Vidéo-protection à Niort : la réaction de Pascal Duforestel (PS 79)

Vidéo-protection à Niort : la réaction de Pascal Duforestel (PS 79)

Documents
2 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Contact tél 06 52 18 96 89 Sec élus 05 49 78 73 47 05 49 78 75 09 Une caméra peut en cacher une autre… Communiqué de Pascal DUFORESTEL pour le Groupe des élus républicains et socialistes – Ville de Niort On savait M.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 24 juin 2015
Nombre de visites sur la page 141
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Contact tél 06 52 18 96 89 Sec élus 05 49 78 73 47 05 49 78 75 09 Une caméra peut en cacher une autre…
Communiqué de Pascal DUFORESTEL pour le Groupe des élus républicains et socialistes – Ville de Niort
On savait M. Jérôme BALOGE à droite, certains le découvrent adroitla avec sémantique.effet M. le Maire a le don de faire passer des vessies pour des En lanternes.
Après le coup de la « liste sans étiquette », le « sur-endettement » de la Ville, voici venu le temps de la transformation de la« vidéo-surveillance » en « vidéo-protection » !
Ainsi M. BALOGE essaie-t-il dans les colonnes du Vivre à Niort de montrer une continuité avec l'action du précédent mandat en évoquant 8 caméras installées alors. C'est aussi l'argumentaire déployé lors de la réunion publique de ce lundi 22 juin où malgré l'afflux de ses supporters « sans étiquette », une majorité des présents s'est exprimée contre le projet qu'il a présenté.
Là où ces caméras se situaient uniquement dans une logique de vidéo-protection du parking de la Brèche et de ses abords, le projet de M. Baloge est tout autre. Il s'agit clairement de « vidéo surveiller » avec 26 caméras à minima (sans compter en option des caméras nomades !!!) les espaces publics du centre-ville.
Or à l'issue de cette réunion, à part faire plaisir à une partie de son électorat, on peut légitimement s'interroger sur : - la capacité d'une collectivité à supporter près d'undemi million d'euros d'investissementd'autant que le Maire et ses équipes n'ont eu de cesse depuis des mois de présenter la Ville au bord de l'asphyxie, - l'argument d'un financement d’État de 40 % comme si les Niortais ne contribuaient pas eux aussi à cette manne par leurs impôtset comme si on ignorait la volonté des Préfets de faire remonter en Centrale des projets d'équipements afin d'être classés dans les bons élèves et de consommer les crédits réservés nationalement ?
Contact tél 06 52 18 96 89 Sec élus 05 49 78 73 47 05 49 78 75 09
- l'efficacité du dispositif alors que dans le monde entier, les bilans et rapports jugent globalement quesur-équipement de moyens de le surveillance est ingérable et tend juste à déporter géographiquement les problèmes plutôt qu'à les régler.
Dans ce contexte, plutôt que de s'obstiner dans un projet budgétivore et dont l'efficacité n'est pas avérée, le Maire de Niort n'aurait-il pas intérêt à interroger véritablement la population par un référendum ou opter pour un moratoire ?
Ce serait pour le moins faire preuve de démocratie pour un projet qui en manque fortement et qui, comble du passage en force, est relégué en toute fin du prochain conseil municipal !