dites » supérieures (notamment les cadres) sont une majorité à ne pas croire à cette possibilité (54%) alors que les catégories populaires (ouvriers et employés) sont pour près des deux-tiers (64%)d’eŶtƌeelles convaincues que cela pourra se produire. Conséquence logique de ce clivage sociologique, on observe à ce sujet une corrélation parfaite en le niveau de revenu et les réponses des interviewés sur cette question. Moins on est aisé financièrement, plus on pense que le FN pourra arriver au pouvoir : 42% des Français les plus aisés, 45% des revenus moyens-supérieurs, 53% des revenus moyens-inférieurs, et 59% des Français les plus pauvres le pensent. Enfin, un clivage politique tout aussi net apparaît à ce sujet : alors que près des deux-tiers sympathisants de gauche (64%) sont convaincus que le FN ne pourra pas accéder au pouvoir, une proportion parfaitement identique de sympathisants de droite (64%) est persuadée du contraire. Même si parmi eux les sympathisants du FN tirent la moyenne vers le haut (84% pensent que leur parti gagnera la présidentielle de 2017), ils ne sont pas les seuls à droite à le penser : prèsd’uŶsympathisant del’UMPsur deux le pense aussi (46%) alors que seulement 30% des sympathisants socialistes le pensent. Sous cette lumière le reproche fait par certains au Premier ministre sur ses propos sur « le FN aux portes du pouvoir » semble assez injuste. On voit bien en effet avec ces résultats que cet axe de communicationŶ’estpas spécialement efficace sur le strict plan du cynisme politique. Cela ne lui permet pas spécialementd’iŶstƌuŵeŶtaliseƌla peur du FN pour mobiliser son camp.
2 - La peur que cette victoire inspire est elle-aussi une importante source de clivages. En résumé, plus on pense que le FN peut accéder au pouvoir et moins cela fait peur
Un peu plusd’uŶFrançais sur deux (52%) a peurd’uŶevictoire du FN et presque autant (47%)Ŷ’eŶa pas peur. Mais évidemment toutl’iŶtĠƌġtde cette question est son croisement avec la précédente. Or il apparaît que plus on pense que le FN peut effectivement accéder au pouvoir, moins on dit craindre la victoire du FN. Ainsi, parmi ceux qui pensent que le FN peut accéder au pouvoir, 57% nous disent par ailleurs que cette perspective ne leur fait pas peur alorsƋu’iŶǀeƌseŵeŶt,parmi ceux qui estiment que le FN ne pourra pas accéder au pouvoir en 2017, 62% disent par ailleurs avoir peur de cette perspective. CQFD
Principaux enseignements
En conséquence, on retrouve sur cette question « de la peur » exactement les mêmes clivages que sur la précédente question, mais inversés : les sympathisants de gauche (69%), les catégories sociales supérieures (65%) et les hauts revenus (62%), qui ne pensent majoritairement pas que cela pourra arriver, disent que cette perspectived’uŶevictoire du FN leur ferait peur. Inversement, les sympathisants de droite (62%), les catégories populaires (57%) et les Français aux plus bas revenus (51%), qui sont une majorité à penser que le FN peut arriver au pouvoir, sont une majorité à dire que cette perspective ne leur ferait pas peur.
3 - La crainteƋu’iŶspiƌela victoire du FNŶ’estpas du tout la même à gauche et à droite. Les premiers craignent surtout ses réformes sociétales, les seconds ses réformes économiques.
Ceux qui ont peur de la victoire du FN ont majoritairement deux craintes àl’espƌit: les réformes sociétales (30%) et, à égalité, les réformes économiques que le FN pourrait mener. Celles-ci sont citées par 60% de ceux qui disent que la perspectived’uŶevictoire du FN leur inspire de la crainte. Ces deux craintesl’eŵpoƌteŶtlargement sur les autres peurs que leur inspirerait la victoire du parti de Marine le Pen, en matière d’iŵŵigƌatioŶ(20%), de sécurité (10%), de justice (9%).
er Nouveau hiatus important sur les craintesƋu’iŶspiƌele FN : si les sympathisants de gauches’iŶƋuiğteŶtessentiellement des réformes sociétales (1 item cité avec 37%, 17 points devant le second) que pourrait conduire un FN au pouvoir, les sympathisants de droite, eux,s’iŶƋuiğteŶt er essentiellement des réformes économiquesƋu’ilpourrait mener (1 item cité avec 48%, 26 points devant le second).
Décidément, à tous les niveaux, le Front national est bien un parti à part qui divise, clive, hystérise même la société française. Un des excellents connaisseurs des mouvementsd’edžtƌġŵe-droite, Patrick Buisson, disait même du Front nationalƋu’ilétait « la zone érogène de la vie politique Française ». Sur ce point, pour une fois, ilŶ’aǀaitpas tort.
Gaël SliŵaŶ, PƌésideŶt d’Odoxa @gaelsliman
CQFD
Capacité du FN à remporter la présidentielle 2017
5
Selon vous, le/la candidat(e) du Front national est-il présidentielle de 2017 ?
ST Non 50%
Non, pas du tout 14%
Non, probablement pas 36%
(NSP) 1%
en capacité de remporterl’ĠleĐtioŶ
Oui, certainement 11%
ST Oui 49% CSP+ 45% CSP- 64%
Oui, probablement 38%
CQFD
Capacité du FN à remporter la présidentielle 2017 selon la proximité partisane
6
Selon vous, le/la candidat(e) du Front national est-il présidentielle de 2017 ?
Ensemble
11%
Sympathisants de gauche6%
Sympathisants de droite
Oui, certainement
23%
Oui, probablement
30%
38%
41%
43%
en capacité de remporterl’ĠleĐtioŶ
36%
Non, probablement pas
28%
14%1%
21%
8%
Non, pas du tout
ST Oui 49%
36%
64%
(NSP)
ST Non 50%
64%
36%
CQFD
Capacité du FN à remporter la présidentielle 2017 seloŶ l’âge et le Ŷiǀeau de ƌeǀeŶu
Selon vous, le/la candidat(e) du Front national est-il présidentielle de 2017 ?
57%
56%
18-24 ans 25-34 ans
7
Age
56%
49%
34%
35-49 ans 50-64 ans 65 ans et plus
en capacité de remporterl’ĠleĐtioŶ
59%
Revenus inférieurs
Niveau de revenu
53%
Revenus moyens inférieurs
45%
Revenus moyens supérieurs
42%
Revenus supérieurs
CQFD
Peur suscitée par une potentielle victoire du FN
8
Cette perspective vous fait-elle peur ?
ST Non 47%
Non, pas du tout 16%
Non, pas vraiment 31%
(NSP) 1%
Oui, beaucoup 25%
Oui, un peu 27%
ST Oui 52%
CQFD
Peur suscitée par une potentielle victoire du FN selon la proximité partisane
9
Cette perspective vous fait-elle peur ?
Ensemble
Sympathisants de gauche
Sympathisants de droite
Oui, beaucoup
25%
17%
Oui, un peu
43%
21%
27%
26%
33%
Non, pas vraiment
31%
21%
16%1%
29%
10%
Non, pas du tout
ST Oui 52%
69%
38%
(NSP)
ST Non 47%
31%
62%
CQFD
Peur suscitée par une potentielle victoire du FN selon la capacité du FN à ƌeŵpoƌteƌ l’ĠleĐtioŶs pƌĠsideŶtielle de2017 selon le pronostic sur une potentielle victoire du FN
Cette perspective vous fait-elle peur ? Tri croisé : Selon vous, le/la candidat(e) du Front national est-il en capacité de remporterl’ĠleĐtioŶprésidentielle de 2017 ?
ST Non 57%
Pense que le FN peut l’eŵpoƌteƌ
Non, pas du tout 24%
10
Non, pas vraiment 33%
ST Oui 43%
Oui, beaucoup 18%
Oui, un peu 25%
Ne pense pas que le FN peut l’eŵpoƌteƌ
ST Non 38% Non, pas du tout 9%
Non, pas vraiment 29%
ST Oui 62%
Oui, beaucoup 33%
Oui, un peu 29% CQFD
Raison principale de la peur suscitée par une potentielle victoire du FN
Pour quelle raison principale une victoire du Front national à la présidentielle vous fait-elle peurPour la politique que ce parti mènerait en matièreBase : A ceux qui déclarent avoir peur que le FN arrive au pouvoir
11
D’ĠĐoŶoŵie
De réformes sociétales
D’iŵŵigƌatioŶ
De sécurité
De justice
(NSP)
1%
10%
9%
20%
30%
30%
CQFD