Baromètre politique d

Baromètre politique d'octobre 2017 _Enquête BVA-Orange-LA Tribune

-

Documents
25 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

OBSERVATOIRE DE LA POLITIQUE NATIONALE O C T O B R E2 0 1 7 /(9e( '¶(0%$5*2 0(5&5(', 2&72%5(À 17H Enquête réalisée auprèsG¶XQéchantillon de Français recrutés par téléphone puis interrogés par Internetdu 24 au 25 octobre 2017. Echantillon de1193 personnes, représentatif de la population française âgée de18 ans et plus. La représentativité deO¶pFKDQWLOORQest assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, profession du chef de famille et profession deO¶LQWHUYLHZp après stratification par région et catégorieG¶DJJORPpUDWLRQ. Confidential & Proprietary±Copyright BVA Group ®2017 Recueil Echantillon 4,4 6,0 4,2 3,5 4,0 2,4 2,3 3,0 2,7 2,2 3,1 2,5 2,6 1,4 4,9 5,7 TAILLE DE /¶e&+$17,//21 5 OU 95% 4,6 4,6 5,3 Cette étude présente des résultats soumis aux marges d'erreur inhérentes aux lois statistiques.Le tableau ci-dessous présente les valeurs des margesG¶HUUHXUsuivant le résultat obtenu et la taille deO¶pFKDQWLOORQconsidéré. 1,3 0,9 0,9 1,4 40 OU 60% 10,0 7,1 50% 5,0 9,8 6,9 5,8 0,8 1,1 1,5 2,1 2,8 2,5 1,3 1,8 1,0 0,7 0,9 1,8 1,3 6,5 0,4 0,6 1,6 1 000 2 000 800 900 700 1,4 1,9 1,8 200 300 600 100 400 500 20 OU 80% 1,0 10 OU 90% Exemple de lecture :'DQV OH FDV G¶XQ pFKDQWLOORQ GH1 000 personnes, pour un pourcentage obtenu par enquête de20% OD PDUJH G¶HUUHXU HVW pJDOH j2,5.

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 25 octobre 2017
Nombre de lectures 1 639
Langue Français
Signaler un abus
OBSERVATOIRE DE LA POLITIQUE NATIONALE
O C T O B R E 2 0 1 7
LEVÉE D’EMBARGO : MERCREDI 25 OCTOBREÀ 17H
Enquête réalisée auprèsd’unéchantillon de Français recrutés par téléphone puis interrogés par Internetdu 24 au 25 octobre 2017.
Echantillon de1193 personnes, représentatif de la population française âgée de18 ans et plus.
La représentativité del’échantillonest assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, profession du chef de famille et profession del’interviewé après stratification par région et catégoried’agglomération.
Confidential & ProprietaryCopyright BVA Group ® 2017
Recueil
Echantillon
4,4
6,0
4,2
3,5
4,0
2,4
2,3
3,0
2,7
2,2
3,1
2,5
2,6
1,4
4,9
5,7
TAILLE DE L’ÉCHANTILLON
5 OU 95%
4,6
4,6
5,3
Cette étude présente des résultats soumis aux marges d'erreur inhérentes aux lois statistiques.Le tableau ci-dessous présente les valeurs des margesd’erreursuivant le résultat obtenu et la taille del’échantillonconsidéré.
1,3
0,9
0,9
1,4
40 OU 60%
10,0
7,1
50%
5,0
9,8
6,9
5,8
0,8
1,1
1,5
2,1
2,8
2,5
1,3
1,8
1,0
0,7
0,9
1,8
1,3
6,5
0,4
0,6
1,6
1 000
2 000
800
900
700
1,4
1,9
1,8
200
300
600
100
400
500
20 OU 80%
1,0
10 OU 90%
Exemple de lecture :Dans le cas d’un échantillon de1 000 personnes, pour un pourcentage obtenu par enquête de20%, la marge d’erreur est égale à2,5. Le pourcentage a donc 95% de chance d’être compris entre 17,5% et 22,5%.
Confidential & ProprietaryCopyright BVA Group ® 2017
2,8
2,0
6000
10 000
4 000
2,1
0,6
0,8
2,2
1,6
3,2
3,0
30 OU 70%
9,2
1,5
4,1
4,5
3,5
3,3
3,1
3,0
3,2
3,5
2,2
1,6
1,4
INTERVALLE DE CONFIANCE À 95% SELON LE SCORE
5,7
3,0
3,6
3,3
3,8
3,7
3,5
3,7
8,0
4,4
4,0
4,1
PRINCIPAUX ENSEIGNEMENTS La précédente vague de notre observatoire se caractérisait par des mouvementsd’opinionsignificatifs, aussi bien pour Emmanuel Macronqu’ausein del’opposition.Qu’enest-il ce mois-ci ? Le regain de popularité del’exécutifse confirme-t-il ? Jean-Luc Mélenchon et Benoît Hamon se disputent-ils toujours le leadership à gauche ? Marine Le Pen, qui a fait son grand retour médiatique dansl’Emissionson autorité au sein de son parti ? Laurent Wauquiez conserve-t-il toujours son assise àpolitique de France 2, parvient-elle à restaurer droite ?
Emmanuel Macron : une cote de popularité en baisse (42%; -3) et une image toujours aussi clivée Le regain de popularité observé le mois dernier aura été de courte durée pour Emmanuel Macron :seule une minorité de Français (42%; -3) déclare avoir une bonne opinion du président de la République, contre 56% (+5) qui en ont une mauvaise opinion.Des résultats proches de ceux observés fin août et qui viennent donc annuler les points gagnés en septembre. Si les personnes quil’apprécientsoulignent toujours sa détermination, le faitqu’ilait un cap etqu’iltienne ses engagements de campagne, le sentimentqu’ilmène une politique favorable aux personnes les plus aisées est un argument récurrent chez ses détracteurs.Son interview sur TF1n’estdonc pas parvenue à dissiper cette étiquette de « Président des riches » auprèsd’unepartie de la population.Emmanuel Macron semble en fait, avec cette intervention, avoir conforté sa base de soutiens sans réussir à convaincre ceux qui ont des doutes. Dès lors,son image demeure toujours aussi clivée, que ce soit sur le plan sociodémographique ou politique.Apprécié par une majorité des retraités (55%), des cadres (53%) et des personnes aisées sur le plan financier (55%), il ne recueillequ’unede jugements positifs auprès des catégories populaires (26%), des personnes touchantminorité moins de 2 500par mois (33%) et des jeunes de moins de 35 ans (26%). De même,s’ildemeure très populaire auprès de sa base électorale (89% de bonnes opinions chez les sympathisants LREM), il reste très décrié auprès des sympathisants de la gauche hors PS (15%) et des personnes proches du Front national (17%).Fait significatif, il perd des points auprès des sympathisants PS, désormais très divisés (50%; -11) :ces derniers sont sans doute en partie ébranlés par le vote de mesures comme la suppression de l’ISF.
Edouard Philippe voit lui aussi sa cote de popularité diminuer (44%; -4) Le Premier ministren’échappepas à ce mouvement de repli :lui aussi voit sa cote de popularité reculer (44%; -4), tandis que les opinions négatives à son égard progressent (50%; +4).Al’instar d’Emmanuelaoût, annulant le regain de popularité observé le mois dernier.Macron, il retrouve une situation proche de celle observée fin
Edouard Philipe perd des points auprès des sympathisants LR (56%; -8) mais il demeure appréciéd’unelarge majoritéd’entreeux. Il peut également compter sur le soutien de la quasi-totalité des sympathisants LREM (89%) etd’uneLes personnes proches de partis situés à la gauche du PS ou duminorité non négligeable de sympathisants PS (44%; -5). Front national demeurent en revanche toujours aussi négatifs à son égard. Son image est donc tout aussi clivée que celle du président de la République.
Marine Le Pen en difficulté : elle est désormais devancée par Marion Maréchal Le Pen auprès des sympathisants FN
La crise de leadership est loind’êtreterminée au Front national. Le passage de Marine Le Pen dansl’Emissionpolitique de France 2 ne lui a pas permis de retrouver une dynamique dansl’opinion. Elle perd ainsi de plus en plus de crédit auprès des sympathisants du parti.Mêmes’ilssont encore 80% à souhaiterqu’elleait plusd’influenceàl’avenir, c’estpoints de moins que le mois dernier et 15 points de moins8 qu’enaoût. Elle est désormais devancée par sa nièce, qui opère le mouvement inverse et voit sa cote d’influenceprogresser de 9 points depuis septembre. Bienqu’officiellementretirée de la vie politique, Marion Maréchal le Pen incarneaujourd’huidavantagel’avenirque sa tante auprèsCdonufidneentpiaalr&tiPerodperisetsaryympCaotphyirsigahnttBsVFANG.2017roup ®
PRINCIPAUX ENSEIGNEMENTS
A gauche, Jean-Luc Mélenchon retrouve son leadership face à un Benoit Hamon en quête de positionnement politique dansl’opinion Alors que Benoît Hamon avait connu le mois dernier un réel regaind’intérêtauprès des sympathisants de gauche, et notamment de partis situés à la gauche du PS, il apparaît ce mois-ci bien plus en retrait : 53% des sympathisants de gauche souhaitentqu’ilait del’influenceàl’avenir(-8), ce qui le place loin derrière Jean-Luc Mélenchon, qui regagne en partie les points perdus le mois dernier (62%; +3). Dans le détail,c’estsurtout auprès des sympathisants de partis plus à gauche que le PS que Benoît Hamon perd des points (54%; -12) mais il peine également às’imposer auprès des sympathisants PS (50%; +3) qui lui préfèrent des personnalités comme Bernard Cazeneuve (67%), Najat Vallaud-Belkacem (62%) ou Anne Hidalgo (57%)voire François Hollande, qui le talonne et gagne 5 points chez ces dernier (47%).Les piques régulières del’ancienprésident de la République contre Emmanuel Macron trouvent donc vraisemblablement un certain écho dans sa famille politique. Notons quemême si Jean-Luc Mélenchon apparaît comme le principal opposantd’EmmanuelMacron à gauche, il repousse toujours autant les sympathisants PS(15% seulement souhaitentqu’ilait davantaged’influenceàl’avenir),ce qui obère ses chancesd’êtrele leader incontestéd’unbloc de gauche uni et potentiellement conséquent face àl’exécutif.
A droite, Laurent Wauquiez bénéficied’uneassise confortable
Grand favori pour la présidence du parti Les Républicains, Laurent Wauquiez peut compter sur le soutiend’unelarge majorité de sympathisants de droite (60% souhaitent qu’ilait davantage de poids dans la vie politique française), notamment LR (65%). Il arrive en tête de notre classement chez les sympathisants de droite mais on notera qu’ilest devancé chez les sympathisants LR par François Baroin (70%), qui demeure une personnalité de premier plan pour ces derniers.
Les prochaines semainess’annoncentdéterminantes pourl’exécutifet notamment pour Emmanuel Macron : parviendra-t-il à donner des gages à gauche sanss’aliénerses soutiens actuels, satisfaits de le voir mener les réformesqu’ilsattendent et de faire preuve de fermeté ? Réussira-t-il à convaincre la majorité des Français du bien fondé de sa politique ou verra-t-il sa cote de popularité inexorablements’étioler,comme nombre de ses prédécesseurs ?
Confidential & ProprietaryCopyright BVA Group ® 2017
Christelle Craplet, directrice de clientèle, BVA Opinion
Confidential & ProprietaryCopyright BVA Group ® 2017
Quelle opinion avez-vous d’…
Emmanuel Macronen tant que président de la République ?
Mauvaise opinion 56% Septembre 2017 : 51% +5 pts
Très mauvaise 29%
Ne se prononce pas * 2%
Plutôt mauvaise 27%
Très bonne 8%
Confidential & Proprietary2017Copyright BVA Group ®
Bonne opinion 42% Septembre 2017 : 45% -3 pts
Plutôt bonne 34%
Edouard Philippeen tant que Premier ministre ?
Mauvaise opinion 50% Septembre 2017 : 46% +4 pts Ne se prononce pas * 6%
* Item non suggéré
Très mauvaise 22%
Plutôt mauvaise 28%
Très bonne 7%
Bonne opinion 44% Septembre 2017 : 48% -4 pts
Plutôt bonne 37%
(+2)
15%
41%
17%
47%
81%
(=)
89%
50%
* Item non suggéré
9%
Ensemble
12%
Confidential & ProprietaryCopyright BVA Group ® 2017
82%
3%
19%
33%
48%
29%
Plutôt mauvaise
Très mauvaise
27%
Mauvaise opinion
2%
56%
56%
Quelle opinion avez-vous d’Emmanuel Macronen tant que président de la République ?
Sympathisants de la gauche hors Parti socialiste
8%
3%
2%
42%
(-3)
(-7)
Sympathisants dug Parti socialiste
34%
1%
Bonne opinion
34%
25%
13%
4%
Sympathisants-de Les Républicains------
4%
Sympathisants du FN---
9%
63%
46%
4%
43%
26%
Sympathisants de La République en Marcheddddd
(-4)
8%1%2%
(-11)
50%
52%
Ne se prononce pas *
Très bonne
Plutôt bonne
62%
35%
Quelle opinion avez-vous d’Emmanuel Macronen tant que président de la République ?
59%
39%
Confidential & Proprietary2017Copyright BVA Group ®
54%
44%
55%
43%
51%
45%
Bonne opinion Mauvaise opinion
56%
42%
Pour quelles raisons avez-vous unebonneopinion d’Emmanuel Macron en tant que président de la République ?
Confidential & ProprietaryCopyright BVA Group ® 2017
Pour quelles raisons avez-vous unemauvaiseopinion d’Emmanuel Macron en tant que président de la République ?
Mitterrand
Réélection Mitterrand
Confidential & Proprietary2017Copyright BVA Group ®
Chirac
Réélection Chirac
Sarkozy
Hollande
Macron
Bonnes opinions
Mauvaises opinions