De l

De l'image à l'information. Classe de troisième du Collège ...

-

Documents
5 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

  • redaction
  • cours - matière : technologie
Collège D.Milhaud-78-Sartrouville Page 1 sur 5 Année scolaire 2006-2007 « De l'image à l'information » 1 De l'image à l'information. Classe de troisième du Collège Darius Milhaud à Sartrouville. Introduction En nous appuyant sur des travaux déjà menés dans l'établissement, dans le cadre d'une action innovante, soutenue par la Mission d'appui aux expérimentations, nous avons souhaité poursuivre ce travail d'équipe. Nous nous attacherons à étudier l'image en tant que vecteur d'information, d'abord sous sa forme fixe puis sous sa forme en mouvement, en étudiant notamment les médias.
  • implication dans le projet
  • sante en affiches
  • travail sur l'image
  • projet vidéo
  • évaluation des élèves
  • affiches publicitaires
  • affiche publicitaire
  • techniques
  • technique
  • travaux d'équipe
  • travail par équipes
  • travaux en équipe
  • travail en équipe
  • travail des équipes
  • travail d'équipes
  • travail avec l'équipe
  • travail de l'équipe
  • travail d'équipe
  • travail en équipes
  • images
  • image
  • élèves
  • élève
  • elève

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 76
Langue Français
Signaler un problème
De l’image à l’information. Classe de troisième du Collège Darius Milhaud à Sartrouville. Introduction En nous appuyant sur des travaux déjà menés dans l’établissement, dans le cadre d’une action innovante, soutenue par laMission d’appui aux expérimentations, nous avons souhaité poursuivre ce travail d’équipe. Nous nous attacherons à étudier l’image en tant que vecteur d’information, d’abord sous sa forme fixe puis sous sa forme en mouvement, en étudiant notamment les médias. De façon complémentaire, il nous semble également important de ne pas négliger tout le côté technique du traitement de l’image, ainsi que l’étude des textes associés aux images. Description du public L’image et encore davantage les informations médiatiques sont au cœur de la vie quotidienne des jeunes. Cette abondance d’images ne leur permet pas toujours d’effectuer un mouvement de distanciation par rapport aux images et à l’information. Ils sont souvent incapables de les analyser, de comprendre les sous-entendus, de décoder les manipulations… C’est pourquoi nous avons choisi de travailler avec les élèves d’une classe de troisième du Collège Darius Milhaud sur ce projet. Il nous a semblé important, au regard de certains de nos objectifs, de nous adresser à unpublic très diversifié ausein de la même classe. Se trouveront donc mêlés des élèves étudiant l’anglais, l’espagnol, le portugais et l’allemand, mais aussi le latin, le grec et l’option D.P.. I.Objectifs Pour devenir des adultes «éclairés »,les élèves doivent apprendre à exercer leur jugement critique à l’égard de l’image en général et plus particulièrement à l’égard des médias. Il s’agit donc de comprendre le choix et la construction des images en observant le contenu, la forme, le support technologique, le langage, le public ciblé et les auteurs de la communication. Les objectifs de cette formation sont divers. Il s’agit tout d’abord de développer des compétences liées à l’image -notamment une attitude critique- pour former descitoyenscapables de se forger leur propre opinion. Il est important qu’ils apprennent à décoder tout l’implicite et les sous-entendus qu’ils soient d’ordre économique, social, culturel ou politique. Pour ce faire, il nous semble judicieux de travailler à la fois le décodage de l’image et celui du langage. CollègeD.Milhaud-78-SartrouvillePage1sur51Année scolaire 2006-2007 « De l’image à l’information »
Il s’agit également de les aider à se construire en les ouvrant à la diversité des points de vue, des cultures et des modèles pour en faire non seulement des citoyens clairvoyants mais aussi descitoyens du monde.  Ils’agit bien sûr aussi de découvrir toutela partie techniqueinformatique, (outil vidéo) dans le but de démystifier toutes ces techniques et de les initier à la production.  Enfinil s’agit aussi de les préparer à être deslycéenset plus tard des étudiants plus autonomes, capables de prendre du recul par rapport aux textes et aux images. II.Actions 1. Des actions tout au long de l’année dans les différentes disciplines a.Français/CDI: Mme Mourgue et Mme Odoul : Le travail sur l’image et les médias s’est articulé autour de deux types d’images, l’image fixe et l’image en mouvement. En ce qui concernel’image fixe, nous nous sommes attachés à voir comment l’image nous transmet des messages à travers un travail sur les vases grecs, la publicité, les journaux (photos, caricatures, dessins…). Nous avons appris aussi à observer le côté plus technique (cadrage, plans, couleurs, retouches..). Pour ce qui est del’image en mouvement, nous avons analysé un reportage télévisé, avons comparé différents reportages sur le même sujet, avons étudié des journaux télévisés (générique, décor, présentateur, sommaire, déroulement) ainsi que les différents émissions auxquelles nous avons assistées et avons préparé la séance de création d’un journal télévisé.  Uneattention toute particulière a été accordée aulangagetravaillant sur en l’objectivité et la subjectivité, le choix des mots, des verbes, des modérateurs et bien sûr en y intégrant un travail sur l’argumentation. b.Technologie: M. Roca Dans le cadre du cours de Technologie, les élèves ont travaillé, entre autres, sur ces deux points : Histoire des solutions à un problème technique : Divers sujets de réflexions ont été soumis aux élèves pour effectuer des recherches. Ils ont pu travailler sur : prendre une photo filmer projeter une image (cinéma) la télévision etc… Les résultats des recherches ont été mis en forme sous forme de rapport et frises chronologique. L'évaluation des travaux s’est fait sur les documents papiers rendus par l'élève, ainsi que lors d'une présentation orale appuyée d'une présentation multimédia projetée sur écran.
Collège D.Milhaud-78-Sartrouville Année scolaire 2006-2007 « De l’image à l’information »
Page2sur52
Communication assistée par ordinateur : Afin de réaliser un site internet ou une présentation multimédia, les élèves ont du étudier le matériel nécessaire (caméscope numérique, appareil photo numérique, scanner). Après avoir appris à l'utiliser, ils sont passés à l'apprentissage de l'outil informatique afin de traiter et travailler les images. À l'aide d’un logiciel de retouche d'image, ils ont appréhendé les notions d'images numériques (tailles, codage...) ainsi que certaines «astuces» de montages numériques. c.Anglais: M. Sayol Vocabulaire / outils: différence entrefaits et opinion(objectivité /subjectivité) un reportage sur levoyageAngleterre (Oxford – Stratford – London), avec des en commentaires en anglais et des sous-titres en français Enfin, pour agrémenter ce projet vidéo, des extraits de films ont été visionnés, et un travail lexical et analytique propre au 7ème art a été accompli. d.Allemand: Mme Delaméa  Lesélèves ont réalisé un reportage sur levoyage àWaldkraiburg et sur la Bavière, avec des commentaires en allemand et des sous-titres en français. f.Latin: Mme Mourgue Nous nous sommes attachés à voir quels sont lesmodes de circulation de l’information dans le monde romain, notamment grâce aux pièces de monnaie, à la statuaire (par exemple les bustes d’empereur), aux objets d’art, à l’épigraphie et aux voies de communication (création de routes)… g.Grec: M. Landrieau La contribution au projet s’est articulé autour de deux axes : l’étude de la peinture et de la statuaireVIème et Vème s. avant J.C. des ayant pour but de se demander comment évolue la façon dont l’homme se représente lui-même. L’étude de l’architecture à l’époque de Périclès, exaltation de la puissance d’une cité-état et instrument de propagande politique. h.Option DP: M. Roca et M. Charlier  Pourpréparer le forum des métiers, les élèves de D.P. ont, notamment, rédigé des questionnaires destinésaux élèves et aux parents d’élèves. Munis de ces questionnaires et caméra à la main, ils ont interviewé des visiteurs et des organisateurs durant toute la matinée.
Collège D.Milhaud-78-Sartrouville Année scolaire 2006-2007 « De l’image à l’information »
Page3sur53
i.L’image prévention: Mme Malard, infirmière LA SANTE EN AFFICHES : Présentation d'éléments d'analyse sémiologique de l'affiche d'éducation pour la santé. L' affiche publicitaire relève de l'univers de la consommation : Il s'agit de rendre des objets désirables pour les faire acheter, donc de les parer de toutes sortes de valeurs positives. L'affiche d'éducation pour la santé, par contre, a une fonction plus proche de l'affiche officielle traditionnelle, celle qui rappelle l'obligation ( ex : vaccinations), celle qui est de l'ordre du "bon conseil" ( ex : la contraception). Le but estde découvrir dans les messages éducatifs scripto-visuels un code cohérent qui permet à l'émetteur d'être compris du récepteur. 2. Des actions ponctuelles et interdisciplinaires a.Le futuroscopeLes élèves de la classe et des membres de l’équipe participant au projet ont passé deux jours au Parc du Futuroscope à Poitiers, le lundi 18 et mardi 19 décembre, pour découvrir quelques secrets de l’image, en étudiant notamment le cinéma en relief, le procédé IMAX , les images de synthèse, les effets sonores, le cadrage, les angles de prise de vue, les mouvements de caméra. Avant de partir et sur place, ils ont complété un dossier sur l’image. b.Les contacts avec la réalité  Nousavons assisté à l’enregistrement d’émissions télévisées afin de confronter les différents traitements de l’actualité..  Mardi19, mardi 26 septembre et mardi 3 octobre : les élèves ont assisté par groupe de dix à l’enregistrement de l’émission «On a tout essayé» (France 2) et ont pu rencontrer Laurent Ruquier, des chroniqueurs et des invités.  Vendredi20 et mardi 24 octobre: les élèves ont assisté en demi-classe à l’enregistrement de l’émission « C dans l’air » (France 5), ont pu discuter avec Yves Calvi et ème Thierry Guerrier, ont visité la salle de mixage. Ils ont été conviés à la 1000de l’émission. c.La production d’un journal télévisé Le jeudi 26 avril, une journée a été banalisée pour les élèves de la classe et des professeurs participant au projet afin de créer unjournal télévisé. Un comité de rédaction a géré l’ensemble des rubriques, a réalisé les liens, a écrit les lancements et a filmé toutes les parties de présentation. Pendant ce temps les différentes rédactions ont travaillé sur un thème (, , , , ont choisi les images, les ont montées en utilisant Windows Movie Maker et Pinnacle, ont écrit le texte correspondant aux images sélectionnées, ont enregistré les voix-off en français, allemand et anglais et ont réalisé les sous-titres si nécessaire. Le journal a été présenté par plusieurs présentateurs filmés en extérieur. Les différentes rédactions seront réparties de la manière suivante: -Comité de rédaction + présentateurs + technique CollègeD.Milhaud-78-SartrouvillePage4sur45Année scolaire 2006-2007 « De l’image à l’information »
-le forum des métiers -« On a tout essayé » -« C dans l’air » -« Le Grand Journal », -Le voyage en Angleterre, -Le voyage en Allemagne Le J.T. s’est finalisé sous forme d’un DVD qui a été présenté aux élèves, aux parents et aux professeurs le mardi 12 juin. Les diaporamas réalisés à partir des photos ont été montrés ce même jour. III.L’évaluation L’évaluation des élèves a eu lieu en deux temps : Le dossier réalisé avant et pendant la visite du futuroscope a été évalué. Les élèves ont été notés pour leur participation et leur implication dans le projet, notamment pour la création du J.T. Un certificat de participation a été délivré aux élèves lors de la soirée de 12 juin.
Collège D.Milhaud-78-Sartrouville Année scolaire 2006-2007 « De l’image à l’information »
Page 5 sur5