PAR OLIVIER MAGNE*

PAR OLIVIER MAGNE*

Documents
2 pages
Lire
Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF

Description

PAR OLIVIER MAGNE* Mathieu Bastareaud est un joueur que j'apprécie. L'homme, je parlerai pas car je le connais pas assez.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 26 juillet 2011
Nombre de lectures 17
Langue Français
Signaler un problème
PAR OLIVIER MAGNE*

Mathieu Bastareaud est un joueur que j'apprécie. L'homme, je parlerai pas car je le connais pas assez. Rugbystiquement, beaucoup de qualités à faire valoir, un gabarit hors-norme à poste, avec une trouve pas beaucoup les joueurs français. Maintenant, il faut qu'il règle tous ses soucis extrasportifs pour se libérer et le joueur que l'on pense qu'il doit être. Après, entre être un joueur sur lequel on fonde beaucoup d'espoirs et le joueur que l'on espère qu'il deviendra, il y a encore une marge. Je lui souhaite car il a cette capacité à franchir les défenses, à se débarrasser avec beaucoup de facilité de son adversaire direct. Sur du un contre un, il est quasiment inarrêtable. Il a aussi cette faculté de pouvoir faire jouer adversaires, faculté qu'il doit encore développer.

Techniquement, il est très au point. C'est un joueur de classe mondiale. Maintenant, il faut qu'il s'affirme, qu'il prenne sa place en tant qu'homme dans ce jeu et derrière le reste suivra. Car pour l'heure, il n'est plus retenu en équipe de France. Marc Lièvremont donne sa chance à des joueurs et cette chance il faut savoir la saisir. Marc a suffisamment demandant de se responsabiliser, de faire des efforts au niveau de sa préparation, de son hygiène vie. C'est vrai qu'il est encore jeune, mais il ne faut plus tarder ! Je suis content pour lui que le feuilleton de son transfert soit enfin terminé et qu'il soit dans un club qu'il a choisi.

Il va néanmoins avoir une grosse pression sur les épaules, avec un salaire important et un club qui attend d'être payé retour. Il repart quasiment de zéro. Un beau défi présente à lui dans une équipe avec un gros potentiel individuellement. A lui de saisir sa chance. Certes, il ne va pas jouer la H Cup, mais ce n'est pas rédhibitoire. Il devra être présent dans les grands rendez-vous du championnat, être le meilleur à son poste et il reviendra naturellement en équipe de France. Il en a le potentiel, mais il faut le montrer. L'avenir dira s'il a fait le bon choix avec Toulon. Une chose est sûre, il ne peut compter que sur lui. La balle est dans son camp pour être à la Coupe du monde dans quatre ans. La pression fait partie de la panoplie du sportif de haut niveau. Beaucoup s'effondrent sous. Je ne crois pas que ce soit son cas, mais il doit la transformer positivement et vite.

*VAINQUEUR DU GRAND CHELEM EN 1997, 1998, 2002 ET 2004, DU TOURNOI DES 6 NATIONS EN 2006, ENTRAÎNEUR DE L'ÉQUIPE DE FRANCE A, CONSULTANT POUR EUROSPORT