HISTOIRE ET UTILISATION DES ARBRES ISOLES : EXEMPLE DU FRÊNE

icon

13

pages

icon

Français

icon

Documents

Écrit par

Publié par

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
icon

13

pages

icon

Français

icon

Ebook

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

HISTOIRE ET UTILISATION DES ARBRES ISOLES : EXEMPLE DU FRÊNE
Voir Alternate Text

Publié par

Nombre de lectures

784

Langue

Français

HISTOIRE ET UTILISATION DES ARBRES ISOLES EXEMPLE DU FRÊNE
72      ROBBE VINCENT & GAVALAND ANDRE  URM 1201 DYNAFOR 1  INRA-INPT/ENSAT BP52627 31326 Castanet Tolosan Cedex       Introduction  Le paysage agricole français a beaucoup évolué au cours de lhistoire de lagriculture, sous les actions répétées de lhomme. Les arbres y ont toujours occupé une place de choix, que ce soit au sein des haies de bocage, dans les forêts paysannes, ou isolés, près des habitations campagnardes. Souvent plantés par lhomme, les raisons de leur présence sont à rechercher dans les utilisations quen faisaient nos ancêtres mais également dans les symboles quils représentaient pour eux. Lintérêt porté aux arbres hors de la forêt, souvent des feuillus précieux, a beaucoup évolué dans le temps.  Pour illustrer cela, le frêne commun ( Fraxinus excelsior  L.) est un très bon exemple : planté depuis des siècles, lhistoire de cet arbre au sein du paysage agricole est étroitement liée à lhistoire de lagriculture. Les nombreux noms attribués à cette oléacée montrent limportance quil a pu avoir pour les populations, ainsi, on peut parler de frêne commun, de frêne élevé ( excelsior ), de grand frêne, de frêne à feuilles aiguës, de gaïac des Allemands, de quinquina dEurope, ou encore de langue doiseau (Rameau et al. , 1989). Outre le fait quil soit une ressource de bois de qualité, il offre à son propriétaire un grand nombre dutilisations secondaires.  Les feuilles de cet arbre présentent une excellente valeur fourragère. Leur utilisation comme fourrage i ale utilisatio êne. Jreusstqeu laa u prdinécbupt du XX ème  n sinèocnl e,b oisse s duf efurilles séchées faisaient partie de lalimentation hivernale du bétail.  Son feuillage et son écorce présentent des propriétés médicinales connues des populations
paysannes depuis des siècles et figurent depuis longtemps dans les recettes de nombreux remèdes.  Les feuilles du frêne interviennent également en gastronomie dans la confection de boissons telles que la frênette ou encore dans la composition de nombreuses infusions qui doivent leur succès à ses vertus médicinales incontestables (Précis de phytothérapie).  De plus, il est, tout comme le chêne, un arbre que lon retrouve très fréquemment dans les mythologies du monde entier. Arbre cosmique, axe de lunivers ou encore protecteur contre les serpents, les valeurs symboliques qui lui sont associées sont nombreuses. Bien que très anciens, les pouvoirs que les hommes lui ont attribués ne sont pas totalement dénués de fondement.  En effet, même si de nos jours les valeurs symboliques quil représentait autrefois ont beaucoup moins dimportance, il reste un arbre particulièrement apprécié car il représente une niche écologique accueillante pour de nombreuses espèces animales, un bel arbre dornement quand il est isolé ou encore un arbre utile dans la stabilisation des berges par exemple.     
Voir Alternate Text
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text