JUDAS, LE FILS DE PERDITION Matthieu 26:1-5, 14-16; Luc 22:3-6 ...

JUDAS, LE FILS DE PERDITION Matthieu 26:1-5, 14-16; Luc 22:3-6 ...

-

Documents
5 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

  • cours - matière potentielle : la première partie du ministère de christ
  • exposé
Page 1 of 5 JUDAS, LE FILS DE PERDITION Matthieu 26:1-5, 14-16; Luc 22:3-6; Jean 12:4-6; 17:12 LEÇON 249 – Cours des Adultes VERSET DE MEMOIRE: Malheur au monde à cause des scandales! Car il est nécessaire qu'il arrive des scandales, mais malheur à l'homme par qui le scandale arrive! (Matthieu 18:7).
  • fils de perdition
  • judas
  • royaume terrestre de christ
  • sécurité éternelle du croyant
  • immaculé christ de gloire
  • péchés
  • péché
  • paroles
  • parole
  • christ
  • dieu
  • dieux
  • vrais
  • vraies
  • vraie
  • vrai

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 62
Langue Français
Signaler un problème
JUDAS, LEFILS DE PERDITION Matthieu 26:15, 1416; Luc 22:36; Jean 12:46; 17:12 LEÇON 249Cours des Adultes VERSET DE MEMOIRE: "Malheur au monde à cause des scandales! Car il est nécessaire qu’il arrive des scandales, mais malheur à l’homme par qui le scandale arrive!" (Matthieu 18:7). I L’Homme,Judas Iscariot1.Il fut choisi et ordonné comme l’un des 12 disciples et aussi comme un Apôtre: Matthieu 10:15; 26:14; Marc 3:1319; Luc 6:1316; Actes 1:17, 25. 2.Il manqua de persévérer dans la voie de la justice, devint cupide et aussi voleur, ayant sans doute des aspirations charnelles concernant le prétendu royaume terrestre de Christ: Jean 12:46. II LaTrahison et les Evénements Immédiatement Précédant 1.Les prophètes de l’Ancien Testament avaient parlé de l’Acte de Judas: Psaume 109:9 cf. Actes 1:16,17; Zacharie 11:12,13. 2.Jésus avait prophétiquement parlé de l’acte de Judas, l’appelant3.démon et fils de la perdition: Jean 6:70, 71; 13:1830; 17:12. 4.Néanmoins Judasavait agi en faisant un choix délibéré: Matthieu 26:15, 1416; Marc 14:10, 11; Luc 22:3, 6; Zacharie 11:12, 13. 5.Judas fit son choix et puis, Satan entra en lui: Luc 22:3; cf. Jean 13:2, 27. 6.En tant que fils de perdition n’étant plus fils de Dieu –il pouvait facilement trahir le Fils de Dieu par un baiser: Marc 14:4345; Luc 22:47, 48; Jean 18:25. III LaFin Tragique de Judas 1.de son action, Judas fut rempli deSe rendant compte pour la première fois du plein effet remords, mais dépourvu de repentance envers Dieu: Matthieu 27:35; Zacharie 11:12, 13; Psaume 94:2023. 2.Il se suicida: Matthieu 27:5; Actes 1:18,19. 3.L’argent qu’il avait reçu et avait retourna ensuite fut utilisé pour acheter un champ de potier: Matthieu 27:610; Zacharie 11:13. COMMENTAIRE Un Exemple d’InfamieDe tous les exemples d’infamie et de trahison qui nous sont préservés dans l’histoire sainte et laïque, il n’y a aucun qui puisse être peutêtre pire que celui de JudasIscariot. Son nom sera dans cette classification pour toujours, car il conçut et perpétra la trahison la plus cruelle que ce monde ait jamais vue. Il contribua et rendit possible l’arrestation du Fils de Dieu par les ennemis de la justice grâce à un baiser non sincère ethypocrite qui est maintenant connu sous le nom de "Baiser de Judas". Même dans les rangs des infidèles on se réfère à son action avec mépris et dédain. Et ce qui rend ceci tellement mauvais, c’est que cet homme fut une fois un disciple et un apôtre choisi du Fils de Dieu!On ne nous a pas dit dans l’Ecriture le moment et le lieu précis où Judas fit la prière du repentant et obtint le pardon des péchés,que tout homme, toute femme et tout enfant doit recevoir s’ils veulent entrer au Ciel. Mais nous avons toute raison de croire qu’il fut un participant dece salut, car Dieu n’envoie pas des incrédules proclamer Son histoire de salut.Judas fut l’un de ceux qui furent cherchés et ensuite envoyés deux à deux pour prêcher l’Evangile du Royaume (Marc 6:7). Il fut l’un de ceux que Christ avait chargé d’une commission, et à qui Il avait donné le pouvoir d’exécuter cette commission. En outre ces disciples avaient à "guérir les malades,
Page 1 of 5
ressusciter les morts, purifier les lépreux, chasser les démons"; et Christ les rassura qu’ils seraient soutenus durant leurs travaux pour Lui. Judas fut un de ceux que Jésus envoya comme "des brebis au milieu des loups". Judas fut l’un de ceux dont Jésus avait dit que l’Esprit du Père parlerait en eux. Il fut l’un de ceux dont Christ avait dit qu’ils seraient haïs de tous les hommesà cause de Lui, et qu’il aurait aussi le privilège d’endurer la persécution pour la cause de Christ. Il fut l un de ceux dont Christ parlait lorsqu’Il disait qu’en tant que disciples et serviteurs,ils ne devraient pas être plus grands que Lui, leur Maître et Seigneur. Judas fut l’un de ceux que Christ avait mis en contraste avec les serviteurs du royaume de Béelzébul. Il fut l’un de ceux qui avait choisi de prendre leur croix et de suivre Jésus. Il comptait aussi parmi ceux qui retournèrent à Jésus et Lui dirent "tout ce qu’ils avaient fait et tout ce qu’ils avaient enseigné" et allèrent ensuite avec Lui dans un lieu désert afin qu’ils pussent se reposer après leur mission pour Lui (Lisez Matthieu 10:142, et Marc 6:713, 3032). Quelqu’un peutil à justetitre dire qu’un tel homme fut un pécheur tout le temps que Jésus l’avait utilisé dans l’œuvre de la justice? Quelqu’un peutil dire que Dieu qui connaît la fin depuis le commencement, n’avait tenu aucun compte de Son commandement spécifique qu’aucun novice, aucun injuste ou aucun impie ne serait utilisé dans l’œuvre du ministère,en utilisant Judas, pour le grand appel et la grande responsabilité qu’il avait au cours de la première partie du ministère de Christ? Quelqu’un peutil dire que lui, qui fut appelé, puis ordonné disciples et nommé apôtres,et qui avait reçu une partie du Ministère des disciplesqui fut si importante et si nécessaire que les onze partie Apôtres sentirent qu’il ne s’écoulerait pas de temps avant qu’un successeur ne fût désignén’avait jamais senti le pardon pour les péchés ou la montée de cette nouvelle vie spirituelle qui est donnée lorsqu’on est devenu une nouvelle créature en Christ Jésus?Il est vrai que Jésus aparlé de Judas comme étant un démon à une occasion et un fils de la perdition à une autre. Il est vrai que les prophètes de l’Ancien Testament avaient prédit ses actes et ses décisions infâmes. Ces prophètes de l’Ancien Testament écrivirent aussi au sujet des souffrances de Christ. Ils parlèrent de la mort et de la résurrection de Christ. Ils parlèrent du prix qu’Il a payé pour nous. Mais il nous estdit que Christ avait le pouvoir de donner sa vie et de la reprendre. Il avait le pouvoir d’appeler une compagnie d’anges pour affronter et renverser l’armée qui fut dirigée contre Lui, et Il pouvait même descendre de la croix et refuser de mourir pour les péchés de l’humanité.Mais Jésus alla volontairement à la croix. Il mourut volontairement, quand bien même il Lui était nécessaire de demander la force pour endurer cette heure triste et pénible. Il avait accompli les prophéties des hommes pieux d’autrefois. Les prophéties n’étaient pas des commandements auxquels Jésus était obligé d’obéir, elles étaient de l’histoire écrite à l’avance grâce à l’inspiration du SaintEsprit qui connaît la pensée de Dieu, qui est égal à Dieu, et qui a la sagesse Infinie et la prescience de Dieu. Judas accomplit aussi la prophétie. Il fut appelé "fils de la perdition" parce qu’il avait choisi le chemin qui le conduisait dans la situation qui avaitmérité ce nom. Il ne fut pas appelé fils de la perdition parce qu’il fut ainsi prédestinéet n’avait aucun choix. Il fut appelé un "démon" parce qu’il avait choisi le chemin qui conduisait à l’obscurité et à la séparation d’avec Dieu et le Ciel.avait Il délibérément choisit le salaire de l’iniquité, au lieu des récompenses de Dieu. Et lorsqu’il vit le montant total de ce salaire qu’il devait inévitablement payer, il avait agicomme un lâche, ce qu’il était, plongeant la tête la première dans dufeu, punition éternelle de laquelle il n’y a pas d’évasion. La prophétie concernant Judas n’aurait jamais été écrite telle qu’elle s’applique à lui s’il avait choisi la voie plus élevée au lieu du chemin qui mène à la damnation éternelle. Que tous ceux qui se refugie derrière une telle forteresse peu sûre telle que la doctrine de la soi disant sécurité éternelle du croyant, tiennent compte de l’exemple et du sort de cet homme que Dieu avait appelé, ordonné, doté de pouvoir, chargé de commission et envoyéla cause duœuvrer pour Royaume. Que tous ceux qui se sentent en sécurité sous le Sang qu’ils disent être versé pour leurs péchés passés, présents, et futurs, réalisent que le Sang ne leur profitera jamais à moins qu’il ne soit
Page 2 of 5
appliqué; et il ne peut être appliqué que là où il y a de la repentance; et le pardon est cherché par la foi et un abandon sincère du péché. Que tous ceux qui disent qu’ils seront sanctifiés jusqu’à la mort relisent les paroles de l’Apôtre Pierre qui dit que Judas "était compté parmi nous, et avait part au même ministère duquel, parle salaire du crime," il est tombé. Pierre parla aussi de la mort par suicide de Judas et de la référence fait à son sujet par le Psalmiste,qui est donnée pour nous rappeler la malédiction qui est placée même sur ses possessions terrestres. Un individu, qui refuse le moyen de la grâce etdésobéit aux commandements de Dieu en trahissant et en livrant aux méchants Celui qu’on nous ordonne d’aimer de tout notre cœur, de toute notre pensée, de toute notre âme et de tout notre esprit, peutil être sauvé? Une personne, qui a foulé au pied le "sang innocent", etpar conséquent ade ses péchés par cecoupé son espérance d’être purifiée Sang, peutelle être sauvée? Quelqu’un qui a commisle péché de meurtre, précipitant son âme dans l’éternité et, ce faisant, a rejetésa dernière occasion de se repentir, peutil jamais être sauvé? La réponse à toutes ces questions est évidemmentNon! Lecteur, pense soigneusement à ces choses! Les Etapes de la Chute de Judas On pourrait se demander: Quel profit tironsnous de l’étude de la vie de cet homme qui a été abandonné de Dieu? D’abord, nous pouvons voir les étapes qui ont conduit finalement à sa fin tragique, et nous devons prendre garde, de peur que nous ne prenions la même voie. La fin du péché est toujours odieuse. Même dans cette vierésultatci, il n’y a rien àdésirer du final d’une vie de débauche et de plaisir. Les maux physiques tourmentent les derniers jours de la majorité des rebelles entêtés. La paix de l’esprit est toujours absente. Souvent la conscience n’accorde pas de repos à l’intéressé. Et les tortures du corps ruiné dans le péché demeurent lorsque les plaisirs et les intoxications des jours de libertinage ne sont plus. Mais au commencement d’une viede péché, le contraireest vrai. Souvent, le péché séduit la pensée et le cœur des jeunes. Il peut y avoir au début un certain frisson, une certaine joie, un certain degré d’excitation dans une excursion sur le sentier du mal. Mais une telle excursion laisse un goût amer de remords, etbien des fois ternit aussi la penséeet le corps de celui qui s’entête si bien que rien n’enlèvera jamais complètement cette cicatrice, ni ne le restaurera dans un état parfait ou original d’innocence, lequel il avait unefois possédé. Qu’on ne pense même pas un seul instant que ces frissons de péché puissent égaler les innombrables bénéfices du moment présent et lesrécompenses éternelles que nous recevons grâce à une vie de justice. Certains sont fatigués de la vie pieuse, de l’influence juste de ceux qui les entourent, et de la voie prescrite des fidèles, et ont cherché quelque chose de nouveau et de différent. Les débuts du péché sont attrayants pour euxpuisqu’ils ont détourné leurs cœurs de la Source du vrai bonheuret de la vraie joie. Saül, le premier roi d’Israël, avait commencé une descente qui avait finit aussi par un suicide en permettant à l’orgueil d’entrer dans son cœur jadis humble. Lui aussi avait ressenti le frisson de l’appel et de l’influence de l’Esprit; un nouveau cœur lui avait été donné et il avait été choisi par Dieu. Mais Saül acheva sa vie terrestre dans une tragédie qui est en second position parrapport à celle de Judas. Le chemin quiconduisit au rejet final de ce roi par Dieu débuta,par lefait qu’il a gardé, sans le savoir l’orgueil dans son cœur.De même les débuts de la chute de Judas étaient ce que le monde appellerait petits et non remarquables. Il avait commencé à convoiter. Il était mis à une place de responsabilité dans le petit groupe qui suivait Jésus. Mais on nous a dit qu’il devint un voleur. Ce qu’il avait volé ou de qui il avait volée, ne nous a pas été dit. Mais le fait qui il avait un voleur est clairement exposé. Ce n’était alors pour lui qu’unpetit pas pournégocier etfaire alliance avec les ennemis de Christ. Jésus l’avait averti en le signalant même comme étant celui qui Le trahirait. Mais Judas ne se repentit, ni ne se détourna pas de la voie qui conduisit à perpétrerle plushorrible crime du monde.
Page 3 of 5
Même les paroles des prophètes parlèrent en ce qui concerne la fin tragique qui l’attendait s’il commettait l’acte qu’il projetait. Il a dû avoir connaissance de ces paroles, car elles furent connues de Pierre qui, en toute probabilité, est bien moins instruit que Judas. Ce ne fut pas après la réception du Consolateurnotre guide pour nous conduire dans toute la vérité et nous révéler les choses de Dieuque Pierre avait cité les paroles qui avaient été dites de façon prophétique au sujet de Judas. Ce fut au moins dix jours avant cet événementdu jour dePentecôte (Psaumes 69:26; 94:2023; 109:8 cf. Actes 1:1526). Par conséquent, si Judas ne le savait pas, il aurait pu le savoir. Il futjustement condamné. Que ceux qui croient en la fausse doctrine de la sécurité éternelle aussi notent la condamnation de Judas dans ces passages prophétiques. Il fut abattu dans sa propre iniquité! Et c’est un fait indéniable qu’il avait été à un moment donné, un homme juste! Après le rejet des avertissements qui lui avait été donnés,Judas laissa Satan mettre dans son cœur la détermination de commettre l’acte en question(Jean 13:2). Judas avait déjà négocié avec les ennemis de Christ. Il était rendu vulnérable aux attaques de Satan en discutant avec lui à travers ses serviteurs. L’étape suivanteétait la possession par le diable, car il est écrit: "Or Satan entra dans Judas". Ici il était devenu,en réalité, fils de la perdition. Il était à présent un serviteur à part entièrede Satanun antéchrist de ces premiers âgesun apostat complet et celui qui a rejeté Christ. L’espérance qui avait une fois brillamment brûlé dans son cœur avait disparu. Lui qui avait une fois été un instrument dans le travail duRoyaume de Christ fut maintenant un esclave misérable et opiniâtre dans le royaume de Satan. Puisque nous savons qu’il y a de la joie dans le Ciel pour toute âme qui est arrachée au royaume des ténèbres et amenée dans le Royaume de Lumière, nous pouvons supposer qu’il y eut une joie et une réjouissance diaboliques dans les royaumes des damnés lorsque Satan avait accompli cet acte infâme. Les étapes suivantes sont évidentes. Judas avait commis l’acte sans tremblement ni un peu de considération pour sesconséquences terribles. Il n’a pas ressenti descrupule dans la conscience lorsqu’il baisa le pur et immaculé Christ de Gloire, donnant par là le signal aux armées qui attendaient que c’est ici Celui qu’elles cherchaient. Il n’y eut aucune affection dans ce baiser. Il n’y eut aucun sentiment de gratitude en cela pour tout ce que Christ avait fait pour lui. Il n’y eut que l’esprit de trahison, la fourberie d’un traître, et l’esprit de convoitise qui voulait vendre la plus précieuse perle du ciel pourune somme dérisoire. (Judas reçut l’équivalent de 19,5 dollarsUS, ce qui équivautà 4. 200 francs CFA). Le prix que Judas fixa en négociant avec les ennemis de Christ était celui qui était requis sous la Loi, comme le maximum que pouvait exiger le détenteur d’esclaves lorsque l’un des ses meilleurs esclaves était tué dans un accident. Judas était maintenant parvenu au point de rejet par Dieu et Son Christ qu’il pouvait vendre son Maître à un prix qui ne dépasse pascelui d’un esclave!Judas avait du remords mais pas de repentance. Il ramena "le prix du sang" et dit qu’il avait trahi "lesang innocent". Il n’y avait personne d’autre que Christ qui pût prétendre à ce titre. Il a pu y avoir des gens innocents de certains crimes ou de certains péchés manifestesqui pourraient avoir été tués, et on pouvait dire de ces gens, que le sang innocent a été versé. Mais lorsqu’il est dit: "J’ai péché en livrant le sang innocent", Il ne s’agit de personne d’autre que Christ, car Lui seul estInnocent.Judas avoua son péché après avoir trahi le divin Fils de Dieu, mais il faut plus qu’une simple admission de la culpabilité pour avoirle salut. Les brigands sur leurs croix étaient tous deux coupables, mais un seul fut sauvé; et il était sauvé simplement parce qu’il invoqua le Seigneur pour obtenirla miséricorde etl’aide, tout en admettant sa culpabilité. Il n’y a pas de salut pour celui qui ne se repent pas. Judas ne se repentit jamais envers Dieu. Il tenta d’obtenir une certaine réconciliation en se repentant envers les principaux sacrificateurs et les anciens, mais jamais sa prière n’était même une fois dirigée vers DieuLe Seul qui peut pardonner les péchés. Abandonné de Dieu, rejeté et ridiculisé par ceux avec qui il complotait, l’ancien disciple et Apôtre se suicida. Nous avons vu qu’il scella pour toujours sa propre ruine en mettant fin à savie par un acte de
Page 4 of 5
péché, parce que dans ce même actede péché il sortit de ce monde pour se tenir devant son Dieu, condamné pour tous ses péchés, sans repentance et sans espérance. QUESTIONS 1.A quelles responsabilités Judas avaitil été appelé? Et quel était le titre de cette tâche? 2.Quelle fut sa responsabilité parmi les tous premiers douze Apôtres? 3.Quelle fut la première déviation de la justice que nous voyons dans la vie de Judas? 4.En quoi Judas violatil le commandement selon lequel les justes ne devraient pas chercher la communion ou la compagnie non nécessaire de l’impie?5.Quel avertissement Judas reçutil, qui aurait pu le sauver de son sort? 6.Judas futil obligé de faire ce qu’il fit par une prédiction divine sur laquelle il n’avait aucun contrôle? 7.Quand peuton dire qu’il devint entièrement "fils de la perdition?"8.Comment cette leçon réfutetelle la fausse doctrine de la sécurité éternelle du croyant? 9.Expliquez la différence entre les activités de Satan concernant Judas, comme c’est écrit dans Jean 13:2 et 27. Quelle est la différence entre le remords et la repentance? Lequel Judas euttil ? Et Judas futil sauvé finalement?
Page 5 of 5