L Europe à quoi a sert
8 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

L Europe à quoi a sert

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
8 pages
Français

Description

L Europe à quoi a sert

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 545
Langue Français

Exrait

I
2
D
o
s
s
i
e
r
r
é
a
l
i
s
é
e
n
p
a
r
t
e
n
a
r
i
a
t
a
v
e
c
l
a
R
e
p
r
é
s
e
n
t
a
t
i
o
n
d
e
l
a
C
o
m
m
i
s
s
i
o
n
e
u
r
o
p
é
e
n
n
e
e
n
B
e
l
g
i
q
u
e
SOMMAIRE :
- Qui décide ?
Les trois institutions les plus importantes
page 2
- Une constitution pour l’Europe
page 2
- Le commissaire belge
page 3
- Carte de l’Europe
page 4-5
- L ‘Europe, à quoi ça sert ?
page 6-7
- Rencontrer des jeunes européens
page 8
4
C R O A TIE
5
7
6
8
L’Europe
,
a
quoi
ça
sert
?
Editeur responsable :
Pascal Belpaire, Coup d’Œil,
Bd Mélot, 12 5000 Namur
Dossier :
Catherine Moreau
Mise en page :
Olagil
“Cette publication n’engage que leurs auteurs
et n’exprime pas nécessairement la position
de la Commission européenne “
RÉDACTION
3
V
ous avez accueilli dans votre école pendant une semaine des élèves
venus de Pologne et du Portugal; votre soeur va aller suivre les
cours pendant cinq mois dans une université à Madrid.
Et vous avez sorti vos euros pour payer la dame blanche que vous avez
dégustée, à l’ombre sur une place, à Prague ou à Florence.
C’est assez courant et banal tout cela. Oui, mais attendez : il y a un peu
plus de dix ans, les Polonais et les Tchèques, venus des pays de l’Est,
étaient encore presque considérés comme nos “ennemis”. Et, il y a
quatre ans seulement, pour payer la dame blanche à Florence, il fallait
s’y retrouver dans les nombreux billets italiens et parfois sortir sa cal-
culatrice.
L’Union européenne s’efforce de faciliter la vie des habitants. Elle a
grandi aussi. C’est sur elle que Coup d’oeil jette un regard dans ce nu-
méro spécial. Sur les avantages qu’elle nous a apportés dans des tas de
domaines. Sur ses problèmes, aussi. Pas facile de vivre à 25 dans la
même famille!
Un brin d’histoire
Cela commence quelques années
après la Deuxième Guerre mondiale
(1940-1945) qui a causé des millions de
morts et de pays en ruines un peu par-
tout. K.O., la population de l’Europe
occidentale se demande comment évi-
ter à tout prix de revivre de telles hor-
reurs. Comment? Quelques hommes,
le Français Robert Schuman, le Belge
Paul Henri-Spaak, …notamment ont
une idée: en essayant de se dévelop-
per ensemble, en construisant des pro-
jets politiques et économiques com-
muns, des Etats se donneraient plus de
chances de vivre en paix.
De six à vingt-cinq
Et l’idée fait son chemin. En 1951, la Bel-
gique, l’Allemagne, la France, l’Italie, le
Grand-Duché de Luxembourg et les
Pays-Bas décident de former la CECA
(Communauté européenne du charbon
et de l’acier) pour organiser ensemble
la gestion et la production de ces deux
matières responsables de l’armement
militaire qui avait causé tant de dégâts.
Six ans plus tard, ces mêmes pays
étendent leur coopération à l’ensemble
de l’économie: en signant en 1957 le
“Traité de Rome”, ils créent la Com-
munauté économique européenne
(CEE) qu’on appelait aussi à l’époque
“le Marché commun”. Et, la même an-
née, ils créent l’Euratom, pour favoriser
ensemble le développement de l’éner-
gie atomique.
En 1967, CECA, CEE ET EURATOM for-
ment la Communauté européenne (CE).
Et puis, cette CE grandit : en 1973, elle
accueille trois nouveaux pays: le Dane-
mark, l’Irlande et le Royaume-Uni. En
1981, la Grèce débarque, suivie cinq
années plus tard par l’Espagne et le
Portugal.
Ces douze Etats décident alors de col-
laborer davantage dans les domaines
de la politique et de l’économie. En
1992, la Communauté européenne est
rebaptisée Union européenne. Et dès
l’année suivante, on supprime les fron-
tières de ces Etats : les personnes, les
marchandises, l’argent et les services
(c’est-à-dire les biens non matériels
comme les transports, les soins médi-
caux,…) circulent librement dans toute
l’Union européenne.
Et l’Europe continue à grandir : en
1995, la Finlande, l’Autriche et la Suè-
de rejoignent le club. L’Union décide de
créer une monnaie unique, l’euro que
douze des quinze Etats européens
commencent à utiliser dès le 1
er
janvier
2002.
Et puis, en 2004, l’Europe fait fort : elle
gagne d’un coup plus de 700 000 km
2
et 75 millions d’habitants en accueillant
dix nouveaux pays: la Pologne, la Hon-
grie, la République tchèque, la Slova-
quie, la Slovénie, l’Estonie, la Lituanie,
la Lettonie, Chypre et Malte.
L’EUROPE, C’EST :
Un nom :
Union européenne
Un drapeau :
bleu avec un cercle de 12 étoiles jaunes.
Rien à voir avec le nombre de pays qui la composent.
Une devise :
Unie dans la diversité.
Un hymne :
l’Ode à la Joie de Beethoven
Une journée :
le 9 mai, en souvenir de Robert Schuman
qui avait conseillé aux pays européens de travailler ensemble,
de s’unir plutôt que de se faire la guerre !
En 1992, la Communauté européenne est rebaptisée
Union européenne. Et dès l’année suivante,
on supprime les frontières de ces Etats :
les personnes, les marchandises, l’argent
et les services circulent librement dans toute
l’Union européenne.
(© Commission européenne, 2005)
(© Commission européenne, 2005)
Europe FR JDE 02c blc11_2
1/02/06
15:41
Page 1
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Livres Livres
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents