MIGNOT AU COEUR DE LA DÉFENSE ?

MIGNOT AU COEUR DE LA DÉFENSE ?

Documents
2 pages
Lire
Cet ouvrage peut-être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF

Description

MIGNOT AU COEUR DE LA DÉFENSE ? Sous contrat jusqu'en juin 2012 avec Auxerre, Jean-Pascal Mignot (1m83, 75 kg) est dans le viseur de Saint-Etienne.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 14 juillet 2011
Nombre de lectures 4
Langue Français
Signaler un problème
MIGNOT AU COEUR DE LA DÉFENSE ?

Sous contrat jusqu'en juin 2012 avec Auxerre, Jean-Pascal Mignot (1m83, 75 kg) est dans le viseur de Saint-Etienne. A 30 ans, le défenseur central bourguignon a fait toute sa carrière chez les Icaunais où il a découvert la Ligue 1 le 18 janvier 2003 à Montpellier après avoir signé son premier contrat professionnel avec Guy Roux. Il compte d'ailleurs 201 matches en Ligue 1, sans compter ses prestations en Coupe UEFA, puis en Ligue des Champions. Outre son expérience indéniable, le parcours de l'intéressé démontre, en outre, qu'il ne fait pas partie de la catégorie des pigeons voyageurs du football, ce qui ne peut que rassurer les dirigeants stéphanois. Aujourd'hui, il semble être la priorité de Christophe Galtier. La saison dernière, le défenseur auxerrois n'a disputé que 17 rencontres en championnat (avec 3 buts à la clé) en raison de plusieurs pépins, dont une blessure à la cuisse droite et une opération du pied droit. Il a aussi été au centre d'un épisode dont il se serait aisément passé en octobre dernier à l'occasion du match de Champion's League sur le terrain de l'Ajax Amsterdam en se faisant expulser à la 91ème... alors qu'il s'échauffait. Protestant contre les Néerlandais qui menaient 2-1 et qui jouaient la montre, il était averti, ce qui ne le calmait pas pour autant et l'arbitre sortait alors un deuxième carton jaune, synonyme d'expulsion. "Je ne le vis pas très bien, ce sont des moments compliqués, on se sent honteux, ridicule et on a envie de se faire tout petit" avaitil alors commenté. Mais c'est sur le terrain que Jean-Pascal Mignot a construit sa carrière, en se montrant très efficace, sobre, difficile à passer, soucieux de bien relancer et doté d'une bonne lecture du jeu. Sans les blessures qui l'ont éloigné des terrains plusieurs mois, il aurait, comme à l'habitude, été l'un des hommes de base de la défense auxerroise. Christophe Galtier ne s'y trompe pas.

L'opération est tout à fait envisageable dans la mesure où le joueur n'a plus qu'une année de contrat avec son club formateur. Tout va très vite dans le football et celui qui rappelait son attachement à Auxerre voici quelques semaines - "j'ai l'espoir de finir ma carrière au club, je pense que je peux encore apporter quelque chose à Auxerre, notamment lors de ma reconversion que j'envisage aussi ici" - peut tout à fait se retrouver dans le Forez dans les jours prochains. "Si des offres se présentent pour jouer ailleurs, je les regarderais" avait-il d'ailleurs ajouté. Pour son ancien partenaire auxerrois Philippe Violeau (aujourd'hui conseiller en gestion de patrimoines), "Jean-Pascal Mignot a tout du défenseur moderne, un bon jeu de tête, une présence, mais surtout une qualité de passe grâce à un très bon pied gauche, ce qui constitue une valeur supplémentaire". Et d'ajouter : "C'est un gros travailleur qui est très régulier et c'est un bon camarade de vestiaire. Je ne suis pas étonné que l'on parle d'un éventuel départ. Si Saint-Etienne a un oeil sur lui, c'est que le club cherche un joueur capable d'apporter quelque chose à un groupe et Jean-Pascal a ce profil". C'est la sécurité que Galtier recherche en voulant recruter Mignot dans un secteur où ses joueurs n'ont pas toujours été performants en concédant beaucoup trop de buts (47). Il sait que la progression stéphanoise dans la hiérarchie de la Ligue 1 passe par une défense moins perméable.

PHILIPPE VIOLEAU : "IL A TOUT DU DÉFENSEUR MODERNE"

L'Auxerrois (ici à droite) a le profil pour stabiliser la défense stéphanoise.