RECUEIL DES FAITS AGATHE/ÉPOQUE RAYONNEMENT

RECUEIL DES FAITS AGATHE/ÉPOQUE RAYONNEMENT ''HELIANTHE 1''

-

Documents
2 pages
Lire
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Description

conte futuriste

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 06 novembre 2011
Nombre de visites sur la page 367
Langue Français
Signaler un problème
RECUEIL DES FAITS AGATHE/ÉPOQUE RAYONNEMENT ''HELIANTHE1''
C’est moi Agathe.
Époque rayonnement hélianthe1 J’écris sur la machine de grand papa, elle s’appelle ‘’ réplique écho’’ Grand papa dit qu’avant 70 cela s’appelait ‘’ordinateur’’
J’ai 12 ans. Nous sommes en l’an 70. C’est l’hélianthe il fait chaud ! Mais je préfère l’hélianthe au hiémal.
Mon grand père me raconte souvent des histoires. Il est un peu fou….
Il voudraitme faire croire qu’avant 70 la vie était compliquée.. Il répète que quand il était enfant, il allait à l’école. Qu’est ce que l’école grand papa ?
Ho, ma pauvre Agathe, nous étions enfermés 10 heures d’affilée dans des sortes de cubes et un ‘’maître ‘’ nous disait quoi penser, nous apprenait des choses surce qu’était la vie avant …bien avant. Nous avions les mathématiques. Grand papa ? c est quoi les mathémakites ? Hé bien, c est ce que maintenant nous appelons la logique des nombres.
Je suis trop forte en logique des nombres !!! Puis il persiste quelque fois tout seul à narrer ses farfelueslégendes.
Il dit qu’il y avait aussi beaucoup de choses à apprendre…comment dit il … par cœur, certaines choses dont il ignorait le sens …
Je ne crois pas que ce soit possible.
Ici, en 70, avec mes responsables nous apprenons beaucoup. Mais c’est un divertissement continuel. D’ailleurs demain nous allons auxprofessions. C’est un endroit où nous nous rencontrons pour partager nos savoirs. Nous observons aussi des argents… Ce sont ceux qui étaient là avant 70 comme grand papa.
Ils nous apprennent comment ne pas devenir comme ils étaient. Ils racontent souvent les mêmes choses que grand papa… Puis si je m’intéresse aux professions je me préparerais à changer de responsables.
Tant pis je changerais de grand papa. Ils sont encore assez nombreux. Ils nous divertissent, ils sont comme des responsables, sauf qu’ils n’ont pas les mêmes engagements.
J’aimerais devenir affiliée aux embryons. C’est une œuvrequi me plait. Nous apprenonsaux ''prochains'' les seules tâches dont ils seront responsables.