Cameroun : CAMRAIL connecte des étudiants à la bibliothèque virtuelle

Cameroun : CAMRAIL connecte des étudiants à la bibliothèque virtuelle

-

Documents
2 pages
Lire
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Description

Un partenariat entre la société Camrail et l’Université de Douala permet aux étudiants de cette institution de se connecter à une bibliothèque virtuelle.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 05 mars 2020
Nombre de lectures 3
Langue Français
Signaler un problème
Cameroun : CAMRAIL connecte des étudiants à la bibliothèque virtuelle
Un partenariat entre la société Camrail et l’Université de Douala
permet aux étudiants de cette institution de se connecter à une
bibliothèque virtuelle.
Une convention de partenariat signée par la Cameroon railways (CAMRAIL), une entité du Groupe Bolloré, leconcessionnaire du chemin de fer camerounais et l’Université de Douala permet à une centaine d’étudiants de l’Ecole supérieure des sciences économiques et commerciales (ESSEC) et de la Faculté de génie industriel (FGI) d’accéder à la bibliothèque virtuelleYouscribe. Ceci leur offre d’accéder à plus de 2 millions de livres, audio-livres et journaux pour leur formation.
Sélectionnés pour leur mérite par leurs établissements, ces étudiants ont reçu leurs codes d’accès à la bibliothèque virtuelle le 4 mars 2020 à l’université de Douala. Désormais, ils peuvent télécharger des contenus, en streaming et ont la possibilité de les consulter hors connexion.
Pour les responsables de cette entreprise, cet appui à la formation académique est une alternative aux traditionnelles octroies de bourses d’études et de distributions gratuites de fournitures scolaires. Une initiative déjà expérimentée en Côte d’Ivoire et dont les résultats
sont prometteurs.
«C’est la volonté affichée du groupe Bolloré de diversifier les actionsen faveur des universités et grandes écoles dans le cadre des partenariats qu’il a initié depuis plusieurs années ». Le directeur général adjoint de Camrail, souhaite, aux côtés des pouvoirs publics, « contribuer à bâtir une génération cultivée, responsable et consciente du rôle qu’elle doit jouer afin de contribuer, à sa manière, à bâtir des sociétés fortes» ont-t-ils expliqué. Une vision partagée par les dirigeants de l’Université de Douala qui ontsalué cette initiative, avant d’exhorter Camrail à ouvrir la plateforme aux 60.000 étudiants et
enseignants de cette institution.