De la défense des « pauvres nécessiteux » à l'humanitaire expert. Reconversion et métamorphoses d'une cause politique - article ; n°56 ; vol.14, pg 135-161

-

Documents
29 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Politix - Année 2001 - Volume 14 - Numéro 56 - Pages 135-161
From standing up for the Poors to humanitarian Expertise Redeployment and metamorphoses of political Cause Annie Collovald Since fifteen years in France, a new mode of humanitarian action is appeared modeling on the assessor's report. But, even if they jutify their involvement with same reflections that them employed in the « new forms of militancy », these militants, for the most of them, corne from old Christian and supports for the Third World movements and are enroled at CFDT. Their regrading requires an analysis that reverse usual prospects on conditions of possibility and continuation of militancy. The study of historical construction of humanitarian cause brings to the fore it results from redeployment of political cause : the standing up for the Poors. Its clauses of formation shed light on what is expected of these former political militants : not change their dispositions but change the conception of their dedications and their vision of the helped others. That is not without dilemmas that constitute the dynamic of their moral career.
De la défense des « pauvres nécessiteux » à l'humanitaire expert. Reconversion et métamorphoses d'une cause politique Annie Collovald Depuis une quinzaine d'années en France, un nouveau mode d'action humanitaire est apparu se structurant autour du modèle de l'expertise. Or même s'ils justifient leur investissement dans des termes qui renvoient aux caractéristiques des « nouvelles formes d'engagement public », ses militants viennent pour la plupart d'anciens mouvements chrétiens et tiers-mondistes et sont passés par la CFDT. Leur reclassement appelle une analyse qui renverse les perspectives habituellement tenues sur les conditions de possibilité et de perpétuation du militantisme. L'étude de l'histoire de la construction de la cause humanitaire montre qu'il s'agit là d'une reconversion d'une cause politique : celle de la défense des plus démunis. En restituer les modalités d'élaboration éclaire sur ce qui est attendu de la part de ces anciens militants politiques : non pas changer de dispositions mais changer leur conception de leurs dévouements et plus précisément leur vision des autres aidés. Ce qui ne va pas sans les placer devant plusieurs dilemmes inattendus qui constituent les ressorts pratiques de leur carrière morale.
27 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 2001
Nombre de visites sur la page 106
Langue Français
Signaler un problème