//img.uscri.be/pth/99726ed1f6c9cf93edd28ae818976eec38e98e6a
La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

Le gaz, l’électricité et l’eau ne sont pas des marchandises !

1 page

Le gaz, l’électricité et l’eau ne sont pas des marchandises ! Ce sont des biens de première nécessité ! Pour nous, citoyens, pour nos entreprises, pour notre environnement !

Publié par :

Ajouté le : 11 octobre 2016
Lecture(s) : 110
Signaler un abus

Vous aimerez aussi

Le gaz, l’électricité et l’eau ne sont pas des marchandises !
Ce sont des biens de première nécessité! Pour nous, citoyens, pour nos entreprises, pour notre environnement!
Les gouvernements UMP et PS ont suivi, à la lettre, les directives de la commission de Bruxelles. Privatisés, EDF et GDF se font concurrence. Absurde ! Pour l'intérêt général, EDF et GDF étaient voués, non pas à s e f a i r e l a g u e r r e , m a i s à ê t r e complémentaires.
Les «socio-écologues» s'attaquent aujourd’hui à la centrale nucléaire de Fessenheim. Pour l’écologie? Pour les accords de la COP 21 de Paris ? Non, évidemment. Ils veulent sceller des accords électoraux avec ce qui reste des Verts. Pourtant les faits sont têtus : réduire l'énergie nucléaire en France, c’est plus de CO . Est-ce rationnel? Est-ce responsable? 2 Et on nous fait la leçon à Paris sur le dieselqui pollue ?
La voiture électrique, le train à des prix bon marché, c’est pour quand? Maintenant ils cherchent de l’argent en voulant vendre en partie le réseau de transport d'électricité (RTE). Il n’y a pas qu’Alain Juppé qui rêvedevant son miroir de privatisation effrénée des entreprises
publiques ! Ils s’en donneront les moyens.
P o u r q u o i s e l a i s s e r d i c t e r p a r l e s commissaires non élus de Bruxelles la mise en concurrence des biens de première nécessité? Sommes-nous contents des prix et de la qualité de l’eauen France ?
Aujourd’hui les tarifs réglementés de l’électricité pour les entreprises sont s u p p r i m é s . M e r c i p o u r l a «compétitivité»économique ! Demain, ce sera bien le prix de votre électricité qui va augmenter. Fini le droit à l’électricité! Il va falloir payer! Jusqu’à 2 fois plus, comme en Allemagne.
Nous sommes des républicains convaincus ! La souveraineté populaire est la garante de la démocratie. Seul l'État peut garantir la pérennité des services publics. Bastien Faudot défend donc la nationalisation complète du gaz, de l’électricité et de l'eau et s’engage à ce que l’État fasse enfin son travail pour le bien de tous.
Pour notre avenir, la défense du bien public passe par une candidature résolument tournée vers une République sociale. La candidature de Bastien Faudot est celle d’une génération qui ne se satisfait pas de ce monde, que trente ans de libéralisme ont vandalisé.