La Première Guerre mondiale : une rupture dans l'évolution de l ...

-

Documents
13 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

La Première Guerre mondiale : une rupture dans l'évolution de l ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 98
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
POLITIQUE ÉTRANGÈRE 3-4/2000
La Premire Guerre Georges-Henri SOUTOU dmaonnÕsd ilÕalevo:luutnioe nr upture de l ordre europen
Parce qu’elle entraîna une rupture profonde avec l’ordre ancien, la Première Guerre mondiale apparaît encore aujourd’hui comme la véritable « matrice du XX e siècle ». Rompant avec le concert européen, qui reposait largement sur la défense concertée des intérêts des grandes puissances et sur la volonté de préserver l’équilibre des forces en Europe, la guerre de 1914-1918 et les traités qui en découlèrent prirent une tournure idéologique et prétendirent imposer un ordre international nouveau. Celui-ci se fondit sur des principes novateurs : sécurité collective, droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, souveraineté de tous les États, y compris des « petits », exigence libérale et démocratique, enfin, dans le domaine économique et politique. L’échec flagrant de ce système, dont la Seconde Guerre mondiale sonna le glas, n’a pourtant pas cessé depuis de traverser l’histoire du siècle qui s’achève. Politique étrangère
D ’une certaine façon, la Première Guerre mondiale fut la matrice du XX e siècle 1 . Pour la première fois, en effet, le monde eut affaire à une guerre totale, utilisant l’ensemble des ressources nationales, mettant la science et la technique directement au service du conflit, et accroissant de façon considérable le rôle des États dans tous les domaines. Pour la première fois, également, une guerre européenne faisait intervenir des acteurs non européens de poids, comme les États-Unis et le Japon, ce qui laissait présager une redis-tribution à l’échelle mondiale des pôles de puissance et l’ascension de
Georges-Henri Soutou est professeur à l’université Paris IV (Sorbonne). 1. Pour une bibliographie récente, voir Centre de recherche de l’Historial de Péronne, 14-18, la très grande guerre , Le Monde éditions, Paris, 1994 ; Jean-Jacques Becker et Stéphane Audoin-Rouzeau, Les sociétés européennes et la guerre de 1914-1918 , université de Paris X-Nanterre, 1990 ; La Première Guerre mon-diale , sous la direction de Paul-Marie de La Gorce, Flammarion, Paris, 1991 ; Jean-Baptiste Duroselle, La Grande Guerre des Français : 1914-1918 , Perrin, Paris, 1994.