147849f
92 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

147849f

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
92 pages
Français

Informations

Publié par
Nombre de lectures 201
Langue Français

Exrait

Est-ce-que nous apprenons? Oui, nous apprenons ! Manuel à l’usage des professeurs Fondamentaux Enregistrement des performances et fiches des résultats Est-ce-que nous apprenons? Oui, nous apprenons Manuel à l’usage des professeurs Fondamentaux Enregistrement des performances et fiches des résultats ISBN 978-982-225-007-7 © UNESCO et SPBEA 2006 Publié par l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture – Bureau de l’UNESCO pour les Etats du Pacifique (Apia, Samoa) South Pacific Board for Educational Assessment (Bureau des Evaluations Pédagogiques du Pacifique Sud) Cette brochure a été développée par la République de Vanuatu en fonction des projets de l'UNESCO 545VAN1000 Achieving Quality Education for All Improving Teachers Competencies through Identifying Students Weaknesses (avec l’aide financière du Département de la Coopération International du Royaume-Uni - DFID) Imprimé aux Iles Samoa L'UNESCO et le SPBEA autorisent la reproduction de ce matériel, dans l'ensemble ou en partie, pourvu qu'il inclue la reconnaissance appropriée. Les appellations employées et la présentation des données qui figurent dans ce document n’impliquent de la part du secrétariat de l’UNESCO aucune prise de position quant au statut juridique des pays, territoires, villes ou zones ou de leurs autorités, ni quant au tracé de leurs frontières ou limites. Photo en couverture de Matt et Pippa Cattanach ² TABLE DES MATIERES Page 1B Fondamentaux B1 Modulesetcompétences 3 B2 Formatdeprésentationdescompétences 7 d’apprentissage B3 ‘Productiond’écrits’–unenchaînement 17 en exemple B4 Mise en correspondance des questions et 23 des compétences d’apprentissage B5 Suivi du progrès de l’élève 33 B6 Promouvoir le désir de progresser 41 B7 Echantillons de matériels des différents 45 cours 73R Enregistrement des performances et fiches des résultats R1 Enregistrement desperformancesde 75 l’élève R2 Le portfolio 83 85Glossaire i Remerciements Nous avons tenu, en janvier 2006, un atelier de travail qui s’est déroulé à Port Vila sur l’île d’Efate à Vanuatu. Ont participé à l’atelier des professeurs du Centre de Formation des Instituteurs de Vanuatu et des fonctionnaires du Département des Examens du Ministère de l’Education. Lors de l’atelier, nous avons revu une partie du matériel du module “Est-ce-que nous apprenons? – Oui, nous apprenons!” et les commentaires émis par les participants ont fourni un feed-back sur le contenu du module. Les changements suggérés à l’issue de ce travail ont été inclus dans la version actuelle du document. ii B Fondamentaux Si vous voulez construire une maison, il vous faudra à la fois le matériel de construction et les outils nécessaires. Pour une maison en bois, vous aurez à vous procurer des planches, des scies et des marteaux; pour une maison en dur, il faudra des briques, la truelle et le niveau à bulle. Si vous utilisez correctement ces outils, vous parviendrez à construire une maison. Mais avant d’entreprendre le travail de construction, il faudra s’assurer que ces outils soient en bon état. La scie sera aiguisée et vous vérifierez que le niveau à bulle fonctionne bien. Si nous voulons aider l’élève à développer ses connaissances, ses habiletés et ses compétences, alors nous devons faire en sorte d’avoir les outils nécessaires pour parvenir à ce but. L’acquisition des notions de calcul, de la lecture et de l’écriture constituent les outils de base de l’apprentissage et vont permettent d’acquérir par la suite les connaissances, les habiletés et les compétences nécessaires. Mais ces outils devront être particulièrement bien aiguisés! Un élève ayant acquis les notions de calcul, et qui sait lire et écrire, possède les outils nécessaires pour pouvoir accroître le réservoir de savoirs et de compétences. Il/elle sera déjà bien placé-e pour faire face aux exigences de la vie et pour offrir ses compétences à la société dont il/elle fait partie. Un/une élève qui n’aura pas acquis les notions de calcul et qui ne sait ni lire ni écrire va devenir de plus en plus dépendant des autres et sera tributaire de leurs informations et de leurs conseils. Il est vrai que pour certaines compétences, il n’est pas écessaire d’avoir des notions de calcul ni de savoir lire et écrire. Par exemple, une personne peut être douée pour les choses mécaniques. Elle pourra démonter le moteur entier d’une moto et le remonter ensuite pièce par pièce. Mais que se passe-t-il s’il faut changer le piston? Il va falloir en commander un autre. Le fournisseur veut savoir la dimension du diamètre du piston et il demande qu’on lui donne une description par écrit de la façon dont le moteur est monté. Soudain, les notions de calcul et le fait de savoir lire et écrire deviennent importants. Les apprentissages numériques et le processus d’acquisition de la lecture et de l’ecriture devront faire l’objet d’un suivi planifié et d’un intérêt constant pour donner à l’élève de meilleures chances de réussir. En effet, nous devons nous assurer que chaque élève 1 ” progresse et qu’il effectue ses progrès à un rythme qui lui convienne. L’expérience nous montre que l’acquisition des compétences de base se fait à des rythmes différents selon les élèves. Il sera particulièrement important de tenir compte de cet aspect dans nos méthodes d’enseignement et d’évaluation des progrès. 2 B1 ” Enchaînements et compétences Nous avons introduit, à la Section S4 ‘Présentation du cours’, le concept de structuration des objectifs de cours en enchaînements. Le cours de Langue et de Mathématiques se prêtent parfaitement à un enseignement organisé en enchaînements et cela parce qu’un eenchaînement qui commence en 1 Année pourra continuer tout au elong de la scolarité jusqu'à la 8 Année et au delà. Un enchaînement est composé d’un grand nombre de compétences d’apprentissage qui sont placées à intervalle tout au long de la scolarité. Au fur et à mesure que l’élève parcourt l’enchaînement, il acquiert des compétences d’apprentissage et passe, sur la base des dernières acquisitions, au prochain apprentissage. En général, un cours est composé de plusieurs enchaînements principaux, que nous désignerons par le terme de modules de base. Par exemple: Pour le cours de Langue, la compétence ‘Parler’ entre dans la classification d’enchaînement de base. En Mathématiques, ‘Les opérations’ font partie des enchaînements de base. Chacun de ces enchaînements peut être subdivisé en un nombre de sous-enchaînements. Au sein des sous-enchaînements, le développement de compétences particulières et qui sont apparentées sera représenté soit par un axe de compétences soit par une échelle de compétences. On fait référence à un axe de compétences lorsque la formulation des apprentissages est précise et qu’elle expose clairement les performances visées à un certain niveau de la compétence d’apprentissage. Nous parlerons d’échelle la formulation de la compétence d’apprentissage introduit des aspects nouveaux aux apprentissages qui n’apparaissaient pas au niveau précédent. L’axe et l’échelle de compétences mettent l’accent sur le développement d’une compétence. Cette structure est particulièrement importante car elle permet de surveiller la progression de l’élève par rapport à un savoir-faire donné et de ce fait elle permet de stimuler le désir d’apprendre. 3 L’axe et l’échelle de compétences fournissent aux élèves et à l’enseignant une représentation graphique qui met clairement en évidence l’ordre des compétences d’apprentissage. Le Tableau B1.i nous montre comment un cours peut être décomposé en un axe ou une échelle de compétences. Cours Enchaînement de Enchaînement de Enchaînement de Enchaînement de Enchaînement de base 1 base 2 base 3 base 4 base 5 3 2 2 Sous- Sous- Sous- enchaînements enchaînements enchaînements 3 Axes de 2 Axes de 1 Axe de 3 Axes de 4 Axes de compétences compétences compétences compétences compétences 3 Echelles de 1 Echelle de 3 Echelles de 2 Echelles de compétences compétences compétences compétences Tableau B1.i Structure d’un axe de compétences Compétences d’apprentissage e e e e e e1 2 3 4 5 6 Année Année Année Année Année Année Tableau B1.ii Structure d’une échelle de compétences e e e e1 -5 Années plus 6 Année Compétence d apprentissage 6 Année e e e e1 -4 Années plus 5 Année Compétence d · apprentissage 5 e e e e1 -3 Années plus 4 Année Compétence d · apprentissage 4 Année e e e e1 -2 Années plus 3 Année Compétence d · apprentissage 3 e e e1 Année plus 2 Année Compétence d apprentissage 2 Année e e1 Année Compétence d apprentissage 1 Tableau B1.iii Le Tableau B1.iv ci-dessous décrit le sous-enchaînement ‘Addition’ du cours de Mathématiques et fait partie de l’enchaînement de base ‘Opérations’. 4 · · · O· · · · · · · O· Le tableau contient un ensemble de vingt compétences d’apprentissage. Elles s’échelonnent sur un axe, et l’année qui marque l’acquisition de la compétence apparaît dans le titre de chaque colonne. Par exemple: Enchaînement - Opérations Addition + Année 1 2 3 4 5 6 1.1 2.1 3.1 4.1 5.1 6.1 Compétences 1.2 2.2 3.2 4.2 5.2 6.2 G· apprentissage 5.3 6.3 1.4 2.4 5.4 6.4 1.5 2.5 Tableau B1.iv La version détaillée du Tableau B1.iv est donnée au Tableau B2.v. Le sous-enchaînement ‘Addition’ est subdivisé en cinq axes ou échelles de compétences précis. Les compétences d· apprentissage définies par les attentes curriculaires et qui s échelonnent sur un axe ou une échelle de compétences mettent en évidence le développement d une compétence spécifique d une année à autre. Il en résulte que l’élève accroît ses compétences vis à vis d’un savoir-faire au fur et à mesure qu’il acquiert les différentes compétences d’apprentissage qui jalonnent l’axe ou l’échelle de compétences. Le Tableau B2.iii décrit de façon detaillée les axes de compétences du sous-enchaînement ‘Addition’. Les axes de compétences apparaissant au Tableau B2.iv consiste à: - décomposer des nombres - additionner nombres entiers - des décimaux - fractions - compléter des énoncés d’addition La répartition des compétences par année sert seulement à guider enseignant. Certains élèves vont acquérir les compétences visées avant l année prévue; d autres les acquerront dans l année prévue, et certains les acquerront après l · année fixée. Le fait que les élèves n’acquièrent pas tous les compétences au même moment fait partie de la réalité du processus d’apprentissage. L’important est que l’élève ait la possibilité de démontrer sa réussite par rapport à une compétence d’apprentissage, toutes les fois qu’il le lui sera demandé de le faire. Si un/une élève ne parvient pas à acquérir une compétence d’apprentissage, alors il sera opportun d’intervenir et de lui fournir le soutien nécessaire pour lui donner des chances de s’améliorer avant 5
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents